Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 Mar

A un certain stade...

Publié par labelette  - Catégories :  #Arrête ton baratin

Pour certaines personnes, le degré d'incorrection est tel que l'on peut légitimement se demander si c'est du foutage de gueule franc et massif ou une façon d'être structurelle.

Tenez, lui, par exemple.

C'est le genre de personne qui vous invite à dîner chez lui, parce que chez lui c'est beaucoup plus près de chez lui que de chez vous.

Quand vous arrivez, il vous apprend que vous et les 4 autres personnes qui vous accompagnent sont en réalité conviées à se diriger vers un resto, parce qu'en un mois, il n'a pas eu le temps de faire les courses pour le repas.

Il choisit un bon resto, parce qu'il a très faim, et un très bon vin, parce qu'il adore ça, même s'il est le seul à en prendre.

Et puis, on partage l'addition, parce que "on partage, hein", même si l'une des filles n'a pris qu'une entrée. 

C'est sympa d'être invité à inviter.

Une autre fois, il vous invite à dîner (encore, mais quel hôte!), il s'occupe "de tout", enfin des pâtes, vous de la garniture et du vin, elle du dessert, et un autre couple, des entrées. 

Vous arrivez, et...

Ah, zut, je croyais qu'il me restait des pâtes! Tu veux pas descendre en acheter rapidos au Franprix? 

Lui, il n'a pas de nana, mais il adore le cinéma-les voyages-surtout l'Asie, et justement vous avez une amie qui a exactement les mêmes goûts. Alors la Belette, quand est-ce que je peux rencontrer ta copine? Salut, j'attends toujours que tu me la présentes! Allo, au fait, tu ne devais pas m'organiser un rendez-vous avec ta copine?

Finalement, je propose à mon amie un ptit thé toutes les deux un dimanche aprèm (à 17h30, parce que lui, 16h, ça l'arrangeait pas), dans un café près de chez lui pour qu'il puisse passer par hasard.

Salut, ouais, je suis dans un café, ah bah t'as qu'à passer me déposer le truc ici, je ne suis pas loin de chez toi justement.

Il vient après avoir garé sa Porsche (si si, on peut avoir un micro studio et une Porsche), on discute, j'amène subtilement la conversation vers le cinéma-les voyages-surtout l'Asie, on prend un thé. 

Au bout d'une heure, le serveur met l'addition devant lui (NDLR : 9 euros pour 3). Il est tellement subjugué par ma copine qu'il ne voit rien, enfin, il voit sans voir.

Moi et ma subtilité nous levons pour aller aux toilettes, ainsi il pourra régler la note et ils pourront continuer leurs asiateries.

Je reviens, après avoir mis 45 mn à me laver les mains. 

L'addition est toujours là.

Ma subtilité prend l'addition, l'ouvre et la ferme, la promène sur la table.

Puis elle ajoute "Bon bah, on paie et on y va!".

Mon amie dégaine aussitôt un billet de 20 € (elle est du genre à acheter 28 sortes de fromages quand on a prévu de "grignoter rapidos du fromage toutes les 2"). 

J'attends de manière à ce qu'il réagisse putain, c'est pas à elle de payer.

J'attends encore. 

Puis, je sors un billet aussi et je m'adresse à mon amie : "Attends, reprends ton billet, c'est pour moi!".

Elle : "Non non, laisse, c'est rien!".

Je continue le petit manège jusqu'à ce que le serveur arrive et je dis à voix très haute à ma copine : "Bon bah, puisque t'insistes, merci beaucoup pour le thé!".

C'est alors qu'il intervient : "Ah mais j'avais pas vu, si j'avais su, j'aurais au moins payé ma part". 

Et puis il a regagné sa Porsche tout content, parce que vraiment "elle est très sympa ton amie".

Enfin, tout cela ce ne sont que des détails.

Tenez, ça me fait penser à une autre anecdote, qui regorge de détails elle aussi.

J'organise une grosse soirée surprise pour mon marido. Lui, ce copain, est chargé d'occuper mon marido en tout début de soirée, le temps  que je prépare et que les invités débarquent. Il est aussi responsable du Champagne.

20h30, tout est prêt, tout le monde est là.

20H45. On attend. 

21h. On attend. 

21H45. Putain qu'est-ce qu'ils foutent.

22H20. Sms du copain "On a pris un ptit apéro à la cool, je prends une ptite douche et on arrive".

22h40. Je commence à légèrement m'énerver.

23h. Quand ils arrivent je bute ce con.

23h30. Ils débarquent dans ma joie et ma bonne humeur. 

Mon marido est content, il ne sait pas qu'en coulisses un meurtre se trame. 

Plus tard dans la soirée, youpi, c'est le dessert, le gâteau, les cadeaux, attendez, je vais chercher le Champagne!

Je le trouve pas, tu l'as mis où?

Ah bah comme on était pressés, je l'ai oublié à la maison, ah bah du coup ya rien?

Oui, voilà.

Bon, mais tout ça, ce sont des détails.

Parce qu'il y a un couronnement.

Mon marido décide de l'inviter à notre mariage, je dis d'accord, après tout, c'est aussi ton mariage.

Alors que des gens se seraient tués pour être là, une place reste vide toute la soirée.

Le surlendemain, il appelle.

Ah au fait, ouais, je suis pas venu, j'ai eu un changement, je suis au Maroc, et je ne rentre que demain finalement.

Ah d'accord. Tu as bien fait de ne pas nous prévenir, et de ne pas t'excuser.

Et pour te rattraper, c'est cool de ta part de ne rien offrir. 

Tu me diras, t'aurais aussi pu faire comme pour le mariage de Manu, venir avec un copain, oui comme en boîte, et sans faire de cadeau non plus, c'est d'un ringard.

On ne l'a plus revu, jusqu'à il y a quelques jours, où mon marido lui a rappelé cette histoire de mariage.

- Mais je comprends pas pourquoi tu m'en veux. J'étais invité?

 

 

 

Commenter cet article

Nelcie 28/03/2012 10:11


Mais c'est un troupeau de boulets à lui tout seul !!! 

labelette 28/03/2012 15:08



C'est indéniable!



Pupu 17/03/2012 22:43


Je pense que cette personne est du style à mettre 1€ quand une enveloppe circule pour le bébé de Micheline et à se vanter partout que "c'est très sympa, l'ambiance entre collègues, on aime bien
se faire des cadeaux".

labelette 20/03/2012 15:22



Plutôt du genre à demander qu'on lui avance l'euro...



Ginger 17/03/2012 15:48


Une question me brûle les lèvres : elle en a pensé quoi de lui, ta copine célibataire ?!


Et merci pour cet article assez (dramatiquement) désopilant !

labelette 20/03/2012 15:21



J'ai jamais osé lui dire que malotru était en réalité quelqu'un que je voulais lui présenter...



Chloé 16/03/2012 16:49


Arrrrrrrrrrg.

labelette 16/03/2012 17:02



ça c'est bien dit!



Les Amis de la Belette 15/03/2012 23:03


JC, j'en suis sûr !

labelette 15/03/2012 23:04



Ah bon, oui, peut-être...!



Les Amis de la Belette 15/03/2012 23:02


J'ai reconnu le-dit goujat mais j'hésite : JC ou S ?

filledesbrumes 15/03/2012 14:16


Grmmmffff (je sais pas si on a le droit de dire "putain" ici). C'est normal que je me sente énervée?? 

labelette 16/03/2012 17:06



J'évite de dire putain ici, mais là ça ne vient pas de moi, donc ça va.



Mikl 15/03/2012 10:36


Un soleil radieux, une petite chronique assassine comme on les adore, what a beautiful day!

labelette 15/03/2012 11:24



Allez, hop, on prend son Proenza et on va s'acheter un éclair. 



Albane 15/03/2012 09:11


Aaaaaaaaaaaah au secours ! Je vais être franche, mais voilà un ami que je n'envie pas à la Belette...

labelette 15/03/2012 10:49



Que nenni, pas un ami à moi, mais à mon marido (les mecs font moins attention à ce genre de "détails"), enfin un ex-ami. 



Marie Mail Tout 15/03/2012 08:09


Alors là, une seule question me brûle les lèvres : quelle est sa circonstance atténuante ??? Pourquoi donc ne pas avoir fait du ménage dans tes relations plus tôt la Belette ??!! A ta place, il
m'aurait fait le coup une fois, deux à la rigueur mais pas plus.

labelette 15/03/2012 10:48



Alors, en ce qui me concerne, sa seule circonstance atténuante était d'être un vieil ami de mon marido, parce que perso j'ai jamais pu me le supporter. 



Jeanne qui connaît Stéphane 14/03/2012 22:51


C'est donc ça le fameux détail qui tue? Je crois qu'il peut déjà penser à la réincarnation vu l'accumulation. 

labelette 15/03/2012 09:24



Il se réincarnera en addition de resto, parce qu'il adore ça. 



Les Amis de la Belette 14/03/2012 22:16


De loin, tes copains, de très très loin...

labelette 15/03/2012 09:22



Je signale que ledit personnage est (fut) également un bon ami de tes demi-frères...!!!


Tu pourras cependant déduire de ma réponse qu'il ne s'agit pas d'un copain à moi, bien évidemment (mais à mon marido)!



Milky 14/03/2012 19:36


C'est le genre d'ami qu'il faut garder juste pour avoir des notes de blog amusantes à écrire.


... Ou alors, tant pis pour les notes de blog.

labelette 15/03/2012 09:20



Troisième alternative : on l'éjecte, mais on s'en sert quand même pour des notes de blog...



Schtroumph G. 14/03/2012 18:06


Vase communiquant : en déversant et en soulageant, j'espère, un peu ton âme meurtrie par ce grossier personnage, tu gonfles la mienne d'envies de grosses baffes dans sa gueule (ouais). C'est
beau, un blog.

labelette 15/03/2012 09:19



J'aime la solidarité qui vient de loin, si tu savais. 



TruUffe 14/03/2012 18:03


est-ce que "Crêve Connard !" c'est trop vulgaire ?

labelette 15/03/2012 09:18



Non. C'est classe.



Tinette 14/03/2012 17:57


Heureusement qu'il était pas témoin à ton mariage, sinon tu n'aurais jamais eu ton alliance... :-)

labelette 15/03/2012 09:18



Disons que si on s'était mariés 10 ans plus tôt, il aurait pu être le témoin de mon marido (qui ne se serait du coup pas marié avec moi, vu qu'on ne s'était pas encore rencontrés). Ouf!



À propos

Avec des lunettes multi-filtres, pour nous offrir un peu d'air frais.