Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 Jun

Allo? Vous cherchez toujours un poste de nounou?

Publié par labelette  - Catégories :  #Mère indigne

S.

Comme Supersaoulée.

Figurez-vous que j'ai trouvé un truc encore plus pénible que les castings de nounou.

Les coups de fil aux nounous. 

Résumé des épisodes précédents : alors que notre vie était un lac suisse nounouesque lorsque nous vivions dans le 15è (un enfant, une nounou, une famille)(une nounou et une famille qui valaient le détour certes, mais aujourd'hui, je les vois différemment), nous sommes désormais en proie à des vagues de coupe du monde de surf depuis que nous avons migré chez les bobos (un lien? Pas de lien? Faites vos jeux). Depuis un an et demi, les semaines se suivent et ne se ressemblent grave pas. Enfin, quelqu'un qui me verrait disons une fois par mois m'entendrait systématiquement dire "tu connais une nounou?" (mois A) ou " je cherche une famille" (mois B). 

La situation semblait calmée, jusqu'à l'annonce du départ de la nounou enfin la bonne je t'assure celle-là elle est top il y a deux semaines. 

Retour à la case départ. 

Plus de nounou. 

Plus de famille. Ou plutôt si, une famille qui vient d'emménager dans notre immeuble et a très envie (on la comprend) de faire une garde avec nous (la maman est du genre moi dans le fonctionnement "emmerdement minimal"). Mais comme ils sont pressés et qu'on n'a pas de nounou, eh bien, on cherche la perle rare qui n'existe pas et ce, comme des dingues.

Etape 1 : lecture des annonces

Ma préférée 

"Nounou Expérimentée, Soignée et affective

Tout métier s'apprend, rien ne s'improvise. 
J'ai appris le métier d'auxiliaire de vie sociale par une formation dans un établissement agréé de Paris. Cette formation a été bonifiée par des stages pratiquese n crèches et en maisons de retraites. 
Je suis disponible pour la garde de votre enfant avec assurance sans vous inquiéter de votre lieu de travail. 
J'ai une dizaine d'années d'expérience et mère de 2 enfants majeurs. 
Contactez moi pour une rencontre. 
bien cordialement"

J'ai toujours rêvé d'avoir une nounou soignée (avec des vêtements propres, des ongles nettoyés, les cheveux lavés il y a moins d'un an) et affective (c'est beaucoup mieux qu'affectueuse, bien plus pro). Mais dans mon idéal de nurse, jamais je n'aurais pu imaginer qu'en plus d'être propre et affective, elle aurait bonifié sa formation par des expériences en crèches et maisons de retraite (elle pourra s'occuper de mes enfants jusqu'à ce qu'ils deviennent des arrière grands-parents). 

Et puis cette phrase "Tout métier s'apprend, rien ne s'improvise", voilà quelqu'un qui ne s'en laisse pas conter question sagesse. Rien ne s'improvise, putain, c'est si beau, si juste, si profond. 

Bon, je n'ai pas osé l'appeler de peur de ne pas être au niveau (il m'arrive d'improviser). 

Mais, j'en ai appelé d'autres. 

Plein d'autres. 

Exercice étonnant...

- la plupart ont 2 de tension (Allo, vous êtes Olga? Allo? Vous êtes bien Olga? Olga? )

- quand elles mettent 3 prénoms, celui qu'elles utilisent n'est jamais le 1er, et parfois ce n'est aucun des 3...

- elles sont diplômées en surinvestissement des monosyllabes (Vous avez déjà fait des gardes partagées? Oui. Et actuellement, vous êtes en poste? Oui. Vous êtes disponible fin juin? Non. ) (vous m'êtes très sympathique vous, j'ai bien envie de vous rencontrer).

- elles pratiquent la précision à outrance (Vous avez déjà fait des gardes partagées? Oui, bon, plus ou moins quoi. Et vous habitez où? En région parisienne. Où exactement? Bah, à Paris quoi. Mais où putain? )

- parfois, on ne comprend rien quand elles parlent, et puis, soudain, elles sortent des phrases de ouf "Bah en fait ma patronne là, sa demande de crèche là, elle a été reconduite favorablement"

- elles répondent aux questions mais 95 % n'en posent aucune (alors que j'ai plein de trucs à leur apprendre) (par exemple, je peux leur expliquer notre fonctionnement original) (ça leur donnerait plein d'idées de questions) (en même temps, c'est vrai qu'on s'en fout de savoir comment ça va se passer, c'est qu'un boulot après tout)

- le plus désarçonnant, c'est qu'on a quasiment tout le temps l'impression de les déranger (excuse-moi de te proposer du travail, désolée, vraiment), de violer leur intimité (Et vous-même, vous avez des enfants? Hum, je... En fait, oui )et de sortir de nulle part (Oui bonjour, je vous appelle suite à votre annonce -blanc- Vous cherchez toujours du travail? Euh, oui- C'est bien vous qui avez mis l'annonce? - Euh l'annonce, oui) 

- elles ont pour beaucoup une nette tendance à vous embrouiller, dans les dates, les expériences passées, ce qu'elles font (toutes les phrases qui commencent par " Oui bon en fait" et finissent par "quoi" sont de l'ordre du je me fous de ta gueule à un point ("Oui bon en fait je travaille avec ces gens-là, je fais la garde partagée dans leur maison quoi" (ah bon mais ya deux minutes vous m'avez dit que c'était pas une garde partagée)

- j'ai constaté une forte propension au surgissement d'enfant (Oui bon en fait j'ai un enfant quoi - Ah, et vous souhaitez en avoir un autre prochainement?  - Bah en fait bon j'ai déjà une fille en Afrique là - Ah d'accord donc vous avez deux enfants? - En fait bon oui j'ai 3 enfants quoi, c'est ma tante aussi qui les garde quoi")

- elles disent tout le temps "Ah d'accord" (Ce serait pour une garde partagée - Ah d'accord - Vous en avez déjà fait? - Oui d'accord quoi - Vous avez déjà fait des gardes partagées? Oui oui je vous dis oui là - Ce serait pour commencer fin juin - Ah d'accord - Vous êtes disponible fin juin? Ah d'accord" (elle est dispo en septembre)

- souvent, on découvre un léger décalage entre l'annonce et l'être parlant ("Jeune femme dynamique" devient jeune femme à la voix traînante, mollasse en perspective)

- Mes préférées sont celles qui abordent la question du salaire en moins de 6 secondes, et plus encore, celles qui me disent dès la deuxième phrase "Bon en fait je dois vous voir pour un entretien là quoi" (merci, j'y avais pas pensé, et tu m'as convaincue)

L'annonce type :

Super nounou pour vos bouts d'choux (tout le monde a des choux, c'est acquis)

Nounou non fumeuse (l'argument phare des nounous) (ah bah si vous ne fumez pas, je vous embauche de suite), ponctuelle et dynamique, je suis disponible de suite pour garder vos bouts d'choux, j'ai beaucoup d'expérience dans des familles (références vérifiables), je m'occupe de votre enfant pendant votre travail (repas, préparation des biberons, nettoyage des biberons, promenades...). Contactez-moi pour prendre rendez-vous.

La réalité qui peut se cacher derrière?

Nounou qui fume en douce, pipeautant chaque matin que "c'est mon métro qui était en retard quoi", rechignant à toute suggestion de mouvement ("Vous pouvez aller chercher Chouquette?" "Non, je suis fatiguée là quoi"), avec un an d'expérience (composé de 16 CDI interrompus), cherche à faire semblant de s'occuper de vos enfants pendant que vous êtes au travail. 

Alors, résultat des courses, 3 convocations à des entretiens...

 

Commenter cet article

Manu 19/06/2012 18:42


...bah oui, je n'ai quand même pas que des blogs de cuisine dans mon répertoire! (enfin, je pense ...). J'ai eu plaisir à commencer la lecture de ce blog ( çà a égayé ma journée pour tout dire!).

labelette 20/06/2012 12:47



Humm, je vais aller voir les blogs de cuisine que tu recenses...


SI j'ai pu égayer ta journée, tu égaies la mienne!



Manu 18/06/2012 21:57


C'est que c'est tout un art d'éplucher une petite annonce de nounou ...encore plus de trouver la perle rare ( d'ailleurs, existe t-elle ?).

labelette 19/06/2012 13:06



Elle n'existe pas, je n'ai plus de doute! (au passage, Manu, suis allée voir votre blog et j'ai découvert mon blog parmi vos recommandations : mille mercis, j'en suis vraiment très touchée!)



Alphonsine 13/06/2012 17:54


C'est une vie tout à fait passionnante. Je suis un peu désolée (et même beaucoup) pour toi que ce ne soit pas un roman mais la triste réalité.


Alors j'attends la suite en espérant que les entretiens vont déboucher sur un contrat.


Bonne chance !

labelette 14/06/2012 10:31



Chère Joséphine, tu dois savoir que j'aimerais beaucoup raconter des choses plus passionnantes. Mais je fais avec ce que j'ai...!!!



Les Amis de la Belette 13/06/2012 13:14


Suggestion La Belette ; et si tu utilisais tes talents d'écriture pour scénariser des petits moments de vie genre "Scènes de ménages" sur le thème de la recherche de nounou. J'ai déjà ton titre :
ChouChou et Nounou". La télé en raffollerait !

labelette 14/06/2012 10:32



Les téléspectateurs se lasseraient vite, non? (parce que moi...)



stelda 12/06/2012 22:30


Hélas, je vois que les choses ne'arrangent pas... mais (pardon), ton article m'a bien fait rire et j'ai hâte de lire la suite.

labelette 14/06/2012 10:34



Je suis prise dans une spirale de saoulerie telle que je suis obligée de partager ça...



Schtroumpf G. au G. 12/06/2012 21:58


Note qu'au 6è, personne de moins d'1,80m ne peut passer par la fenêtre (ou alors, Nounou très très douée).

labelette 14/06/2012 10:35



Tout est possible, baby. 



À propos

Avec des lunettes multi-filtres, pour nous offrir un peu d'air frais.