Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 May

Après ravalement

Publié par labelette

L'autre jour, je suis retournée dans le quartier où j'habitais il y a encore un an.

Tout est bon pour que je rende visite à mes anciennes habitudes. Là, j'ai saisi le prétexte d'une réunion de boulot (pas de commentaire) à 10H, pour passer le reste de la journée dans le coin. 

Il faut savoir que je n'ai pas encore TOUS MES REPERES dans mon nouvel environnement.

A 11h, j'étais déjà dans MON Club Bouygues, parce que dans les Clubs Bouygues qui sont proches de mon nouvel appart, les vendeurs sont très méchants ("Attendez, mademoiselle, si je répète au service technique ce que vous venez de me dire, ils vont me rire au nez"). Dans mon ancien Club Bouygues, tout devient facile: vous avez perdu tout ce qu'il y avait dans la boîte de votre Blackberry Curve? Ne vous inquiétez pas, je vais "vous débrouiller" tout ça (faucher des trucs dans la réserve). C'est la 3è fois que vous ramenez votre Blackberry Curve (je cite bien la marque pour que vous en tiriez les leçons) en 8 mois? Oh, normalement dans ces cas-là ils vous en donnent un neuf, ce serait normal remarquez! 

Je passe ensuite dans ma rue, et là, c'est le choc. Mon ancien immeuble a été ravalé. Je connaissais cette information (on a raqué), mais j'avais pas réalisé l'ampleur des dégâts. Il est devenu beau, et ça, pour ceux qui l'ont connu, c'est intolérable. J'aimais tant indiquer son emplacement en disant aux taxis "C'est très facile, c'est l'immeuble le plus moche de la rue". Le "3 bis" n'est plus ce parasite, cette verrue noircie par les années. Il est l'immaculée nouveauté et du coup, je suis perdue. 

J'ai pourtant été claire depuis toujours. Tout ce que j'ai aimé dans mon passé, ou tout ce à quoi je m'étais habituée (non parce que, au début, la verrue...) doit RESTER FIGE EN L'ETAT AD VITAM AETERNAM. J'ai même pas osé rentrer pour voir si mon ascenseur chéri qui mettait 3/4 d'heure à faire 8 étages était toujours aussi petit. 

Bouleversée, je continue ma route vers un ou deux commerçants des parages : la pharmacie avec le pharmacien qui fait des émissions de télé réalité que du coup je suis obligée de regarder/ la boulangerie de l'angle pour ses viennoises au chocolat/ l'esthéticienne parce que l'autre franchisée, non, pas celle du 11è, celle du 18è, elle traite trop mal ses clientes/ mon médecin traitant ouais elle est à l'autre bout de Paris mais elle est très super et ne me donne jamais l'impression d'être une TEUBEE MEDICALE

mais aussi la boulangerie à droite du primeur pour son flan mais non pas celui aux fruits t'es débile on prend pas un flan aux fruits/ le magasin de fringues où je donne toujours de faux espoirs à la vendeuse parce que j'achète jamais rien/la librairie où j'adorais lâcher mes neveux en quête de leur cadeau d'anniv (on peut prendre 10 gros livres chacun? Ecoute, t'en prends 2, et tu demandes les 8 autres à ta maman qui ne veut pas que vous regardiez la télé, d'accord?)/ le Monoprix trop bien je l'adore celui-là, il est à moi/

mais aussi la crémière qui est la personne la plus en phase avec sa vocation/la boulangerie qui fait des chouquettes de ouf attends t'as pas goûté faut que tu goûtes/le traiteur grec/l'italien/l'agence de voyages avec la nana que j'adore et celle que je peux pas m'encaisser et sur qui je tombe toujours, etc.

Je ne peux finir cette énumération non-exhaustive sans évoquer MA coiffeuse. Un salon au nom ridicule (un calembour), une déco psychédélique avec de la moquette au plafond, des clientes centenaires (yen a une de 98 balais qui partait quand je suis arrivée, elle a dit à la coiffeuse: "Eh bien, je vous souhaite d'agréables vacances la semaine prochaine, surtout prenez-y du plaisir", c'est pas trop mignon?). La coupe de la coiffeuse? Ratée. Sa teinture? Tricolore, déclinaison de blonds, abominable. Des Match, Voici et Gala (putain je suis dégoutée, j'ai pas fini l'article sur Céline Dion et ses jumeaux). Eh bien, faites comme moi et apprenez à faire fi de vos premières impressions. Cette coiffeuse est une killeuse. J'ai eu beau fréquenter John Nollet le coiffeur de Cotillard-Béart & co (bon enfin, non, pas vraiment lui, mais une fois un Biguine), il a fallu que j'aille chez Isa pour découvrir le BRUSHING ONDULANT JUSTE AUX 2-5è et la TEINTURE OUAOUH ELLE EST CANON TA TEINTURE C'EST QUI TON COIFFEUR? Et en plus, Isa est drôle et goûte mon humour, et elle révise même pas ses fiches avant de me parler de Chouquette (elle a 3 ans et 5 mois, là, c'est ça?).

Voilà, vous vous demandez ce que je fous dans mon nouveau quartier. 

De très bonnes amies accessibles par voie pédestre.

L'essentiel, quoi.

 

Commenter cet article

emilie 16/05/2012 15:28


Ah de tout ton speech j'ai eu les yeux qui s'allumaient quand tu as parlé coiffeuse.. C'est quoi le ptit nom de son salon tellement chouette stp ?

labelette 20/05/2012 23:18



Alors, ça s'appelle Isa Coif' Belle (ouais je sais...).



Ginger 14/05/2012 14:29


T'es sûre qu'une amie c'est plus important que des chouquettes de ouf ???!

labelette 20/05/2012 23:17



C'est ce que je croyais, mais en pratique, je préfère les chouquettes. 



Alphonsine 14/05/2012 11:55


Oh la la, tout ça dans ton quartier. Je t'envie, je te jalouse. Le seul commerce chez nous c'est le dépôt de pain, mais comme je fais mon pain moi-même, je n'ai même pas ce plaisir !

labelette 20/05/2012 23:16



Dans mon EX quartier. 


TU fais ton pain toi-même? J'en veux!!!!!



Pupu 09/04/2011 15:58



Pour ma part, j'estime que "de très bonnes amies accessibles par voie pédestre" valorise de façon conséquente ton nouveau bien et devrait te faire oublier définitivement le XVème. La valeur de
mon appartement, par exemple, a considérablement augmenté depuis que la belette est accessible par voie pédestre.



Les amis de la Belette 07/04/2011 19:02



D'habitude, on prétend que tout est mieux dans les souvenirs alors que la description de ton ancien quartier semble démontrer le contraire. Un reproche toutefois : on ne saura toujours pas
ce que deviennent les jumeaux de Céline.



labelette 07/04/2011 19:17



Eh oui que veux-tu, on s'attache...



La Renarde 07/04/2011 11:50



Quid des "pas cuits" de la merderie ?


Je te suis sinon sur toute la ligne la belette. De façon générale, il devrait être banni de ravaler quoi que ce soit.



labelette 07/04/2011 11:56



trop cuit le pas cuit la dernière fois à la merderie: il n'a du coup pas sa place dans mon panthéon nostalgique



Mathilde 07/04/2011 05:25



Grâce à ton nouveau quartier (qui fait grave rêver des tas de gens, soit dit en passant, la mode c'est la mode), tu peux soupirer après l'ancien. Éternelle insatisfaction et douceur de la
nostalgie - c'est même bien que la verrue soit devenue sirène, son souvenir vérolé t'appartient d'autant plus.



labelette 07/04/2011 08:25



Attends c'est quoi ce commentaire à 5h du mat? 


Allez, bientôt j'aurai plein de nouveaux repères dans mon quartier à la mode.


J'ai déjà trouvé 2 bonnes baguettes et des chouquettes.



À propos

Avec des lunettes multi-filtres, pour nous offrir un peu d'air frais.