Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 Feb

Aujourd'hui, l'école fait grève et j'en parle hyper bien.

Publié par labelette  - Catégories :  #Emotions culturelles

 

18-avril 0557

 

Une nouvelle a secoué Paris cette semaine.

La démission papale? Non, ça intéresse moins de monde que l'enrussement de Depardieu.

La façon un peu cavalière dont Findus a traité ses clients via un de ses prestataires? Moui, c'est vrai, j'en ai entendu parler.

La grande Etude sur la lecture aux toilettes confiée à l'un des plus grands pontes mondiaux ? Non, c'était la Belette et nul autre qui devait la faire.

Marion Cotillard caillant dans sa robe bustier jaune pour aller chercher un Bafta qu'elle n'a pas eu (pourtant, une robe bustier par moins 15, yavait de l'idée)? Très intéressant, surtout parce que Dior a comme un problème avec son nouveau concept de robe bipartite (l'actrice Jennifer Lawrence s'est récemment retrouvée dans une situation très embrassante à cause de ça) (je vous avais dit que c'était intéressant).

Non, l'information majeure de la semaine, c'est que 

NADINE FAIT GREVE AUJOURD'HUI.

Petit rappel pour ceux qui auraient rejoint L'INSONDABLE MASSE de mes lecteurs récemment :

Nadine est l'ancienne maîtresse de Chouquette, ma fille de 4 ans. Elle est mondialement connue sur mon blog comme étant intraitable sur à peu près tous les sujets, mais avec un très bon fond qu'on réalise une fois l'année finie.

Nadine enseigne en maternelle (je voulais dire un truc au sujet de ce débat qu'est le changement de nom, mais ça tient pas en une parenthèse) (ou alors, personne ne comprendrait) (même moi en me relisant) depuis 35 ans. 35 ans pendant lesquels elle a peut-être été conciliante les 5 premières heures, et plus jamais ensuite.

Ah bon, ya des directives nationales, des trucs que tout le monde doit faire sinon on va en prison? 

Nadine a décidé qu'elle donnerait un petit dej aux enfants alors que c'est interdit, qu'elle ne ferait pas la moindre évaluation en première année de maternelle parce qu'on va pas commencer à leur mettre la pression aux enfants à cet-âge, merde, ou encore qu'elle ne rendrait jamais compte de rien aux parents parce qu'ici, c'est moi qui gère, c'est clair?

Nadine en 35 ans a beaucoup réfléchi sur son métier et il faut reconnaître qu'elle n'est pas complètement nulle (j'ai été d'un tranquille l'année dernière). Elle a également toujours considéré que les grèves étaient injustifiées.

On pouvait lire ça sur le tableau devant l'école en février dernier :

"Jeudi 11 février, toutes les classes de tous les niveaux font grève, à l'exception de celle de Nadine".

Autant vous dire que du coup, je ne me suis pas particulièrement préoccupée de ce qui pouvait alors émouvoir les rangs éducatifs du pays. 

Sauf que là.

Même Nadine fait grève.

Putain, Nadine n'est pas du tout d'accord, là. 

Les mairies qui viendront mettre leur nez dans les programmes, elle kiffe pas du tout Nadine.

Elle s'insurge comme une folle contre les balivernes chronobiologiques de mecs qui feraient bien de se coucher plus tôt pour reposer leur cerveau. 

Les enfants sont trop fatigués actuellement. Alors, on veut qu'ils bossent sur 5 jours, soit avec une coupure "avec des animateurs envoyés par la mairie" de 11H30 à 14H15 soit en arrêtant la classe à 15H45 avec 45 minutes de temps périscolaire. 

Cette intrusion du périscolaire dans le scolaire, ça l'énerve grave, Nadine, en particulier parce qu'elle doute un peu de la pertinence de "faire venir des animateurs en sous-nombre et peu formés pour la plupart".

Nadine pense que la réforme des rythmes éducatifs peut éventuellement être réfléchie à travers une réorganisation de l'année scolaire, mais elle ne croit pas qu'en restant plus longtemps à l'école + en y faisant tout et n'importe quoi, les enfants y trouvent leur compte de repos et d'enseignement.

Elle a l'air de dire que Peillon n'est pas exactement formé pour réformer intelligemment l'école. Qu'il dit grave des conneries. 

Et bon, Eliane, la nouvelle maîtresse de Chouquette, qui vient elle aussi d'une époque où les I Phones n'étaient pas jetés dans les toilettes par des bébés, est plus que d'accord avec Nadine. 

"Vous avez 5 minutes, là, que je vous explique pourquoi ON NE VEUT PAS QU'ILS FASSENT çA A NOS ENFANTS?".

Ben oui, Eliane, j'ai même beaucoup plus de temps que ça, je suis un PARENT D'ELEVE, MOI (hein, même si je ne suis pas particulièrement assidue en sorties scolaires et autres kermesses revigorantes).

EN résumé, je suis hyper fière, je connais les raisons de la grève, je me sens impliquée (enfin, j'ai pas dit oui pour "la grosse réunion avec tous les élus de 8h à midi samedi, venez!!!). Mais je ne vois pas pourquoi elles critiquent les chronobiologistes. 

Je trouve que 2h du mat pour écrire un billet de fond sur l'éducation, c'est parfait. 

La preuve.

 

 

Commenter cet article

Mais elle est ou ta mere? 17/02/2013 22:35


Je suis plutôt d'accord avec Nadine, parce que bordel, devoir payer la nourrice TOUS les mercredis et TOUS les soirs pour finalement me lever le samedi matin, ça me gonfle déjà!

labelette 18/02/2013 09:55



Je crois que ça gonfle pas mal de monde... Et j'ai un faible pour les 2H30 de pause à midi... Très bon pour le rythme, ça...



BSL 16/02/2013 16:18


Je rejoins completement le commentaire de prof. Le systeme scolaire n'est pas la pour eduquer nos gosses (deja, son nom est une abhération) mais bien pour les instruire.


Je ne suis pas contre le changement, mais je prefererais largement que le nombre de profs (des ecoles ou pas) augmente afin de reduire le nombre d'eleves par classe.


Mes deux enfants sont à la maternelle, et l'année derniere ils ont decidés de melanger les classes et en ont profités pour augmenter encore le nombre d'eleves.
Mes filles etant démonstratives, et turbulantes, je ne m'inquiete pas pour elles; mais certains petits sont plutot timides et risquent donc de perdre l'attention de la "maitresse" .


 

Prof 13/02/2013 00:17


Je partage tout à fait le jugement que Nadine porte sur notre ministre M. Peillon et sa vision... disons... approximative de l'enseignement.


Rappelons simplement que l'Ecole a pour but / rôle / fonction d'INSTRUIRE LES ELEVES, non de les divertir, de les éduquer, de les occuper, de les distraire et encore moins de remplacer leurs
parents.


Non mais.

Jeanne qui connaît plein d'élèves 12/02/2013 21:41


J'avoue que j'ai du mal à comprendre (je dois être un peu retardée), surtout quand on me dit que ça va coûter beaucoup d'argent , de sorte qu'il faut refuser de changer. C'est sûr, investir pour
faire évoluer les choses, c'est insupportable. Je ne dis pas que le projet est parfait (lequel le serait?), mais pour une fois qu'on essaie de faire bouger le système...

labelette 12/02/2013 21:44



Je ne parlais que de la maternelle, je ne sais pas du tout ce qu'il en est du primaire. Sans doute des choses à prendre dans le projet en effet, le système tel qu'il est a bien besoin de bouger.



Nadine 12/02/2013 21:38


Merci Stiop. 

Stiop 12/02/2013 21:20


Nadine, dans 35 ans, elle enseignera encore. Elle ne fait pas son âge.

Mikl 12/02/2013 19:34


Ah voilà. Pour une fois, je comprends enfin la raison de cette grève. Et ce n'est pas faute de me l'être fait expliquer par deux inst...professeures des écoles. Qui n'étaient pas d'accord entre
elles. Là, j'ai tout compris. Enfin... j'avais tout compris jusqu'à l'intrusion du... hum...périscolaire dans le...sco..laire. 
On était obligé de donner des détails scabreux? Aussi? 

Fabignou 12/02/2013 19:04


Moi je suis grave d'accord avec Nadine (j'ai sans doute trop peur d'elle pour ne pas être d'accord !)


Il faudrait réorganiser l'année scolaire, ces deux mois de coupure sont devenus aberrants. La période finale de +/- deux mois selon les zones est aberrante aussi, tout le monde finit sur les
rotules.


Quant à l'introduction du périscolaire ce serait une bonne idée, pour initier les enfants à toutes sortes de disciplines, leur ouvrir d'autres perspectives, mais avec des intervenants qualifiés,
effectivement.


Ouh, je suis sérieuse moi aujourd'hui, c'est sans doute parce que j'ai pas goûté ;-)


 

Ginger 12/02/2013 18:14


Nadine... Ca faisait si longtemps... Je suis émue...

Sophie 12/02/2013 17:48


Je suis grèvophobe, c'est plus fort que moi.

lau 12/02/2013 12:50


La question cruciale est surtout de savoir qui de papa ou maman va se sacrifier ce 5ème jour pour se lever.....Un matin supplémentaire à courir pour réveiller-petit dej-habiller....c'est cruel
!!!!

Alphonsine 12/02/2013 12:18


Je me suis désintéressée des mouvements de masse lorsque mon aînée est entrée à l'école (directement en GS, hé oui, elle était précoce !)(faut-il préciser que nous étions à l'étranger avant la GS
?)(et tu vois, La Bellette, j'arrive aussi à mettre des parenthèses !). Le jour de la rentrée, j'ai vu des mères hystériques "ils veulent fermer des classes, et vos enfants sont nés en quelles
années ? Comment il n'y en a pas en 1992 ? Ca nous manque." 


"Excusez-moi, Madame, nous avons visé les années impaires, et j'attends le quatrième, je pense avoir déjà beaucoup oeuvré contre la fermeture des classes. Je ne viendrai donc pas à la réunion".


 


Il suffit d'une personne pour ruiner tous vos élans de générosité !

Yann 12/02/2013 11:30


J'ai toujours dit qu'elle avait l'air bien, Nadine.

sous les galets 12/02/2013 09:25


POur dire la vérité, ici c'est tout l'inverse. La maîtresse de n°1 qui fait toutes les grèves habituellement, ne fait pas celle là parce que "les programmes du primaire sont trop lourds pour
tenir en 4 jours". De mon côté, je me suis tapée toutes les réunions avec les chronobiologistes et consorts l'année dernière pour contrebalancer le fait que j'étais convoquée tous les mois chez
la directrice et faire croire que j'étais une mère impliquée; donc cette année, je passe mon tour. 

labelette 12/02/2013 10:04



Je pense aussi que les primaires et maternelles ne sont pas du tout à mettre dans le même panier et j'ai moins suivi (c'est mal) ce qui concerne les primaires. Quant au fait que tu passes ton
tour cette année, je le comprends très bien ;)



À propos

Avec des lunettes multi-filtres, pour nous offrir un peu d'air frais.