Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 Apr

C'est snob un goûter au Plaza Athénée?

Publié par labelette  - Catégories :  #MANGER - MANGER - MANGER

 

18-avril-0222.jpgPardon pour la qualité des photos, j'avais pas le matériel ad hoc

J'adore cliquer sur "Ecrire un billet", s'ouvre alors une page blanche toute propice à l'étalage de conneries du jour sans s'empêtrer dans celles de la veille. 

Bref. 

Avec Pup, nous n'avons pu ce mois-ci nous retrouver pour bruncher (Madame voyage sans cesse, voyez-vous), aussi nous avons dû opter pour une alternative moins dominicale mais tout aussi calorique. 

Après réflexion, nous avons choisi "un petit goûter au Plaza Athénée" pour découvrir les pâtisseries de Christophe Michalak.

Lorsque vous le regardez sautiller dans sa veste en cuir, sourire Ultra Brite et lunettes noires, vous ne pouvez deviner que ce fort  mignonnet jeune homme est Champion du monde de pâtisserie. 

Je l'ai souvent vu dans des documentaires expliquer comment il s'y prenait pour inventer une recette puis l'"habiller tel un grand couturier".

Hier, j'ai voulu savoir si l'on pouvait réellement sautiller en cuir tout en faisant des pâtisseries de ouf .

Je n'ai pas eu beaucoup de mal à convaincre Pup : après tout, ce n'était pas si terrible comme perspective. 

A mon grand regret, ce n'est pas en Bentley que je me suis acheminée vers le lieu-dit, mais en 42. J'étais d'ailleurs clairement la seule à descendre du 42 pour aller au Plaza Athénée. 

L'hôtel est tel qu'on s'imagine un palace parisien. Pup a adoré "les compositions florales, les appliques, les fauteuils, ah bon t'aimes pas toi les fauteuils, ni les appliques, ni les fleurs, mais elles sont hyper belles les fleurs!". 

Nous sommes arrivées tôt (avant 15h), et on a bien fait puisqu'il ne restait que quelques places. 

On nous assoit, et je râle dans la foulée, parce que 1) j'ai l'impression d'être dans un couloir, tu vas voir ils vont nous dire que c'est "une galerie", 2) j'ai une vue plongeante sur l'entrée, ça m'énerve. 

La serveuse nous confirme : "Oui, notre galerie, c'est un couloir". 

Elle nous déplace, et nous sommes bien mieux avec l'illusion qu'on est un peu moins dans un couloir.

La carte est cheap, avec jeux de mots du style "Carte d'hiver et des thés".  

J'interroge le serveur sur "les 5 mignardises", il parle choux fourrés et mini-cornets, Ok, ce sera sans nous. 

"Je prends votre commande de boissons et je vous amène le chariot", poursuit-il. 

Je suis choquée. 

"C'est-à-dire que je prendrai ma boisson en fonction de ma pâtisserie", c'est le b-a-ba, merde. 

Le chariot arrive, pas mal, rien d'extatique, on n'a aucun tremblement. 

Au choix, pâtisseries et verrines dont l'unique point commun est d'être à 16 euros. 

Tout est très petit, si bien qu'on aurait pu croire que les mignardises c'était ça, mais non. 

On hésite, rejette d'office un entremet (c'est chiant les entremets), sollicite l'avis du serveur.

Finalement, on prend pour les partager une part de "Fraise-pistache", de Pavlova (dessert à base de meringue, ici proposé avec une crème légère au citron, litchis et framboises fraîches), une religieuse caramel au beurre salé et un cookie chocolat-noix de pécan (le serveur n'y était pas très favorable, mais j'en avais envie, c'était un peu léger sinon). 

18-avril-0219.jpgC'est classe hein le petit socle en plastique 

Je demande au serveur si quelqu'un avait déjà pris autant de gâteaux. 

Il répond qu'une cliente vient régulièrement, seule, et se prend 7-8 gâteaux. Avec Pup, on l'adore. 

Pour patienter, nous contemplons le spectacle, ballet de grooms chargés de sacs Dior, Prada et Gucci, mannequins russes de 3 mètres en leggings à fleurs, Chinoise mettant 7 heures à avaler 3 fraises. 

Finalement, les gâteaux arrivent, on mange, on parle, on mange, on parle. 

Le bilan : des textures exceptionnelles, putain la génoise posée sur un fin sablé putain la meringue fondante putain le cookie croquant-moelleux putain le glaçage-la crème de la religieuse.

MAIS des saveurs qui n'avaient rien de renversant (quid du litchi qu'on nous avait annoncé comme omniprésent et qui a filé en douce, quid du goût des fraises et de la pistache-on n'était quand pas même pas loin du goût d'une tarte aux fraises des plus classiques, la religieuse était exquise, mais enfin je ne traverserais pas tout Paris en 42 pour me l'avaler, qui plus est à 16 euros les 3 bouchées). 

Cela dit, au grand regret du serveur, j'ai surkiffé le cookie.

Pup a quant à elle surkiffé la Pavlova. 

18-avril-0220.jpgC'est Pup qui a kiffé... 

Bref, nous avons eu hier la confirmation qu'on pouvait sautiller en blouson de cuir et masteriser les grands classiques de la pâtisserie, mais également qu'il ne suffisait pas de sautiller en cuir pour provoquer des orgasmes

Cela dit, je retournerai sans doute re-valider cette opinion lorsque j'irai faire mes petites courses avenue Montaigne (yavait de ces sacs chez Céline...).

 

Commenter cet article

anti snoring 15/05/2014 14:16

I too heard about the event going on at Plaza Athenee. The pictures of the pastries that you have posted along with the article are really looking tempting. I am sure that everyone would have had a great time there. Thanks for the share.

chirac 04/02/2014 21:16

plus nul comme commentaire tu meurs.

Jeanne qui connaît Stéphane 06/05/2012 22:53


Ben non, c'est pas snob. Mes copines de fac le font aussi. Tu sais bien qu'on n'est pas snobs, ça se saurait. 

labelette 07/05/2012 11:29



Elles sont sympas tes copines!



Alphonsine 25/04/2012 17:05


Ce qui est bien dans ce genre d'endroit, c'est que ce n'est pas calorique : les portions sont minuscules et les prix rédhibitoires... 

labelette 26/04/2012 10:52



incontestablement. 



Ginger 25/04/2012 14:38


Aller au Plaza Athénée en 42... Mon Dieu, quel snobisme
!

labelette 26/04/2012 10:51



C'est surtout le fait de prendre un bus qui est snob, ouh, rien que d'y penser...



Mikl 25/04/2012 00:26


Ce qui est un peu pénible dans ce genre d'articles, c'est qu'en le lisant, on se retrouve très vite à faire du sightseeing frigo-placards-ah non-pas-de-chocolat-noir, re-frigo-va-pour une crème
caramel-ok-je vire-le caramel, re-re-placard-une tartine-beurrée?? allez-pourquoi-pas, dis-voir-il-restait-pas-des-crocodiles-jaunes-ben-oui haribo-quoi-d'autre,
oooh!-un-artichaud-allez-hop-un-peu-de-salé-ça-tombe-bien-avec-un-bout-de leerdammer, un-peu mal au coeur, là... Non, la vieille endive, elle me dit rien. J'aurais dû me faire un porridge. Au
chocolat.

labelette 26/04/2012 10:51



Faut que je te fasse du relooking de frigo. 



Les Amis de la Belette 24/04/2012 22:54


J'ai le réflexe de Pavlova : ton article me fait saliver d'envie.

labelette 26/04/2012 10:50



Egalement appelé "réflexe de Pup". 



Pupu 24/04/2012 22:34


Alors déjà je pense que d'un point de vue calorique le goûter c'est quand même moins pire que le brunch, non ? Et sinon je voulais préciser pour tes lecteurs (et parce que mon honneur est en jeu)
que la pavlova était super bonne, délicieuse, légère et tout et tout même si sur la photo on dirait un peu du gerbi.

labelette 24/04/2012 22:45



Je te laisse pavlover en toute liberté. 


Quant au bilan calorique, c'est vrai qu'il était moins élevé, j'aurais dû prendre un autre cookie. 



À propos

Avec des lunettes multi-filtres, pour nous offrir un peu d'air frais.