Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 Apr

Casting de famille, épisode 2

Publié par labelette  - Catégories :  #Mère indigne

Pour changer, un point sur l'évolution de ma situation en terme de "garde d'enfants".

Après un casting épique pour trouver une nounou (billets ici, là, , et encore , sans oublier et , et )(je suis héroïque), des heures de prise de tête et des déceptions en rafale, nous avons finalement opté pour Sandra, la nounou portugo-allemande qui vient avec son fils de 14 ans. 

Nous en sommes contents (cela mérite une ligne dédiée).

Alors que le glas de nos mésaventures semblait avoir sonné de façon définitive, l'autre famille de la garde partagée a dû interrompre sa collaboration (non, on n'a pas la poisse, c'est juste un positionnement défavorable de ce con de Saturne)(je préfère Pluton).

Nous avons passé une annonce et démarré le casting de famille.

Premier épisode désastreux avec Céline qui voulait qu'on prorate. Et moi je dis, dans la vie, ya ceux qui proratent et les autres (pas nous). 

Second épisode avec Inès. 

Au téléphone, Inès s'est montrée sympa-réceptive-très open (malgré mes "c'est atypique", "le fils de 14 ans est là aussi après l'école", "la nounou n'est pas une nounou au sens classique du terme").

Inès est venue samedi avec sa fille de 2 mois, Gisèle et son mec, Vincent (le mec d'Inès, pas de Gisèle). 

Ouais, super, on peut faire comme ça, ouais super, on pourra faire ci, ouais super, ça nous va très bien. Ouais on est super cool, on bosse tous les 2 chez Sony Music, ouais super, on a des postes à responsabilités on est super. 

Bref, si ce n'est la remarquable intervention de mon marido au sujet des vacances, tout semblait rouler à merveille, OK mercredi je viens chez vous avec Crumpette pour que vous puissiez voir la nounou. 

Et puis, mercredi matin, texto:

"Désolée, après réflexion, cette garde ne fonctionnera pas pour nous. Gisèle est encore très petite, et nous allons finalement démarrer plus tard la garde. Et le fait de changer d'appartement chaque jour ne nous convient pas."

Je réponds : "Nous avions plutôt parlé d'alterner une semaine chez vous/ l'autre chez nous, et on pourrait commencer plus tard, mais si vous ne le sentez pas, je comprends."

Elle : "Oui, on va dire ça. Bonne chance pour vos recherches."

(là, vous êtes priés d'écrire un commentaire avec la mention "sale pute", "pauv meuf", "quelle conne" ou autre).

Je me dois également d'ajouter que dans la minute qui a suivi j'ai reçu un appel de notre dernière nounou ( celle qui a passé 2 mois en arrêt maladie sur les 3 où elle était chez nous) (celle également dont le portable ne fonctionne plus depuis une semaine, et qui ne nous a toujours pas signé la fin de son contrat).

Oui, la Belette, j'ai un problème avec la sécu, ils n'ont toujours pas reçu l'attestation de salaire.

Ah, pourtant je l'ai envoyée deux fois. 

Il faut la leur faxer d'urgence avant 12H.

Je ne suis pas à la maison, là, et je n'ai pas de fax. 

Je vous passe ma nouvelle patronne. 

La bouffonne patronne: vous pouvez passer déposer le document au travail de mon mari si vous n'avez pas de fax (pas de problème, je n'ai que ça à foutre). Il faut vraiment vous en occuper, là, je pense que c'est la moindre des choses, par respect pour le travail de Dédée (la nounou), à cause de ça (de moi, donc) elle est dans une situation bancaire très critique". 

(j'ai adoré ce petit ton, j'espère que vous imaginez combien ma matinée fut agréable hier). 

Bref, exit Inès donc. 

Une certaine Estelle m'appelle. Elle a une fille de 10 jours et habite juste à côté.

Elle commence à vouloir me proratiser, mais je devance le truc : "Alors, on fait comme vous voulez, soit on prend notre nombre d'heures réel et on proratise les heures où il y a Chouquette, soit on vous fait cadeau de 10 heures dont on n'a pas besoin".

Elle - Ah Ok, bon euh d'accord. 

Moi - Voilà, sinon, en ce qui concerne le salaire...

Elle - Le salaire de la nounou vous voulez dire?

Moi -Oui, car moi je ne suis pas payée hihi...

Elle - Pardon? 

Moi - Non, rien. 

Moi - Sinon, je dois vous dire aussi qu'à partir de 16H20, le fils de la nounou vient souvent la rejoindre et reste avec elle, il joue avec ma fille de 3 ans. 

Elle : Ah mais euh moi je ne veux pas que ce soit lui qui s'occupe de ma fille, qui la change ou lui fasse les soins, le contrat est avec sa mère, pas avec lui. 

Moi - Non, bien sûr, ne vous inquiétez pas, ce n'est pas lui qui s'occupe des bébés.

Je la sens super moyen, mais comme les propositions de garde à partir de juin ne pullulent pas et qu'elle répond aux principaux critères, je la reçois. 

J'arrive à 15H26 pour 15H30, et elle est déjà à ma porte. 

Elle est un peu au ralenti (...), du coup je la réveille :

Vous avez vu, c'est pas trop loin hihi!

Ah euh, non, ça va.

(putain c'est 2 minutes). 

Elle s'assoit sur le canapé et sort son petit carnet sur lequel elle a déjà noté toutes les conneries informations que je lui ai données au téléphone.

- Donc euh, vous avez deux filles, c'est ça?

- Oui, c'est ça. 

- Alors attendez, déjà, euh, je me présente, parce que ça peut être intéressant aussi de se présenter, donc je m'appelle Estelle, j'ai 29 ans, bientôt 30, mon mari s'appelle Etienne et a bientôt 31 ans. On est tous les deux ingénieurs, on a fait l'X ensemble (quand je pense que j'aurais pu la rencontrer pendant mes études), je travaille truccompliquéj'airiencompris à Bercy, et mon mari travaille chez Saint Gobain. Et vous?

Alors, moi je suis astrophysicienne, et mon marido est ingénieur Eaux, Forêts et Belettes. 

Elle reprend son petit carnet, m'explique sa philosophie horaire (pas question de prendre la nounou plus des 50 heures règlementaires, les jours où on finit tard on prendra quelqu'un en complément). 

Je dis très bien, pas question qu'elle fasse plus de toute façon (ou juste pour nous, mais ça ça compte pas).

Je vois des schémas et des annotations sur son cahier, elle m'indique qu'elle est "très carrée, très organisée" (mais euh, carrée carrée?) (mais c'est mon âme soeur!).

Une angoisse commence à m'envahir. Disons que si vous cherchez du fun, ce n'est pas chez elle qu'il faut sonner. 

Sur ce, débarquent Sandra, son fils André, Crumpette et le fils de la famille actuelle.

André porte le petit de l'autre famille, alors que j'avais dit qu'il ne s'en occupait pas.

Sandra est tout émue, s'affaire dans tous les sens pour faire bonne impression, bafouille quand on la questionne. 

Je vole à son secours et m'improvise interprète de portugo-allemand. 

- Vous travaillez depuis longtemps avec des enfants?

- Je travailler avec La Belette und je avoir mon fils und avec lui grande experiencia.

- Elle explique qu'à l'origine elle travaillait ici en tant que femme de ménage, puis qu'au fil du temps une relation de confiance s'est installée entre nous, et c'est naturellement qu'elle est devenue notre nounou.

- Et comment se passe la journée?

- Pour moi être très importante bien le matin und avoir tout bien je moi regarder et cé très contente.

- Elle dit qu'il est capital pour elle de prendre ses marques chaque matin et d'assurer une organisation fluide qui intègre les contraintes de tout le monde : c'est ainsi qu'elle se sent à l'aise.

- Mais j'insiste sur le fait que JE NE SOUHAITE PAS que votre fils s'occupe de ma fille, le contrat est avec vous, il faut que ce soit clair.

- Non (Sandra est choquée), non c'est toujours moi me occuper les enfants, lui cette pas faire jamais !!!!

Sur ce, Sandra s'en va chercher Chouquette.

- Voilà, vous avez d'autres questions ou zones floues?

- Tout me semble vraiment tentant, à part juste une chose : je ne veux vraiment pas que son fils s'occupe de ma fille, à la limite qu'il joue avec elle quand elle est sur son tapis d'éveil, et c'est tout.

- 1) Tu crois vraiment qu'un môme de 14 ans a envie de changer la mierda et de donner des antibios à ton môme? 

2) On peut aussi partir du principe que j'ai moi aussi dans l'idée que ma fille soit en sécurité, et que donc je ne la laisserais pas dans une situation dangereuse.

Bref, finalement elle est partie, on s'est dit qu'on se tenait au courant, elle m'a dit je suis motivée, j'ai dit OK, mais dès la semaine prochaine je lui dis que "Je suis désolée, mais cette garde-là, je la sens pas". Moi aussi je peux faire mon Inès. 

 

 

 

 

Commenter cet article

Pupus'énerve 14/04/2012 19:49


C'est bon, c'est bon, pas la peine d'insister sur le fait que la folle n°1 s'appeleait Céline...

labelette 16/04/2012 21:29



C'est bien la seule Céline de ma connaissance qui est ainsi. Les autres? Des chefs d'oeuvre.



Les Amis de la Belette 14/04/2012 00:04


L'instinct de la Belette est très sûr : il faut  lui faire confiance.

labelette 16/04/2012 21:28



Oui, il est fiable, et rarement satisfait, hélas.



Ginger 13/04/2012 14:29


Y'en a qui font vraiment leur difficile... Quand on te propose une nounou trilingue, tu réfléchis pas, tu fonces ! 


(Grosse naze d'Inès)

labelette 13/04/2012 17:33



Merci pour ta participation au lynchage en règle d'Inès qui, hier après-midi, a jugé bon de tourner la tête lorsqu'elle a croisé mon marido dans la rue. La classe. 



FlowerPower 13/04/2012 14:07


pauv meuf!

labelette 13/04/2012 17:32



Ouais!



Alphonsine 13/04/2012 12:59


Oh la, la,..... en te lisant, je loue le ciel d'avoir été mère au foyer (et de toujours l'être d'ailleurs) et de ne pas avoir eu besoin de crêche, de nounou, de colocataire de nounou, c'est
fatigant. 

labelette 13/04/2012 17:32



Non, c'est très reposant, au contraire. C'est dingue ce que ça repose, tout ça. 



la cancoillotte, ça fait gonfler 13/04/2012 12:17


"mon marido est ingénieur Eaux, Forêts et Belettes"


J'adore !


Mais je ne sais comment interpréter le pluriel de Belettes ?

labelette 13/04/2012 12:49



La Belette et ses filles. Tu sais bien qu'il n'y a qu'une Belette. 



Nadine 12/04/2012 22:57


Je vous rappelle que ma soeur cherche aussi. 

labelette 13/04/2012 12:42



Ah oui, c'est vrai, je la contacterai. A l'occasion. 



Stelda 12/04/2012 20:24


Là, j'ai juste envie de te dire : braque une place de crèche. Mais ça ne se braque pas. Dommage.

labelette 12/04/2012 22:43



Je vais essayer quand même. Merci pour l'idée!



TruUffe 12/04/2012 19:35


GROSSE PUTE D'INES... voillà c'est dit !


Sinon je trouve ça très sympa ces recherches, ça me donne presque envie de devenir nounou au lieu de chercher un boulot qui correspond à mes études, j'ai l'impression que y''a de la demande non ?

labelette 12/04/2012 22:42



Oh merci TruUffe pour cette minute compassionnelle intense, merci merci!


Quant au fait de devenir nounou, oui, ya d'la demande, mais je te le dis tout de suite, les familles, c'est une horreur (sauf les femmes à barbe, mais c'est rare). 



À propos

Avec des lunettes multi-filtres, pour nous offrir un peu d'air frais.