Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 Nov

Ce qui compte, c'est le geste. A voir.

Publié par labelette  - Catégories :  #Arrête ton baratin

IMG_1033.jpg

 

Bon, alors, si je me réfère aux commentaires d'hier et aux messages Facebook, la nouvelle bannière a été accueillie très favorablement. Les visions critiques ont été plus timides, voire émises par des voies parallèles (en loucedé, quoi)...

Un grand merci à Cécilia, la créatrice de la bannière n°3 qui, après la Femme à barbe et le trio de Japonaises, nous emmène au pays des Belettes moustachues et des immeubles ergonomiques. Si mes pattes avant vous plaisent, j'en suis très heureuse.

Sinon...

Grande conversation ce midi avec une amie au sujet des cadeaux.

Inutile de vous dire que dès qu'elle a commencé à se lâcher (alors qu'elle n'est pas du genre à se lâcher) (du coup, quand elle se lâche, il faut absolument être là), ça a ouvert une brèche. On ne pouvait plus s'arrêter. 

Le sujet : XXX, moyennement aisée, offre un super cadeau au fils de YYY, une amie très proche. La semaine suivante, YYY, également aisée (genre hyper hyper) est invitée à l'anniversaire de la fille de XXX et lui offre une SOMBRE MERDE.

Mon amie , XXX, a dit "merci beaucoup" à YYY, mais uniquement parce que quand on reçoit un cadeau, on doit dire que c'est super (lire à ce sujet mon billet datant de la période "bannière femme à barbe" intitulé Il est trop moche ton cadeau). 

XXX m'explique que la prochaine fois, même pas en rêve elle se fendra d'une quadruple panoplie de ouf chez Disney. Le fils de YYY aura, lui aussi, sa sombre merde. Ya pas de raison. 

Elle m'interroge. 

Nan mais qu'est-ce que t'en penses toi, ce qui compte c'est le geste, c'est vraiment des conneries non, qu'est-ce que t'en penses toi? 

Et hop, ma cocotte. 

J'étais partie pour 1H20 de putain machin m'avait offert ça, quand je pense que j'avais offert ça à truc, nan mais t'imagines pas avec quoi ils ont osé se pointer, si c'est vrai, mais si, nan mais c'est dingue ouais je sais. 

Voilà, ce n'est peut-être pas la preuve d'une grandeur d'âme sans pareille mais ce midi XXX et moi étions d'accord sur le fait que 

Ce qui compte, c'est le geste, mais uniquement quand un voisin descend un cadeau alors qu'on l'a vu deux fois ou quand quelqu'un qui n'a pas du tout de moyens fait un dessin parce que "je suis désolé, j'aurais vraiment aimé lui offrir autre chose mais je..." (t'inquiète ce qui compte, c'est le geste, c'est l'amour). 

En réalité, ce qui compte, ce n'est pas le geste quand PUTAIN C'EST LE MINIMUM QU'ELLE FASSE UN GESTE, IL NE MANQUERAIT PLUS QU'ELLE NE FASSE PAS DE GESTE. C'est la qualité du geste (j'aurais pas dû le mettre en gras, ça fait donneuse de leçons) (trop tard).

L'investissement affectif (qui, éventuellement, peut se traduire par un investissement financier) (pas toujours) (moi, un sourire et je suis la plus comblée des femmes) (surtout quand on vient de m'offrir un week end) détermine la valeur du geste (fin de la leçon). 

C'est quand même con que ta fille soit née une semaine avant son fils, ai-je conclu (elle était d'accord).

Et puis, en rentrant, alors que je me disais que quand même c'est pas joli-joli qu'on se cale les uns sur les autres pour se faire des cadeaux, j'ai reçu un appel d'une amie.

- Euh, bon, je vais à l'anniversaire de Clothilda la semaine prochaine. Et euh, enfin ça se fait pas mais bon, euh, tu peux me dire combien elle avait mis dans le cadeau commun pour mon anniversaire?

Commenter cet article

FLG 26/11/2012 15:26


Quelque chose me chiffonne :  "C'est quand même con que ta fille soit née une semaine avant son fils, ai-je conclu" mais ! Si ton amie
a offert le cadeau en premier au fils de l'autre bonne femme... ça veut dire que le fils est né avant la fille, non ? Parce que si sa fille était née une semaine avant le fils, alors la fille
aurait eu le cadeau merdique, et ton amie aurait pu changer le cadeau (mais ça n'aurait pas été très classe, quand même)...

labelette 26/11/2012 16:59



Tu as raison d'être chiffonnée. J'ai mis l'inverse de ce que je voulais dire (passé 2 heures du mat, je laisse passer des trucs comme ça, il faut une intervention des DOM pour les relever).
C'était, dans tous les cas, une façon de parler. Bien évidemment mon amie qui est la classe incarnée n'aurait pas changé de cadeau. Elle aurait juste été délicatement... déçue. 



Prof 25/11/2012 17:52


Chère Belette,


Je suis tout à fait choqué par l'outrecuidance de votre amie qui cherche de façon grossière et irrespectueuse à savoir combien Clothilda avait mis pour son cadeau d'anniversaire. Quelle
impolitesse !

labelette 26/11/2012 11:33



C'est pourtant quelqu'un que vous connaissez. Je ne la trahirai pas. 



Jimidi 25/11/2012 13:02


Tiens, ma brune par exemple : ben je ne lui offre plus rien. C'est aussi insatisfaisant que de tomber toujours à côté, mais moins cher. 


(Sinon, la bannière : 100% très bien !) 

labelette 26/11/2012 11:33



Mais un billet dédié sur le blog, ça remplace n'importe quel cadeau coûteux. Je veux dire, gentiment dédié. 



Jeanne qui connaît Stéphane 24/11/2012 21:35


Moi, j'aime bien le gras. (grand sourire). 

labelette 25/11/2012 16:20



Je te dédie mon gras. 



Schtroumpf G. au G. 24/11/2012 19:43


Moi j'aime bien les gâteaux. Pas vous ? (Recentrons-nous.)

labelette 25/11/2012 16:19



Mais non je suis très centrée. Et j'adore les gâteaux, tu le sais, rien ne me fait plus plaisir qu'un gâteau au chocolat juste cuit pour moi!



teparlerdemavie 23/11/2012 20:17


Moi, je dis que pour un gamin, on doit offrir des cadeaux sans grande valeur (quand c'est le gamin d'un ami), juste un truc qui plaît (on peut trouver un cadeau sympa et pas cher). Si on commence
à se dire que lui est tuné et donc s'attendre à avoir un super cadeau, ça dégrade un peu l'ambiance non? enfin, je dis ça, j'en sais rien... mais ça m'embête quelque part que l'argent s'immisce
ainsi dans une relation amicale. Bon, maintenant, si le cadeau était vraiment merdique, on peut râler sur les fautes de goût mais c'est un autre débat. lol


Bises

labelette 23/11/2012 20:29



En fait, je parlais d'investissement au sens large, dans le choix du cadeau, dans le temps passé à choisir, dans l'éventuelle réflexion qui l'accompagne. Il s'agissait de bébés, donc pour les
bébés, ce sont toujours des cadeaux qu'on fait plutôt aux parents. L'argent s'immisce dans ce cas-ci, parce que mon amie a mis un point d'honneur à faire un très beau cadeau, très soigneusement
choisi, pour faire plaisir. Et elle a reçu en retour un cadeau merdique, un truc pris à la va-vite, de très faible valeur, offert par quelqu'un de  beaucoup plus aisé qu'elle. Ce sont deux
amies très proches (des cousines germaines pour être exacte), alors, forcément, elles s'attendent toujours à quelque chose de la part de l'autre. Maintenant, je te rejoins sur le fait que ce n'et
pas une question d'argent, le plus cadeau que j'ai reçu pour ma part était une vidéo pour mes 30 ans dans laquelle tous mes amis les plus proches m'avaient préparé quelque chose. 



Ginger 23/11/2012 18:04


Et elle avait mis combien Clothilda en l'occurrence ? 

labelette 23/11/2012 22:58



Je ne me souvenais plus précisément, j'avais juste noté dans ma tête qu'elle passait l'épreuve...



stephanie 23/11/2012 16:01


Merci. Voilou, une belette a moustache, on est dans le vrai et surtout dans la tendance 2012 ;-). Mince, passera t elle 2013 ?


Ahh, le sujet des cadeaux, on sent que Noël approche, et la pression monte.... Comment trouver un truc pour chacun, sans que l'ensemble nous endette sur 25 ans, et va t on recevoir seulement des
choses qu'e l'on aime sans avoir  à distribuer une wish list  ? Allez, vivement le mois de janvier. On passera des annonces pour échanges de cadeaux sur le blog de la belette !

labelette 23/11/2012 22:58



AH voilà une excellente idée! 


 



LaBij 23/11/2012 14:48


Vive la bellete à moustache, j'en avais soupé des jap ! D'autant qu'elles tiraient une tête..pas franchement sympathique, alors qu'une belette, c'est tout de suite plus attrayant !

labelette 23/11/2012 14:51



Coucou LaBij, toi aussi tu m'es sympathique tu sais!



Mikl 23/11/2012 14:46


J'ai une théorie. Que j'ai expliquée à mon mari lorsqu'il m'a brandi le sac Monop en hurlant : "je T'AI acheté du haddock!!" :


- Le pervers, c'est le mec qui t'offre un truc que t'aimes pas...


- Commentquoimaisquoi tu?...


- ...ET le pervers Narcissique, c'est le mec qui t'offre un truc que LUI aime.


Selon ma théorie donc, la cop de votre copine, YYY, serait...perv...euh...et donc votre copine XXX serait, alors...euh attends...perv...nnn...? Bon elle est nulle cette théorie. C'est vous qui
avez raison DB, c'est quand même con de naître une semaine après un radin.

labelette 23/11/2012 14:52



Moi, ça m'aurait fait super plaisir le haddock. 


Mais t'es mignon, tu vas te le cuisiner. 



Alphonsine 23/11/2012 13:22


Qu'est ce que tu comptes m'offrir... bin c'est juste pour savoir, quoi !

labelette 23/11/2012 14:53



T'es pas obligée de me dire exactement, mais donne-moi l'esprit général du cadeau...



Fabignou 23/11/2012 10:26


Carrément d'accord aussi ! L'investissement affectif passe aussi par l'investissement financier (surtout quand les gens ont des moyens équivalents). Ou alors qu'il y ait un geste spécial : cadeau
fait de ses blanches mains (c'est mieux si la personne dépasse le niveau pâte à sel des maternelles ;-) ) ou truc qu'on adore mais qu'on n'a pas à côté de chez soi (oui je pense à des spécialités
culinaires :-) )


A côté de ça, l'investissement financier seul ne suffit pas, à mes yeux : ma belle-mère fait toujours d'énormes chèques pour les anniversaires / Noëls de mon fils mais je crois bien qu'elle n'a
jamais choisi un cadeau elle-même... Et il n'y a pas un paquet de gâteaux pour le goûter du petit quand on va lui rendre visite. Ce qui compte, finalement, c'est de ne pas se foutre de la gueule
des gens :-)


 

labelette 23/11/2012 14:56



Ah je suis à 100 % d'accord avec ta conclusion. Exactement là où je voulais en venir!



Stéphane qui connaît Jeanne 23/11/2012 09:46


Moralité : il faudrait toujours naître avant les autres. Ou après, ça dépend.

labelette 23/11/2012 14:57



Oui, voilà, ça dépend. 



br'1 23/11/2012 09:26


C'est trop dur la vie en société. Perso je fais toujours attention d'en faire ni trop, ni trop peu, mais sans tenir compte des autres sinon je m'en sors pas. Du coup mes "vrais" cadeaux je les
offre en dehors des occasions officielles! Mais le sujet est vaste et sensible, et ta plume jubilatoirement acérée.


Merc d'avoir agrandi la police de caractère, + changé la bannière et les couleurs: c'est devenu tout soft et confortable ici.

labelette 23/11/2012 14:58



Excellente idées les cadeaux décalés!



Gisèle 23/11/2012 08:20


je suis d'accord à 1000 % avec votre post du jour !!


Je cherche toujours ce qui pourrait faire plaisir, ce qui correspond le mieux à l'heureux(se) récipiendaire, quand je vois ce que moi, je reçois, j'en pleurerais.Et si, exceptionnellement,
j'applique des représailles, j'ai mauvaise conscience pendant des mois.je crois qu'on ne se refait pas ( ou la foi envers l'être humain est immortelle?)

labelette 23/11/2012 22:59



Oui, on se disait aussi qu'en théorie on ferait bien des représailles, mais dans les faits, c'est rare (culpabilité...).



Stelda 23/11/2012 07:56


Bien sûr, c'est le geste. Mais plus il est gros, plus il a d'importance. Elémentaire. 

labelette 23/11/2012 23:01



Disons que l'essentiel est qu'il soit adapté aux désirs du récipiendaire (pour toi, un vernis, ça suffirait à ton bonheur? ) (pour tes 40 ans, un cadeau commun de tous tes amis) (allez, c'est le
geste qui compte). 



À propos

Avec des lunettes multi-filtres, pour nous offrir un peu d'air frais.