Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 Jul

Ce tableau est beau

Publié par labelette  - Catégories :  #Emotions culturelles

Vendredi, je suis allée à une expo, ceci afin d'alimenter l'idée que je suis cultivée. 

J'ai rejoint ma copine Pup (oui, celle des brunchs, et oui, on fait ponctuellement autre chose que des commentaires sur des croissants) vers 14h pour aller VOIR L'EXPOSITION CAILLEBOTTE AU MUSEE JACQUEMART-ANDRE A PIED (on est très sportives, surtout quand on reste dans notre quartier). 

Bien que Pup rechigne habituellement à verser dans ce genre d'attitude incivile, c'est elle qui a suggéré de m'utiliser pour éviter la queue de 2h (j'ai, actuellement, un passe-droit). Je note d'ailleurs que la même Pup qui a une souris à résidence chez elle depuis quelques semaines, n'hésite pas à utiliser force tapettes en vue de dégager l'intruse, attitude on ne peut plus incivile (cela dit je ne serais pas contre l'idée de faire usage de tapettes pour mettre un terme à certaines personnes). 

Le musée Jacquemart-André est un hôtel particulier de ouf sis en plein bd Haussmann. Vu avec nos yeux contemporains, c'est juste un musée, donc ça n'en jette pas plus que ça. Mais quand on pense que des gens habitaient là, s'engueulaient là, et s'affalaient là, on se dit qu'ils devaient grave marcher pour aller recharger leur portable.

A l'entrée du musée, j'ai eu droit à un petit topo de Pup sur les frères Caillebotte (elle a fait étudier un tableau par ses élèves de collège, du coup j'étais au niveau). 

En gros :

(pour vous situer : 2è partie du 19è, mais oui, vous le saviez) Un entrepreneur très friqué et super sympa laisse ses deux fils Martial et Gustave kiffer leur life et ne les oblige pas à devenir avocat ou pharmacien mon fils. Gustave se met à peindre, Martial à composer de la musique avant de se lancer dans la photo. Les deux frères s'adorent, s'admirent et partagent des passions de ouf : philatélie, horticulture, yachting. Quand Gustave conçoit un bateau, son frère remporte une régate en naviguant avec. Quand il plante une bouture dans sa serre, son frère le photographie avec amuuur. Ils réussissent tout hyper bien (comme quoi, c'est mieux d'avoir du fric et de ne pas emmerder ses enfants).

Ah, j'oubliais, les Caillebotte aiment aussi évoquer leur quotidien (leur mère brode, la fille de Gustave lèche une cuillère de confiture, son fils fait un château de sable, c'est l'amur et le bonheur), ainsi que les nouveaux symboles de la modernité (construction de ponts, naissance du chemin de fer : une partie de l'expo à voir uniquement pour rentabiliser son ticket). Il faut également savoir qu'en plus d'être super fort, Gustave était hyper altruiste et généreux, du coup il a grave aidé ses amis artistes dans la merde financièrement (qui l'ont remercié en lui filant des toiles, ce qui lui a juste valu de se retrouver à la fin de sa vie avec une quarantaine d'oeuvres de Degas, Monet, Renoir ou Picasso, mais... elles n'avaient pas de valeur à l'époque, contrairement à aujourd'hui où la vente d'un seul Picasso a permis à Anne Sinclair de payer LA caution)

Bref, après avoir réglé une dizaine d'euros et beaucoup patienté, Pup et moi avons pu nous engouffrer dans des micro-pièces avec un maxi-nombre de gens. 

D'emblée, nous cernons l'une des principales problématiques de l'expo, à savoir :

EST-CE QU'ILS REPEIGNENT LES MURS PRESENTANT LES TEXTES APRES CHAQUE EXPO?

Pup vérifie, non, les textes sont en adhésifs, nous sommes soulagées et pouvons continuer à piétiner. 

Nous commentons allègrement, à la manière de critiques d'art pointus. 

C'EST BEAU. JE LE VEUX BIEN CHEZ MOI. SYMPA SON TRIPTYQUE. IL ME FAIT PENSER A UN TRUC, CHAIS PLUS QUOI. 

J'AIME PAS. JE TE LE LAISSE. IL EST NUL EN OMBRES. IL SAIT PAS DU TOUT PEINDRE LES VISAGES. IL EST COMPLETEMENT RATE CELUI-LA. 

Pup remarque que les textes sont très accessibles, contrairement aux autres expo parisiennes où il est d'usage de cumuler les phrases qui donnent au lecteur le sentiment d'être débile.

Nous engageons avec véhémence une discussion sur un tableau (eh oui, dès qu'il s'agit d'art, on devient folles). Une meuf regarde par la fenêtre pendant que son mari semble très concentré sur son journal. Dans l'immeuble d'en face, un homme est également à sa fenêtre. Qui est cet homme? Notre meuf le regarde-t-elle? Tout le monde s'oriente vers la thèse du c'est son amant, son mari il en a rien à foutre de sa gueule vu qu'il préfère lire son journal. Je réfute cette théorie, beaucoup trop évidente. La meuf veut juste fermer la fenêtre, et le mec en face ferme aussi sa fenêtre. 

Au final? Expo intéressante, même si on aurait bien aimé que les photos soient à côté des tableaux histoire de montrer les liens entre les deux.

Caillebotte n'est pas le plus doué des portraitistes : on a trouvé sa peinture de Mme Renoir pas terrible, mais quand on a vu la photo de cette chère épouse, on a un peu mitigé notre opinion. Quant à son "autoportrait au chevalet"...

De très belles toiles en revanche, particulièrement "Les peintres en bâtiment", le tryptique baigneurs-pêche à la ligne-périssoires, ou encore les mecs qui sont sur un balcon (je sais plus le titre). 

Bref, l'expo est à conseiller, mais elle est finie. 

L'autre avantage des expo, c'est qu'en sortant on peut s'octroyer un chocolat chaud et quelques mignardises. Quoi, piétiner c'est pas du sport?

Commenter cet article

Les Amis de la Belette 13/07/2011 18:45



Un peintre qui peint "des peintres en bâtiment", c'est une sorte de mise en abyme, un regret ?



labelette 13/07/2011 18:51



je serais le peintre en bâtiment de l'écriture?



LadyMy 13/07/2011 16:31



Quel beau tableau ! Je vous imagine Pup et toi debriefant, prenant des notes, déambulant (en rond) dans ces mini salles et pietinant avec force  ! En plus du chocolat et des mignardises, ça méritait aussi un feet massage... Quant au type à la fenêtre, c 'était
mon homme de ménage... Je comprends que la femme  (provisoirement ?) délaissée se soit attardée sur lui, il est vraiment canon ! La prochaine fois les filles, traversez et venez sonner avec
vos viennoiseries, bien entendu !



labelette 13/07/2011 16:41



Ton homme de ménage est canon? OK, la prochaine fois on ira piétiner chez toi et c'est lui qui nous fera le feet massage. 



Gustave Caillebotte 13/07/2011 16:12



Je reconnais ne pas être très, très doué pour les portraits (mais, à ma décharge, Mme Renoir est objectivement très laide, comme vous l'avez fait remarquer) ; toutefois j'ai un succès de dingue
aux Etats-Unis, tout le monde ne peut pas en dire autant...



labelette 13/07/2011 16:30



Merci Gustave pour ce commentaire posthume qui vous honore. 



Pupu 13/07/2011 16:10







À propos

Avec des lunettes multi-filtres, pour nous offrir un peu d'air frais.