Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 Apr

Dis-moi qui est la plus snob

Publié par labelette  - Catégories :  #L'angoisse du jour

Récemment, j'étais à un dîner, et la conversation a atterri je ne sais plus comment sur cette question cruciale : QUI EST LA PLUS SNOB ICI? 

Alors que je considérais avec mon habituelle sagesse que nous avions chacun nos snobismes, l'hôtesse a jugé bon de souligner que j'étais hyper snob, moi. 

J'apprécie beaucoup cette hôtesse, mais je me dois de rectifier d'urgence ce propos aussi exagéré que faux (bon, juste exagéré).

Certes, j'ai mes snobismes et pas des moindres. Ils sont dus à ma quête de perfection en toute chose, ce qui n'est pas un drame, merde.

Je préfère le bon pain au mauvais, 

le citron fraîchement pressé au Pulco,

les spas avec piscine privative pour me reposer après un dur massage, 

les plages où je suis seule avec mes amis plutôt que l'entassement de Terriens,

travailler dans mon bureau plutôt que dans un open space où je ne pourrais pas faire semblant de travailler, 

la vaisselle propre quand je mange quelque part, 

les pièces de théâtre avec de bons comédiens plutôt que Virginie Ledoyen (très jolie, mais ça suffit pas, chérie),

les émissions de télé non animées par Karine Lemarchand, 

les blogs où il n'est pas question que de "Aujourd'hui, mon fils s'est élancé dans la vraie vie!",

les expositions où les salles ont été vidées de leurs visiteurs  pour que je puisse contempler seule avec Pup les Modigliani,

les fringues qu'un personnal shopper a réunies pour moi, 

les gens qui ne tiennent pas pour acquis le fait qu'ils ont raison, 

le temps doux plutôt que ce putain de froid qui commence à nous emmerder,

les...

Bon, la liste est interminable.

Ok, je suis snob.

MAIS

1) je ne me permettrais jamais d'hurler à la mort si le mec de chez Pizza Pizzo me servait une part dégueu, parce que c'est un humble snack pour étudiants de passage. En revanche, à la Pizza Chic, où la pizza est à 25 euros, qu'on ne s'avise pas de me donner du parmesan en poudre au lieu de copeaux minute pour fromager ma pizza. De la même manière, pour que vous compreniez bien l'idée, je ne dis rien quand je vais à l'"Hôtel de la Gare" de Nogent-le-Rotrou et qu'il n'y a pas un choix d'oreiller selon mes envies du jour, alors que je demande à changer de chambre immédiatement si la gouvernante du Plaza Athénée a oublié de mettre mes chocolats préférés dans ma suite (et aussi des fruits, enfin certains fruits, par exemple, des fraises mais pas les Gariguettes, c'est trop mou, de l'eau, mais pas de la Vittel ou de la Volvic, quelle horreur, vous savez parfaitement que je ne bois que de la Valvert ou de l'eau juste recueillie dans les fjords). 

2) ma tolérance varie selon le type de promesse.

On m'annonce "un hamburger au foie gras en trois services, une vision inédite d'un classique revisité avec maestria par le Chef", et au final j'ai du pâté sur une viande hachée surgrasse, servie dans du pain rassis : j'émets un avis défavorable. 

Si, au contraire, j'arrive dans une petite boulangerie qui ne paie pas de mine, où l'on sert  "un flan sans prétention, mais notre boulanger adore ça, alors il tient à en faire plusieurs fournées", et que je me retrouve avec THE FLAN OF MY LIFE, eh bien,j'y vais, j'y revais, et je dis à tout le monde que "franchement, le Figaroscope, c'est n'importe quoi d'avoir classé le flan Poilâne dans les premiers, alors qu'il y en a de bien meilleurs". 

Bref, j'ai des goûts très simples, du moment qu'on ne se fout pas de ma gueule. 

Même si j'ai horreur des pommes farineuses, des clémentines où il y a des pépins et du noir du saumon fumé.

Et pour que la vérité soit clairement établie dans ce duel qui m'opposa à mon hôtesse, je dois souligner que : 

- la somme de tous les vêtements que j'ai achetés depuis que je suis en âge de le faire est à peine égale au montant de la paire de chaussures qu'elle s'est achetée ce matin, en passant rapidos chez Hermès.

- si elle trouve qu'il aurait été plus habile pour ce traiteur de proposer un dessert tout simple comme "une tarte avec des figues juste rôties, un petit brin de romarin, et une pâte sablée juste croquante", je me contenterais pour ma part de basiques sans romarin.

- c'est difficile, mais j'arrive à habiller mes filles ailleurs que chez Bonpoint

- j'arrive à manger autre chose que "des ganaches de la Maison du Chocolat" (des Kinder Bueno, par exemple).

Bon, je veux pas dire, mais moi avec mes gariguettes trop molles, je fais vraiment pâle figure à côté (et je ne vous ai pas parlé de sa chambre où contrairement à la mienne, il n'y a pas des piles de magazines, mais des piles de boîtes estampillées Prada, Miu Miu  and co). 

Fallait pas dire que j'étais la plus snob.

 

Commenter cet article

FLG 23/04/2012 16:29


J’suis snob... Foutrement snob
Tous mes amis le sont
On est snobs et c’est bon...
J’suis snob... J’suis snob
J’suis ravagé par ce microbe
J’ai des accidents en Jaguar
Je passe le mois d’août au plumard
C’est dans les p’tits détails comme ça
Que l’on est snob ou pas
J’suis snob... Encor plus snob que tout à l’heure
Et quand je serai mort
J’veux un suaire de chez Dior!

labelette 24/04/2012 11:46



Tu chantes vachement bien, dis donc!



Pupuisback 23/04/2012 14:08


Comme dit le proverbe, on est toujours le snob de quelqu'un...


Quant à moi qui te connais, j'affirme que tu n'es pas du tout snob (pour une parisienne). Moi non plus d'ailleurs.

labelette 24/04/2012 11:45



C'est vrai, on n'est pas snobs...


Enfin, parfois on ne l'est pas. 



unconventional girl 22/04/2012 09:37


J'aurais aimé participer à ce diner (hihi)


Je dis ça, je dis rien, mais dans MA chambre où s'empilent aussi quelques boites oranges, j'aurai recommandé le thym avec les figues....


 P...., les m&m's passent encore mais pas les choco bueno!!!


 

labelette 23/04/2012 11:21



Justement, cette personne organise bientôt une unconventional soirée, je lui dirai de mettre du thym avec ses figues du marché JUSTE rôties. 


Vous vous croiserez sans doute un jour chez Hermès, vous devriez vous reconnaître facilement. 


PS : je n'aime les M&M's qu'avec des noisettes juste grillées. 



Stelda 21/04/2012 22:23


Tu n'es pas snob : tu le respect de toi-même (et particulièrement de ton estomac, je trouve).


Et ton hôtesse n'est pas snob : elle le sens des valeurs.


Voilà.


Je suis pire : je ne parle plus à ceux que j'estime décérébrés, soit à 87 % de la population. Ca c'est du snobisme.


 


PS il est peut-être temps pour toi de déménager dans une petite  ville... les snobs y sont beaucoup plus inatendus que ton hôtesse!

labelette 23/04/2012 11:13



Ne t'inquiète pas Stelda, j'ai évoqué là des exemples de snobisme, mais Paris regorge de spécimens bien supérieurs à nous, et je suis loin d'en avoir fait le tour...



Marie Mail Tout 21/04/2012 17:03


Si aller au Plaza quand on habite déjà à Paris, c'est pas du snobissime de haute volée, je veux bien manger du foie gras avarié au Ritz ...


Ah moins que ce ne soit faux et que la Belette nous ai menti .. Ahaaaaan, c'est moche !


 

labelette 23/04/2012 11:11



Bien sûr que j'ai menti, là on dirait que j'y vais régulièrement, alors que j'y dors quoi, 4-5 fois par an? Allez, disons 10 fois. 



Alphonsine 21/04/2012 08:42


Il me faut me rendre à l'évidence : si tu es snob, je suis snob. Et je pousse le snobisme jusqu'à acheter des vêtements chez Emmaüs !!! C'est dire !!!

labelette 23/04/2012 11:10



Waouh, c'est snobissime!



Les Amis de la Belette 20/04/2012 22:24


Elle a l'air bonne sa tarte. J'enlèverais toutefois le romarin. Pour ce qui est de la tarte...

labelette 23/04/2012 11:08



Toute la subtilité est dans le "juste" (des figues juste rôties, une pâte juste croquante). Mais je conviens qu'elle a l'air bonne. 



Jeanne qui connaît Stéphane 20/04/2012 21:03


Ils n'ont pas dû s'ennuyer ceux qui ont assisté à la joute verbale... Je vois que si on veut en placer une à un dîner avec La Belette, il y a des sujets à éviter. 

labelette 23/04/2012 11:06



Détrompe-toi, je suis restée soft sur le moment, c'est tout l'intérêt d'avoir un blog. 



M'dame Cocotte 20/04/2012 20:49


Moi j'appelle pas ça du snobisme mais du bon sens! et toc!

labelette 23/04/2012 11:05



Il faut qu'on co-écrive une thèse sur "Le nouveau snobisme animalier". 



bijou 20/04/2012 20:28


La vie est dure pour les snobs !

labelette 23/04/2012 11:05



Horrible, même. 



Albane 20/04/2012 19:39


Tout cela me paraît très raisonnable. La raison est-elle devenue un snobisme ?

labelette 23/04/2012 11:03



Tu as raison : à force, on perd le sens des vraies valeurs. 



Mikl 20/04/2012 19:32


Ah! Belette... Et dire que ça allait si bien entre nous, jusqu'à "...passant rapidos chez Hermès." Et là ..........(silence horrifié)....... J'ai regardé ma vieille veste-copine cavalière du-dit,
celle qui parle à l'oreille des chevaux et des serveurs du Charlot. Non négociable, hélas. Je vous adore mais nos chemins se séparent. Adios muchacha, vaya con Dios.

labelette 23/04/2012 11:02



Non. 


Vous restez.


Tant pis pour la veste, on fera comme si c'était une Gucci. 



Schtroumph G. 20/04/2012 19:27


Attends, j'ai appris à mes dépends récemment que les clémentines avec pépins (tout comme les aubergines), c'est bien, ça veut dire qu'on ne les a pas tripotées pour les stériliser ; ça change ton
point de vue, non ? (que par ailleurs je partage totalement, et c'est une fierté d'être la plus snob si c'est être la moins esclave).

labelette 23/04/2012 10:56



J'avoue, je savais pour la stérilisation, mas je me disais que ce n'était peut-être pas le cas de toutes les clémentines sans pépins (ne réponds pas, laisse planer le doute qui me permet de
continuer à en manger). 



À propos

Avec des lunettes multi-filtres, pour nous offrir un peu d'air frais.