Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 May

Eclaircie lilloise

Publié par labelette  - Catégories :  #Je m'envole

18-avril-0269.jpg

 

Bon, je fais l'impasse (il faudra qu'un jour on soumette aux étudiants de Normale Sup la question cruciale de "L'utilisation de "Bon" en démarrage de tous les billets de la Belette") sur la fin de la semaine dernière qui nous a menés loin, très loin, dans la déception (à un moment donné, alors que nous étions déjà du genre très loin et qu'on pensait s'arrêter là, eh bien, figurez-vous qu'un rebondissement inattendu nous a permis d'aller encore plus loin). 

Une éclaircie cependant puisque nous avons été conviés mon marido et moi-même (moi en tant que la Belette, et mon marido en tant que marido) à un dîner lillois réunissant des imposteurs chevronnés (je m'engage d'ailleurs à inaugurer toutes les initiatives de ce genre pourvu qu'elles soient dans le cadre du Centre Mondial de l'Imposture que j'ai l'honneur de présider).

Je ne connaissais pas Lille, contrairement à mon marido qui s'y est rendu deux jours/semaine pendant 2 ans dans le cadre de son boulot (ce qui ne l'a pas empêché d'en être au même niveau que moi dans son expertise lilloise) (nul) (et encore, moi je savais qu'il y avait un célèbre vendeur de gaufres). 

Quand nous sommes arrivés, aux alentours de 13h, tous les Lillois sans exception étaient dehors (et dans la même rue que nous). A Lille, on se prosterne quand il fait beau. 

Au resto (surtout pour faire manger Chouquette, parce que moi, je ne suis pas très resto, une pomme farineuse me suffit), le serveur est très gentil et attentionné. Il propose à Chouquette une assiette sur-mesure. 

- Si tu veux, je te mets un peu de poulet, et 10 frites. 

- Oui, oh, 11 éventuellement (j'essaie de me mettre au diapason de l'humour local).

Quelques instants plus tard, il revient avec l'assiette, un peu de poulet et... 10 frites. 

Merde, je suis nulle en humour lillois. 

Pendant les quelques heures qui ont suivi (promenade-shopping dans le Vieux Lille), j'ai été surprise par les contrastes. Nous sommes passés de personnes extraordinairement sympathiques à extraordinairement pas. 

Je me permets donc un bilan sociologique pointu, fruit d'un constat fort de plusieurs minutes et d'au moins 8 personnes concernées. 

A Lille :

- SONT TRES SYMPAS les vendeuses de chaussures, vendeurs d'huile d'olive, serveur de restaurant à l'heure du déjeuner, étudiantes en short rouge qui indiquent le chemin, voisines qui ont choisi le blanc-manger aux fruits rouges

- SONT D'UNE ANTIPATHIE RARE les vendeurs du célèbre gaufrier Meert (gaufres à offrir à des connaisseurs, vu le prix), vendeuses de chocolats, dames qui vont aux toilettes, gardiens de musée, serveurs à l'heure du petit dej

Merci aux Lillois d'étayer notre étude.

Je vous épargne la description de l'hôtel, légèrement en deçà de l'esprit palace. Mais on a eu de l'eau chaude et on a dormi, alors nous étions heureux (une deuxième pomme farineuse, et j'aurais pu mourir de bonheur). 

Arrivés au dîner d'imposteurs organisé par une blogueuse surnommée Albane (et que je ne connaissais jusqu'alors que virtuellement), nous avons fait la connaissance de son mari, de Ginger  ainsi que de Gustav Borjay et nous avons tous ressenti les mêmes choses, à savoir : 

- quand on "connaît" quelqu'un par son pseudo, impossible de s'en défaire

- quand tout le monde est très content de se rencontrer en vrai, tout le monde passe ensuite une très bonne soirée

- c'est un peu étrange de connaître des gens via leurs blogs avant de les rencontrer, mais finalement nous sommes tous assez limités dans notre faculté de dédoublement puisqu'on s'est grave reconnus...

- une expérience à reproduire, parce que muy bien

Petite note personnelle : mon marido et moi-même étions entourés de centraliens, polytechnicien et avocate qui tue, du coup on a pu se lâcher sur des sujets très ardus comme la vendeuse de chocolats qui a été hyper méchante avec Chouquette vous trouvez ça normal vous, une vendeuse de chocolats méchante avec des enfants? 

18-avril-0267.jpg Fille en short rouge sympa selon notre étude

Commenter cet article

Alphonsine 04/06/2012 17:03


Pour vous éviter des déboires et des tracas bien inutiles, je te propose de prendre contact avec moi par mail perso (adresse sur mon blog). Je vous donnerai mon adresse. Vous pouvez me faire une
visite surprise. Mais attention, la première qui me fait remarquer que les poussières n'ont pas été faites se trouvera avec un chiffon en main.

labelette 05/06/2012 20:31



Super, tu nous diras à quel moment on peut te faire la surprise. 



Ginger 31/05/2012 13:58


Bon bah je complète du coup : 


- SONT TRES SYMPA le cordonnier de la place Charles de Gaulle, la dame de la petite boutique de bijoux pas très loin de là, les gens qui prennent des verres en terrasse et qui vous disent
bonjour,


- SONT D'UNE ANTIPATHIE RARE la dame au manteau vert qui squatte la fontaine, la serveuse qui vous renverse la moitié de votre bière sur votre pull blanc et qui ne vous fait même pas de
ristourne, les dames qui vous guettent à la sortie de Zara pour remplir leurs sondages et qui ne sont pas contentes quand vous leur dites que non merci bien mais vous n'avez pas le temps
(alors que parfois, en plus, c'est vrai). 

labelette 04/06/2012 16:56



j'aurais dû tester le cordonnier, zut!



Alphonsine 31/05/2012 13:09


Si ce genre de réunion est réservé aux imposteurs internationaux, j'ai intérêt à revoir le style de mon blog.


Et dire que j'ai dû croiser Albane lorsque j'étais  à Lille... je ne m'en remets pas.

labelette 04/06/2012 16:57



Avec Albane et Ginger, on s'est dit qu'il faudrait qu'on vienne te faire une visite surprise. On enquête pour ne pas sonner à toutes les portes du pays pour trouver une Alphonsine qui n'en est
pas une. 



Mikl 31/05/2012 12:25


Ahhh!... Quitter la réalité (augmentée?) virtuelle du monde des écrans; aller dans la vie la vraie, rencontrer les vraies gens, en 3D et tout. 


Faudra me tuer d'abord. 

labelette 04/06/2012 16:58



Je l'ai fait, et je le regrette. Quelle horreur les gens en vrai. 



Albane 31/05/2012 10:08


Je suis ravie de lire ce compte-rendu qui me parait très fidèle et très bien résumé par ton "muy bien". Je songe presque à me mettre au port du petit short rouge pour faire mes courses
quotidiennes chez Meert.

labelette 04/06/2012 16:59



Ce sont vraiment des gaufres sans intérêt, alors mets ton short rouge, mais pour discuter avec le cordonnier préféré de Ginger. 



Marie Mail Tout 31/05/2012 09:31


J'y suis alllée y a quelques années, en février et ô miracle, grand beau temps ! Le pouvoir de la grâce qui me suis pas partout !


Sinon, j'ai pas testé Meert, mais je pense que j'aurais du. Quoiqu'apparemment, y en a un à Paris, masi je ne sais trop où.


Ya des vendeurs d'huile d'olive là bas ??? Doutent de rien quand même les Lillois ... Remarque, y a bien une barraque à frites à la sortie de Vaison-la-Romaine (si si).

labelette 31/05/2012 09:51



Meert est dans le Marais. 


Pour la grâce, tu fais comment? 



Jeanne qui connaît aussi les amis de la Belette 31/05/2012 08:50


Tous à Lille! Je suis sûre qu'il y a aussi des brunchs que La Belette n'a pas encore essayés. 

labelette 31/05/2012 09:50



Je ne pense pas non plus que les brunchs y pullulent...



Les Amis de la Belette 30/05/2012 22:18


Et comme dit Casimir : "il faut faire voir Lille aux Enfants". Voici venu, le temps, des rires et des chants, ... Humour lillois ?


En tous cas, c'est une jolie ville et les gens y sont attachants ; en +, si on y blogue alors, mais qu'est-ce qu'on fait dans le Val de Marne ?

labelette 31/05/2012 00:11



Ah bah si tu pars y vivre, ce sera pratique. 



Jeanne qui n'a pas fait Harvard 30/05/2012 22:09


J'étais sûre que la réunion serait réussie. Mais je ne suis plus certaine que mon CV me permette d'y participer un jour. 

labelette 31/05/2012 00:12



Si j'ai pu y participer...



À propos

Avec des lunettes multi-filtres, pour nous offrir un peu d'air frais.