Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
09 Nov

Erratum : ce blog est tout sauf merdique, voyons

Publié par labelette  - Catégories :  #L'angoisse du jour

nov12-0966.jpg

 

Mes deux derniers billets ( mon blog est merdique et Esthéticienne : un moment à part )(pour la seizième fois, je m'essaie à la publication quotidienne, ça fait 5 jours que je tiens, c'est bien, hein!) ont soulevé des flots de réactions.

Je me dois donc de clarifier certaines choses.

- Lorsque je disais que mon blog était merdique, c'était surtout pour souligner ses limites et les frustrations qu'il peut générer parfois chez moi (et aussi, parce que le mot "merdique" allait inévitablement m'attirer une foule de curieux) (ce doit être un mot très souvent tapé sur Google) (je viens moi-même de taper "SAV Apple merdique").

Tout blog se fixe une ligne éditoriale, moi-même j'en ai une, je sais ce n'est pas évident, mais si. 

Tout blog a également des objectifs, le mien est d'être suivie régulièrement par des lecteurs que je ne connais pas (ceux que je connais, subsiste toujours le doute du Il me lit parce qu'il me connaît) et SURTOUT d'avoir des échanges avec ces lecteurs.

OR

Je suis régulièrement frustrée parce que, vous que je ne connais pas mais qui êtes hyper sensibles-intelligens et fins, j'adorerais recueillir votre sentiment sur tel ou tel sujet, mais je ne le peux pas, car je n'ai pas la liberté d'Albane ou Ginger qui, elles, ont pris le parti de n'avertir aucun des gens qu'elles connaissaient de l'existence de leur blog.

C'est un exercice complexe de dévoiler sans dévoiler tout en dévoilant (sans dévoiler).

Je suis également souvent frustrée du fait que mon blog tourne un peu sur lui-même avec finalement très peu d'interventions extérieures. En lisant d'autres blogs, qui voient affluer débats/échanges/points de vue, je me demande ce qui, chez moi, fait qu'il y a un tel contraste entre le nombre de lecteurs et ceux qui s'expriment (1/200 000).

La finalité, tout de même, est que les gens auxquels je m'adresse s'incarnent eux aussi (pas Pup, ni Lau, ni la Renarde) (c'est bon, vous vous êtes hyoer incarnées).

Il est vrai que la plupart de mes textes sont auto-centrés à mort (ego-centrés? oui bon), qu'ils ne sont pas super ouverts. 

Mais QUI LES LIT?

Le blog serait beaucoup plus riche et intéressant avec un peu autre chose que moi, c'est vrai, c'est lassant à la fin ce MOI, MOI, MOI (je sais, j'ai une certaine endurance, je peux tenir longtemps sur le sujet) (tant que je continue à aller chez l'esthéticienne au moins).

C'est cette double frustration qui explique l'emploi du terme merdique :

- Je ne peux parler de tout ni de toutes les façons que je veux (si, je peux, mais je reviendrai alors à J+1, quand seuls mon frère et moi lisions mes billets)

- Je tourne trop sur moi-même

OUI, mais 

ET LE PLAISIR dirait l'autre (quand je dis l'autre, qui se reconnaîtra, c'est affectueux)?

Le plaisir est là, toujours, mais la personnalité aussi. 

Vous voyez? 

Le plaisir et le doute. 

Le plaisir et le doute. 

Le plaisir, et aussi, en même temps, le doute.

Quelles solutions?

- Pau d'à côté m'indique qu'elle, elle serait preneuse de tous ces sujets dont je n'ose pas parler (je crois même que ce serait ses préférés). C'est noté pour un de nos prochains dejs (on va rester longtemps).

- Moustache m'a gentiment précisé que son blog politique n'attirait pas les foules et que des lecteurs lui disaient que ce qu'ils préféraient dans son blog, c'était le lien... sur le mien. C'est drôle, mais archi faux (mais gentil).

- Cherry, l'esthéticienne, n'a pas fait d'intervention sur le sujet, elle ne compte plus mettre les pieds sur mon blog où l'on tourne tout en dérision, où l'on n'est que mépris pour autrui, mais pour qui se prend-elle cette Belette supérieure? 

- Jeanne ne comprend pas ce que j'attends de mon blog, nan, mais c'est évident, arrête tes atermoiements et donne-nous de la légèreté, des nounous et des gâteaux!

Sur ces conseils, je repars continuer à CREUSER LA LEGERETE DU MONDE.

PS : tant que j'y suis, et puisque je pense que rares seront les survivants au bout de ce billet pas très léger, un peu pénible même, je me permets de poser une question qui me taraude depuis quelque temps : est-ce que les gens qui sont abonnés à mon blog et reçoivent une alerte pour chaque billet savent qu'ils peuvent décocher la case?

PS 2 : merci à tous ceux qui, avec moi, se dépatouillent comme ils peuvent de la légèreté du monde. 

Commenter cet article

Pupuaimemesimpostures 13/11/2012 00:34


Quoi qu'il en soit, c'est bien sympa, ces petits billets quotidiens

labelette 15/11/2012 12:33



Bon. Au moins une qui les lit. 



chtichaton 12/11/2012 15:29


Bonjour


alors, je suis lectrice assidue de votre blog, mais je l'avoue, je n'ai jamais commenté !! ouhouh ... d'accord je me cache !


Suite à ce billet, je pense qu'il est temps de faire valoir ma présence, alors oui, c'est vrai je vis dans l'ombre mais j'adoooore votre humour décalé, et parcourir votre blog permet chaque jour
(ou presque;) une petite pause dans ma journée de travail !!


alors merci et continuez à nous donner de l'humour à votre sauce !!

labelette 12/11/2012 22:40



Chtichaton, merci beaucoup, et je note qu'il était grand temps de faire valoir votre présence! Les  belettes aiment beaucoup les chtichatons!



M'dame Cocotte 11/11/2012 22:46


Juste pour dire coucou, comme hier, avant hier, avant hier, et demain !


Vive la Belette !

labelette 12/11/2012 00:13



Merci merci merci, coucou M'dame Cocotte, merci pour cette assiduité qui me touche beaucoup!



Les Amis de la Belette 11/11/2012 14:26


Tu remarqueras qu'une majorité de tes lecteurs ont un blog, et que, de ce fait, tes "pairs" te prient de continuer et de ne retenir que la dimension "plaisir", celle que nous avons tous à te
lire. Le doute, il existe, certes, mais c'est du carburant pour augmenter le plaisir. La petite pointe d'adrénaline avant d'appuyer sur le bouton "Publier" un de tes textes, ne te
manquerait-elle pas ?

labelette 12/11/2012 00:10



Curieusement, chez moi, le doute n'augmente pas le plaisir... Mais dès que j'élimine cette part de doute, mon plaisir prend une ampleur très très intéressante! (bravo à toi pour ta persévérance
avec ton blog, c'est admirable!). 



Au petit bonheur 10/11/2012 20:47


Ouaip ! Pas évident de garder sa liberté de ton quand toute la famille est au courant du blog...Comme Albane et Ginger, pour vivre heureux vivons cachés ! Et comme tous les commentaires, je me
demande bien qui sont tout ces lecteurs qui passent en sous-marin sans laisser de com...

labelette 12/11/2012 00:11



Ma famille le lit très peu, mes amis majoritairement pas, mais je ne peux prendre le moindre risque... Donc, toi aussi tu t'interroges sur tes sous-marins?!!



isabo 09/11/2012 23:22


Il faut sauver le blog de la belette en mode doute ! Unissons-nous pour que la belette ne nous abandonne pas. Promis, je ferai plus régulièrement mon petit commentaire. La belette, on t'aime !!!

labelette 12/11/2012 00:17



Isabo, comment t'exprimer ma gratitude, au moins une abonnée qui me lit depuis quasiment le début... Je suis, vraiment, sincèrement, très touchée. 



br'1 09/11/2012 22:39


Paske une belette ça pique le terrier des autres. J'ai bon, Belette? Paske Belette elle se sent imposturieuse, d'où le titre du blog. Belette, sûr que c'est dommage pour toi que tu ne puisses pas
te lâcher sur tes "amis" (cf FB) parce que déjà comme ça (billet sur le mariage par ex) ça vitriolle bien. Mais moi, te lire m'éclate quelque soit le sujet. J'aime.


P'tain, un billet par jour, quel rêve...

labelette 12/11/2012 00:12



Oh, Br'1, merci pour ces mots qui me font bien plaisir. Reviens quand tu veux!



Alphonsine 09/11/2012 21:35


Ouf, ce blog n'est pas merdique. Je me sens mieux tout à coup ! Je me sens une lectrice aux qualités fantastiques, sachant trouver dans le fouilli de la blogosphère, les quelques blogs qui
méritent d'être lus, dont celui de La Belette. Quelle autosatisfaction !!!

labelette 12/11/2012 00:17



Autosatisfaction légitime. Autosatisfais-toi encore, tu le mérites!



Madame Zèbre à Pois 09/11/2012 19:22


Bon.
Alors la bonne nouvelle, c'est que la Belette ne va pas arrêter son blog (cf article précédent).
Pour ma part, je tiens un blog fait (et donc lu) pour mes proches (initialement pour m'épargner 50 mails à chaque petite anecdote du quotidien, quoiqu'il en soit, à la base, pas la même
démarche), donc complètement inintéressant pour le reste de l'humanité (et pour le coup, odieusement auto/ego-centré), alors l'absence d'échanges ne me perturbe pas (en plus, ça ne s'y prête pas,
et en même temps je suis tout sauf une référence en matière de sociabilité, donc...), même si je comprends très bien et trouve légitime ce désir d'interraction.
Il arrive malgré tout que des inconnus s'égarent dans mes pages, et y reviennent ; au début j'ai trouvé ça curieux, mais finalement c'est plutôt sympathique. Du coup, je suis allée moi aussi
découvrir d'autres blogs, et j'en ai trouvé qui m'ont plu, que je prends plaisir à suivre (dont celui-ci), et où il m'arrive de laisser un commentaire (genre je déboule chez toi en catimini mais
je dis quand même parfois bonjour). 
Le ratio lecteurs muets/lecteurs participants, bien qu'effectivement stupéfiant, ne me pose pas (pas encore?) question, même si j'avoue commencer quand même à m'interroger sur tous ces lecteurs
anonymes... 
Voilà... c'était (outre mon petit quart d'heure MOI MOI MOI...)  juste pour faire émerger un p'tit semblant de bout d'échange/point de vue... 

labelette 12/11/2012 00:14



Je ne vois pas en quoi ton blog serait plus egocentré que le mien... Mais merci pour ce bout d'échange, j'ai adoré!



Tombouctou 09/11/2012 14:54


Je ne suis pas là depuis bien longtemps, alors je fais encore ma timide.


J'apprécie ton ton (et ton oncle n'a rien à voir là-dedans...quoi, elle est mauvaisse celle-là, on est vendredi que diantre), et ton maniement de l'art délicat du dévoilement voilé.


Mais, le plus important, c'est que toi, tu y trouves toujours du plaisir. Si ce n'est plus le cas, alors, il ne faut pas hésiter à ralentir ou à arrêter.

labelette 12/11/2012 00:05



J'y trouve toujours du plaisir, mais je me pose parfois des questions (qui ne servent à rien). 


Je viens d'aller voir ton blog, j'ai voulu faire des commentaires, mais j'ai eu beau taper 25 fois les codes demandés, ils ont pas voulu de moi. Je m'inscris en faux contre les critiqueurs de
célibat, ils sont jaloux...



Ginger 09/11/2012 14:22


Albane n'arrête pas de me piquer mes idées de commentaires, c'est ignoble !


Mais au risque de la paraphraser, si un jour mes amis découvrent l'existence de mon blog - du genre une des rares personnes qui est au courant de son existence me dénonce parce que je lui ai fait
une énoooooooooooorme crasse - je perds entre 30 et 45 % d'entre eux d'un seul coup (après, ça me fera des histoires super intéressantes à raconter sur mon blog)...


Et sinon, pour répondre à tes PS : 


PS 1 : décocher la case non mais tu rigoles, une copine de blog dont les billets, en un an, ne sont jamais parvenus à me lasser ??!


PS 2 : de nada, la légèreté du monde c'est notre affaire à tous ! 

labelette 11/11/2012 23:53



Ouais, j'ai vu aussi des affinités entre Albane et toi. C'est bizarre, vous devriez vous rencontrer, vous aurez des choses à vous dire.



Jeanne qui connaît La Rochefoucauld 09/11/2012 13:46


Je persiste sur la légèreté et dans ma lecture de tes billets. J'apprécie la production quotidienne, mais j'ose (si, j'ose) te rappeler qu'on avait parlé un jour de la forme des billets. C'est
une piste qui pourrait être à nouveau creusée, surtout en cas de production pléthorique et de recherche de moyens pour dévoiler sans vraiment dévoiler. Enfin... seulement en cas de doute.  

labelette 11/11/2012 23:52



Humm, pas bête. Tu penses aux vidéos and co? 



Nath 09/11/2012 13:41


Mais moi j'adore ton blog  mais je n'y fais jamais aucun commentaire(complexe d'infériorité de celle qui ne sait ni écrire ni commenter finement et avec humour !) Mais j'y
viens tous les jours, et même plusieurs fois par jour ! J'y suis venue parce que j'aimais tes coms chez Caroline par contre l'idée de m'abonner ne me serait jamais venue (je savais pas que
c'était possible), donc je risque pas de me désabonner ! Je souhaite faire partie du comité de Sauvegarde du blog de la Belette !

labelette 11/11/2012 23:51



Nath, mais enfin, non non non, je ne peux accepter ce complexe d'infériorité, d'autant qu'on a clairement la preuve avec ce commentaire que tu es parfaitement au niveau!!! Obligation désormais,
maintenant que tu es sortie de l'ombre, de ne pas y retourner. Je le vivrai très mal! (et euh, tant que j'y suis, si tu as 5 minutes, est-ce que tu peux m'envoyer un petit mail via le formulaire
contact pour te présenter un peu : parce que ça m'intéresse!). 


Pour faire partie du Comité de Sauvegarde, tu n'as qu'à cliquer sur la page qui s'inscrit désormais sur la colonne de droite du blog. Welcome!



moustache 09/11/2012 13:18

- Si si, je t'assure, on m'a déjà dit que sur mon blog le mieux, c'était... le tien ! - Je m'inscris en faux contre l'éventuelle fermeture de ce blog et sa réouverture sous une autre forme dont tes
amis de la vraie vie seraient exclus ! - j'ai tapé "blog merdique" sur google, je suis tombé sur le tien (google est vraiment con parfois). - un instant, j'ai cru que marcelle avait une moustache.
mais en fait, non. je suis un peu déçu.

labelette 11/11/2012 23:48



Comment ça on tombe sur moi quand on tape blog merdique? Tu crois que les gens sont déçus, du coup?



Marcelle 09/11/2012 12:56


Moi j'adore te lire. C'est un plaisir. Alors, fais gaffe, hein !

labelette 11/11/2012 23:47



Je te retourne le compliment!



Albane 09/11/2012 12:49


En revanche, ce qui me donne parfois des sueurs froides c'est de me dire "et si untel tombait par hasard sur mon blog et se reconnaissait à la lecture d'un billet ?" (heureusement, ce n'est pas
comme si mon blog était mondialement connu !...)

labelette 11/11/2012 23:47



Détrompe-toi. Il est connu au moins jusqu'à Paris. 



Clairotte 09/11/2012 12:45


Mais si on te lit


Moi en tous cas je te lis


et je me marre


alors continue à me faire marrer, c'est assez rare de nos jours


Et je suis même allée au bout du billet alors tu vois, tout n'est pas perdu !!!


Au fait, pourquoi la belette???


 

labelette 11/11/2012 23:46



Eh mais c'est drôle que tu me lises, je viens du coup d'aller voir ton blog, et j'ai découvert que je le connaissais : j'avais fait un tour le jour où Caroline avait écrit un billet sur toi dans
penséesderonde. A titre informatif, sache que cette livraison de pralines m'avait fortement émoustillée...!!!


Pour ce qui est du surnom, la réponse ici http://www.mesimpostures.com/article-vers-une-rehabilitation-de-la-belette-68629397.html



À propos

Avec des lunettes multi-filtres, pour nous offrir un peu d'air frais.