Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 Jun

Johnny et Vanessa : il y a la la la fin

Publié par labelette  - Catégories :  #Emotions culturelles

C'est officiel.

L'acteur hollywoodien et la chanteuse saint-maurienne ont mis un terme à leur divine idylle (je sais qu'elle vient de Saint-Maur parce que j'en viens également, sinon vous imaginez bien que je me serais contrefoutu de cette information) (c'est hallucinant le nombre de stars qui ont grandi dans la boucle de la Marne)(c'est super une boucle pour faire du vélo).

Ils ont été malins le Johnny et la Vanessa.

Il y a un an, dans le Grand Journal (qui n'est ni grand ni journal, mais passons), une voix fluette susurrait : 

- Les rumeurs sont, elles sont... fausses. Chaque année, on annonce notre séparation l'hiver et notre mariage l'été. Tout cela n'est pas bien grave, mais il faut faire attention à ce qu'on dit, surtout pour les enfants". 

Résultat, pas un journaliste n'a moufté cette année, alors que Vanessa errait seule avenue Montaigne et Johnny s'affichait sur les tapis rouges du monde entier sans son double, sa moitié, sa soeur, son amie, sa compagne, son paradis ambulant. 

Eh ben on voulait vous l'annoncer nous-mêmes nananère. 

"Johnny Depp et Vanessa Paradis se sont séparés amicalement". 

- Salut Jo, ça va? 

- Ouais Vaness, and you? 

- I'm fine, really, and you? 

- Super. 

- Super.

- Super.

- C'est super qu'on soit restés amis. 

- Ouais, c'est super. 

- Comment vont les enfants?

- Ecoute, ça va, ils mangent, ils dorment, ils vont à l'école, c'est le bonheur. 

- Super. Et tu kiffes bien avec tout le fric que tu m'as pris?

- Ecoute, ouais, super. J'ai vu que t'étais avec Megan Fox. Elle a l'air super sympa, je suis contente pour toi.

- Ouais, elle est super. Et toi, tu te tapes qui? 

- Bah, ça dépend. Là, c'est Sean. 

- Super. 

- I have to go. Sean m'attend. 

- Ok, super. 

- Bisous!

- Bisous!".

Vanessa et Johnny ont mis un terme en toute simplicité à une vie de couple qu'ils avaient jusqu'ici menée dans le même état d'esprit. 

Ils partageaient comme tout un chacun leur quotidien entre leur manoir de Los Angeles et leur mas provençal de Plan-de-la-Tour. 

Johnny y cultivait les joies les plus pures comme jardiner, boire du vin, regarder ses fleurs pousser (il aurait pu y passer des heures).

Il faut savoir que le fait d'avoir des enfants l'avait métamorphosé, si, vraiment. 

Fini les chambres d'hôtel saccagées, les orgies katemossiennes, les sorties rock. Place à la sérénité, à la sagesse, à la profondeur. 

Désormais, il ne choisissait ses films que pour plaire à ses enfants (nan parce que sinon le pirate là, ça va 2 minutes). Il était si épanoui dans son petit rade provençal qu'il y restait parfois des mois entiers (pas même un coup de fil à De Niro, ou un ptit café avec Brad). 

Ce que le couple avait d'unique, ce n'était pas cette vie simple, c'était une passion bien loin du commun planétaire. 

UN COUP DE FOUDRE NUQUAL.

Il y a 14 ans, Johnny était entré dans un palace accompagné de 2-3 top models et de quelques producteurs. Tous les yeux avaient convergé vers sa cultissime gueule, source de tous les fantasmes mondiaux. Mais lui, il n'avait vu qu'elle.

Elle?

Une fucking nuque. 

Une nuque hypnotique. 

Cette nuque, cette nuque, je veux passer le reste de ma vie avec elle (putain quand je pense que mon marido n'a même pas remarqué que j'avais une nuque).

Et puis, la nuque s'était tournée. 

La nuque avait d'immenses yeux verts en amande, un nez parfait, de fines lèvres et les dents du bonheur (ouf, ma fille en a aussi, il ne me reste qu'à travailler sa nuque et dans quelques années, qui sait qui sera la belle-mère de la plus grande star planétaire?).

La nuque allait passer de "chuis en jogging avec mes cheveux filasses, j'ai vécu avec Florent Pagny et on me siffle quand je chante" à "Je ne peux achever la liste de tout ce que j'admire chez Johnny", "Mes vêtements? Oh, des choses simples, un truc sympa que je viens d'acheter (NDLR : collection croisière de chez MIu Miu), une fringue retrouvée dans des vieux cartons (NDLR : Chanel Vintage, cadeau de Karl), je mélange et le tour est joué!", et je partage mes journées entre concerts, cinéma et mode (pas en tant que spectatrice hein). 

Ils étaient si complémentaires, lui "le poète" et elle "la femme de tête". 

L'amour les avait transcendés. Chez eux, personne n'hurlait, n'allait aux toilettes, ne s'énervait.

Et puis...

- Casse-toi connasse.

- Je t'emmerde. 

- On reste amis?

- Bien sûr!

C'est ça la différence entre les stars et nous. 

Elles font n'importe quoi. 

PS sans rapport avec le reste : ce matin, alors que j'allais découvrir le blog d'un lecteur intervenu ici hier, je suis tombée sur un billet traitant de... mon blog. Outre le fait que j'adore ce genre de lecture et que j'aie trouvé ce texte particulièrement brillant et juste, je tiens à souligner que ce genre d'attitude désintéressée ne me rend pas du tout aigrie. Un grand merci à Jimidi. 

 

Commenter cet article

Hano 25/06/2012 23:11


Bah maintenant il est libre. Avis aux intéressées!

labelette 26/06/2012 11:13



Je ne suis pas intéressée. Sauf par l'île et le manoir. 



Ginger 21/06/2012 23:58


Ca finit toujours par se payer un jour d'être sortie avec Florent Pagny...

labelette 22/06/2012 09:52



T'as raison. Elle s'en sortait trop bien jusqu'ici. 



Alphonsine 21/06/2012 10:52


Les pauvres, ils n'ont même pas la possibilité de mener une vie fidèle et constante...


Merci pour ton billet, j'ai appris quelque chose !

labelette 21/06/2012 15:26



C'était mon devoir journalistique de vous apprendre la nouvelle. 



Pupu 21/06/2012 01:33


Et que dire des orgies wynona ryderiennes ???

labelette 21/06/2012 15:27



Certes. Ne les oublions pas. Il va pouvoir s'y remettre, d'ailleurs, ça lui fera du bien après avoir regardé pousser les arbres. 



Manu 20/06/2012 22:50


Ce matin je me connecte à msn et qu'est ce que je vois" Vanessa et Johnny, c'est fini". Merde quoi, le mythe est tombé. J'ai cru devenir folle. J'ai envoyé des messages à tous les gens fous comme
moi...


Tout çà pour dire qu'on s'en fou complétement. Et puis si çà se trouve, c'est un gros coup de pub! N'empêche que çà m'a bien fait rire cet article!

labelette 21/06/2012 15:28



Hum, je ne pense pas qu'ils aient besoin de pub... Surtout vu la gueule de Vaness sur les photos qu'ils ont sorties dans la presse pour fêter ça...



Kimie (de Mots et Emaux) 20/06/2012 20:19


Bin mince alors, c'est toi qui m'apprend cette terrible nouvelle... Je me demande si je ne vais pas pleurer... ou pas !

labelette 20/06/2012 20:44



Mais ya que moi qui lis la presse intellectuelle ici? 



Gaelle 20/06/2012 18:47


Et sur Angie et Brad, tu as quoi ???

labelette 20/06/2012 20:44



Ils préparent leur mariage. Aucun intérêt. 



Gaelle 20/06/2012 18:44


Oh non !! Pour un choc c'est un choc ! Tout fout l'camp ma bonne dame ! Et moi qui voyais Vaness' comme un repère stable dans le brouillard des relations chaotiques. heureusement que tu es là
pour me mettre à jour côté potins, je suis passée complètement à côté de l'événement. Un peu comme le match de foot d'hier, je suis passée bien à côté. Enfin ça c'est plus normal (comme dirait
François H). Et Sean qui d'abord ???? Pfff, j'ai pris qqs p'tits carrés de chocolat pour me remettre de la nouvelle...

labelette 20/06/2012 20:45



Sean et Megan, c'est faux, c'était juste pour donner le ton...



Mikl 20/06/2012 16:22


"... Le Grand Journal (qui n'est ni grand ni journal...)"


Ni Le.

labelette 20/06/2012 21:00



Mais c'est vrai ça!



Jeanne qui connaît Stéphane 20/06/2012 15:21


Pensons positif: ils sont libres tous les deux. 

labelette 20/06/2012 21:02



ça, on sait pas. 



Stelda 20/06/2012 14:21


Heureusement que je te lis, Madame Belette! Je ne savais pas du tout qu'ils s'étaient séparés. Me suis toujours demandé ce qu'elle trouvait à ce gros looser de Johnny (ouais, je le trouve moche
et mal peigné)...

labelette 20/06/2012 21:02



Ouais moi aussi je le kiffe pas. Sommes au moins deux. 



Les Amis de la Belette 20/06/2012 13:26


Les histoires d'a, les histoires d'a, les histoires d'amour finissent mal, en généraaaaaaaaaaal. Pas cool pour Jack et Lili Rose.

labelette 20/06/2012 21:13



Je pense qu'ils garderont leurs nounous...



Colinette 20/06/2012 13:02


En toute simplicité, en toute simplicité... C'est ce qu'ils veulent nous faire croire ;-)

labelette 20/06/2012 21:13



J'ai quelques doutes également. 



TruUffe 20/06/2012 12:13


Je n'y crois pas.


C'est pas possible, il faut bien qu'il y ait des constantes dans ce bas monde, ils sont donc toujours ensemble ! Point ! C'est tout !

labelette 20/06/2012 12:44



Ouais c'est dur à croire mais elle vient de me le confirmer.


PS : tu as lu le billet avant qu'il soit terminé, j'avais cliqué sur "publier" par erreur...!



À propos

Avec des lunettes multi-filtres, pour nous offrir un peu d'air frais.