Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 Jun

L'épreuve de philo.

Publié par labelette  - Catégories :  #Emotions culturelles

Ce matin, pendant que vous dormiez/mangiez du Müesli/preniez votre douche/buviez du Cacolac/sentiez la peau fraîche de votre voisin dans le métro, 500 000 personnes d'un âge très inférieur au vôtre avaient d'autres préoccupations.

- L'art est-il moins nécessaire que la science ?

- La liberté empêche-t-elle l'égalité? 

- La culture dénature-t-elle l'homme? 

- L'homme est-il condamné à se faire des illusions sur-lui-même? (NDLR : oui)

- Peut-on avoir raison contre les faits? (NDLR: oui, nous essayons tous de le prouver chaque jour)

Un élève passablement chevelu est sorti de l'épreuve de philo ce midi assez content de lui. Il s'est adressé aux caméras de BFM TV en disant qu'il avait "fait un petit plan tranquillement, et du coup bah c'était tranquille, quoi". Un prof de philo présent dans l'émission s'est aussitôt emporté "Faire de la philo, ce n'est pas faire un petit plan tranquillement, c'est apprendre à réfléchir par soi-même". Il a même ajouté "Une copie de philo peut très bien obtenir 18/20 sans aucune citation philosophique (NDLR: mais bien sûr), du moment que l'élève ait une pensée personnelle parfaitement structurée". 

La recette du PETIT PLAN TRANQUILLE?

Oui, non, enfin oui mais. 

Voyons si ça marche. 

L'art est-il moins nécessaire que la science? Oui, l'art n'a aucun intérêt, on se fait chier dans les musées, alors que la science ça peut servir pour avoir une bonne note à l'épreuve de sciences physiques. 

C'est faux (j'ai bien réfléchi, et j'ai changé d'avis). L'art est plus nécessaire que la science, parce que même si on sait pas compter, on peut faire des gribouillages, ce qui peut s'avérer un réel besoin pour se défouler. 

Finalement (cette incessante réflexion, c'est tout moi), c'est moins nécessaire mais c'est plus nécessaire. Posons-nous cette question: est-il nécessaire de comparer l'art et la science? 

Le plan fonctionne à merveille!

Je réessaie. 

- La culture dénature-t-elle l'homme? Oui, je suis immensément cultivée, et du coup je perds en spontanéité et ne dis que des trucs brillants qui fatiguent mon entourage. 

Tout bien considéré, ma culture ne fait qu'exalter ma nature profonde qui est celle d'un être singulièrement génial. 

Ce que je pense de tout ça en GRAND 3, c'est ça dépend des fois, et aussi d'autres trucs. 

Les élèves avaient 4h pour répondre (alors que vous voyez, en 3 mn, c'est plié). Le premier est sorti à 9H12 et n'a pas souhaité témoigner à la télé (comme ça il pourra toujours faire croire à ses parents que son 1/20 est dû à ce gros con de correcteur).

Le but de la philo en terminale, c'est de donner aux élèves envie de faire de la philo toute leur vie.

Perso, mon prof était génial (on comprenait toutes les notions), mais avait un côté DSK (je vous laisse imaginer les tenants et aboutissants de cette comparaison). En sortant de terminale, je croyais donc que j'étais forte en philo quand le premier sujet de prépa ratiboisa à jamais cette conviction. Le sujet? "Sauvons les phénomènes". J'ai même pas compris le corrigé.

A noter que ce sujet tomba pile au même moment que celui de géographie : "L'évolution des systèmes plissés du globe". Comment passe-t-on de ce genre de problématique à un blog comme celui-ci? Je vous raconterai (je vous donne d'ores et déjà un indice : je suis plus à l'aise dans un des deux cas). 

 

 

Commenter cet article

Lau 17/06/2011 10:38


Cela fait 14 ans que j ai passé mon bac et chaque annee j ai la boule au ventre le matin de la philo pour ces pauvres petits lyceens


labelette 17/06/2011 10:49



ce ne sont pas des pauvres petits lycées, ils sont très TRANQUILLES maintenant!



L'élève passablement chevelu 17/06/2011 00:32



Je suis l'élève content de lui dont tu parles au début de ton billet et je tiens à te confirmer que mon plan était tranquille et que j'ai tout déchiré car ma pensée personnelle est parfaitement
structurée. C'est trop badant la philo !!



labelette 17/06/2011 09:15



voyons la note!



Prof 17/06/2011 00:28



Détrompez-vous, chère Belette, l'épreuve de philo est éreintante et fatigante ; la preuve : dans la salle de lycée que je surveillais de mon oeil de lynx, deux élèves se sont endormis au bout
d'une heure d'épreuve, en raison d'une concentration intense et épuisante sur le sujet (et non parce qu'ils sont restés sur Facebook jusuq'à 4h du matin).



Les Amis de la Belette 16/06/2011 19:31



J'ai toujours pensé qu'à force de vouloir nous faire à tout prix citer les grands auteurs dans les devoirs de philo, c'était au contraire un processus de dépersonnalisation de la pensée plus que
l'apprentissage de la réflexion par soi-même. Me serais-je trompé... ?



labelette 16/06/2011 19:36



Tu ne t'es pas trompé, même si on essaie de nous faire croire l'inverse...



À propos

Avec des lunettes multi-filtres, pour nous offrir un peu d'air frais.