Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 May

L'histoire de la Belette et du serrurier chinois

Publié par labelette  - Catégories :  #L'angoisse du jour

16H05, j'arrive in extremis pour le premier repas "à la cuillère" de Crumpette (je veux la filmer, ambiance c'est la famille du bonheur).

Crumpette hurle de faim depuis 10 mn quand je passe la porte.

Je me jette sur la caméra, et là, dans les cris, la précipitation et le stress (Chouquette sort de l'école dans 10 mn), je filme Crumpette au comble du rejet face à cette fucking cuillère.

Bon, je crois qu'on refera la séquence demain. 

On laisse tomber la compote, la nounou donne le biberon en express, je prends Crumpette le temps de préparer le sac, me poste devant l'ascenseur, la nounou sort en courant et...

- Claquez pas la porte, claquez pas la porte!!!!!

Elle se retourne pour voir si éventuellement le bruit de porte claquée qu'on vient d'entendre vient d'un autre étage, mais non.

Je suis sur le pas de la porte, en chaussettes grises, sans téléphone, Sandra (la nounou) est dans tous ses états ("Ma qu'est-ce que je fais, ma grande catastrophe !!!!!"), Chouquette doit être en train de pleurer à l'école parce qu'on l'a abandonnée, et Crumpette fait dans le feu d'artifice de gerbe. 

Bon. J'indique à Sandra que la priorité est d'aller chercher Chouquette et pas de se flageller ("Quand oune betise, cette pour moi"). 

En bas de l'immeuble, je croise un voisin (enfin, je ne le croise pas, il vit au rez-de-chaussée et je le mate à travers sa baie vitrée pour qu'il nous vienne en aide).

- La dernière fois, je ne vous dis pas combien ça m'a coûté d'appeler un serrurier, juge-t-il opportun de souligner (aide relativement peu précieuse). Et dépêchez-vous, parce que passé une certaine heure, ça passe en tarif de nuit, et alors là...

Une autre voisine arrive, avec son niveau habituel d'antipathie (très élevé). Un serrurier? Non, je vois pas (normal, ça fait seulement 20 ans que t'habites dans le quartier) (et arrête d'insister pour savoir si on a besoin de quelque chose).

Sandra revient avec Chouquette. 

Bon, on a encore un espoir : mon marido a très certainement pris sa paire de clés, auquel cas on ira les récupérer à son bureau et voilà. 

- Ma les clés avec les 3 clés? Elles sont en haut!

- Ah bon, c'est sûr? (elle est sûre et moi aussi, mais j'appelle quand même mon marido avec le téléphone de Sandra qui n'a plus de batterie, exctinction imminente).

Mon marido décroche.

- Sandra? 

- On a perdu les clés et...

- Je croyais que c'était Sandra, j'ai commencé à paniquer là, faut pas me faire de frayeur comme ça, nan mais tu...

- Bon on est pressées, on est A LA RUE AVEC LES BEBES, t'as les clés?

- Ben non merde mais com...

- Tu peux appeler un serrurier, j'ai plus de batterie là et..

- Nan j'ai pas le temps je suis EN CALL avec un client super important

- Ok merci c'est pas grave, on va errer dans les rues pendant un an (il a déjà raccroché) (je sens qu'il est très inquiet)

Avec mes chaussettes, je marche dans une flaque et pars en quête d'un serrurier.

Je vais chez le vieux Chinois (il est vieux et Chinois) qui est à 100 mètres. Je prends ma tête de je suis au bord des larmes et parle très vite en signe de détresse ultime (= fais-moi un prix car je suis très gentille et je vis un truc très dur). Puis, argument fatal.

- Je suis dehors avec mon nourrisson qui a très faim et n'arrête pas de pleurer (l'effet nourrisson est plus productif que l'effet bébé)

- Céfissé?

- Pardon? 

Il souffle et répète. 

- Céfissé?

- Euh, hum, excusez-moi, je suis un peu stressée, je n'ai pas bien compris...

- Ye vous demande si cé fissé!

Il me montre une boîte sur laquelle est écrit "FICHET" (la marque de clés). 

- Ah oui, pardon, oui c'est ça.

- Vous parti cé poussé ou cé poignée? 

(putain qu'est-ce qu'il dit?)

- Euh, on a claqué la porte.

- Mais non!!!!! Vous pou entrer, vous appuyez la poigée ou cé baissé? 

- En fait, il n'y a pas de poignée quand on entre, c'est un rond.

Il pense que je suis demeurée de la clé. 

- Mais non tu comprends rien, pas de rond cé fissé, toujours poignée!

Au bout de 30 minutes, nous finissons par plus ou moins nous comprendre. 

Il prend sa mallette, et nous partons chez moi. EN chemin, j'échange une phrase avec moi-même, il ne semble pas intéressé à l'idée de discuter avec une teubée de mon type.

Sandra nous accueille avec une tête... Disons que si je n'avais pas été au courant de la situation, j'aurais cru qu'elle venait de buter le voisin (et elle aurait eu raison). 

- Bon, Sandra, calmez-vous, c'est pas grave, l'essentiel c'est que Crumpette ne soit pas restée seule à l'intérieur (cette capacité à relativiser, c'est tout moi). 

En haut, le serrurier s'excite comme un dingue avec une radio qu'il froisse et défroisse en la glissant dans l'interstice. Je pose quelques questions sur ses avancées, il souffle de plus belle et lève les yeux au ciel. Soudain, il saisit brutalement sa perceuse et... perce la porte!!!

- Euh.. Vous faites des trous dans la porte, là. 

- Mais oui, je perce. 

- Mais euh, ça va l'abîmer non? 

- On peut pas avec radio, alors on fait avec trous.

- Mais après il faudra faire refaire tout le système? 

Ma question l'énerve grave.

- Mais non, ah la la, vous madame hein!

Finalement, il ouvre, détend l'atmosphère avec quelques vannes (j'ai vu qu'il riait alors j'ai ri).

Je vais chercher mon portable, en me disant que si mon marido n'a pas essayé d'appeler au moins une fois, je divorce dans les 10 minutes. 

Il a appelé, et deux fois en plus, et à peine 1H30 après le début des hostilités.

- C'est réglé, j'ai trouvé un Chinois, il a ouvert pour pas du tout cher.

- Comment ça t'as trouvé un Chinois? Quel Chinois? 

- Bah, un serrurier qui se trouve être un Chinois.

- Ah oui, je ne comprenais pas. Je croyais que t'avais demandé à un Chinois dans la rue. 

Alors, que le serrurier me croit débile, c'est une chose, mais mon marido, ça, ça mérite bien un divorce. Minimum.

Commenter cet article

John 13/07/2015 17:45

Ahahahaha ! Merci pour cet article. Il faudrait que mon oncle serrurier marseille vienne le lire. LOL !!! Merci

snoring mouth guard 21/04/2014 14:12

Wow, this is a detailed blog about the History of the Weasel and Chinese Locksmith. I wish I could take a visit at china to see all this in real. Thanks a lot for sharing the travel experience here.

Gustave 30/05/2012 17:52


Ca fait froid dans le dos ! Il fut un temps où je me retrouvai de mon côté aussi enfermé dehors... Je pense que c'est le genre d'événement rare qui forme les personnalités supérieures.

labelette 30/05/2012 18:25



Depuis quelques jours, je me sens très supérieure en effet. 



Prof 26/05/2012 11:14


Chère Belette, je trouve que ce billet "la belette et le serrurier chinois" apporte une petite touche la fontainesque à votre blog.

labelette 30/05/2012 18:21



Cette touche manquait, non?



ceci 24/05/2012 13:30


je vois que toi aussi tu vis des grands moments !! ;)

labelette 24/05/2012 13:42



Ah bon, toi aussi??!!!! 



filledesbrumes 24/05/2012 09:30


Moi je comprends pas pourquoi tu sors chercher ta fille à l'école en chaussettes grises...

labelette 24/05/2012 09:33



AH oui ce n'était pas très clair. Ce n'est pas moi qui vais la chercher, c'est la nounou (je bosse de la maison). Je cherchais juste à lui gagner du temps en tenant Crumpette devant
l'ascenseur. 


Sinon, quand je vais à l'école, je mets plutôt des chaussettes vertes. 



Albane 23/05/2012 13:03


La Belette et le serrurier chinois : on dirait presque une fable de La Fontaine. A part que je n'ai pas très bien saisi la morale... (ne pas oublier ses clés, c'est ça ?)

labelette 23/05/2012 13:07



Non, car si je n'avais pas oublié mes clés, je n'aurais jamais rencontré ce serrurier. 


La morale varie selon les personnes : ne pas avoir de voisins, ne pas se marier, ne pas avoir de clés Fichet... Tu vois, elle est très riche ma fable. 



Mikl 23/05/2012 12:08


Y a des journées comme ça où y a rien qui colle; des journées pourries... Brad Pitt à Cannes en mode Rahan... on se dit que la seule chose un peu sensée à faire, c'est de désespérer de tout.
Fichue journée. On clique sur la Belette nocturne, on la découvre enfermée dehors. En chaussettes... En proie à des chinoiseries. In extremis, la journée vole en éclats. En éclats de rire
inespérés; c'était moins une! 


Ah la la vous madame, hein!

labelette 23/05/2012 12:45



Ah la la, ce billet fut l'occasion d'une véritable consécration pour mes chaussettes. 



Stelda 23/05/2012 12:01


Ma pauvre, ça c'est le cauchemar ultime...


En tant que pro (oui, c'est mon ex taf), je te conseille de regarder sur ton contrat d'assistance si tu as une prise en charge forfaitaire... Si oui, tu appelles le n° d'assistance 24h/24 et tu
envoies ta facture pour un remboursement.


Si tu es à la GMF, ils remboursent 77 ou 150 € ; à la MAAF, le déplacement et 1h de main d'oeuvre


Pour les autres assurances, c'est selon les contrats, je ne les connais pas ;-).

labelette 23/05/2012 12:43



AH mais c'est intéressant ça, je suis sûre que tu n'aurais jamais cru que ton ancien boulot te servirait encore!



Marie Mail Tout 23/05/2012 09:33


Ben si tu divorces, tu peux toujours te rabattre sur le vieux Chinois. Au moins, tu es sûre de ne jamais être à la rue !

labelette 23/05/2012 09:46



Certes, mais si c'est ma seule alternative, je crois que je ne vais pas divorcer. 



Schtroumpf G. au G. 23/05/2012 05:56


Ca m'intimide toutes ces interventions plus ou moins recherchées des voisins...

labelette 23/05/2012 07:26



Le 3è n'était pas concerné, bien évidemment. 



Jeanne qui connaît Stéphane mais aucun serrurier 22/05/2012 23:31


Je mesure la chance que j'ai d'avoir une porte qui a une vraie poignée, même si c'est pas fissé. On peut la claquer comme on veut sans risquer le divorce qui a l'air d'être très lié aux portes
qui claquent. Vu que je suis pas mariée, ça minimise le risque.

labelette 23/05/2012 09:50



Cette nuit, j'ai rêvé que je n'avais pas de poignée Fissé, et j'étais heureuse. 



Madame Zèbre à Pois 22/05/2012 23:05


... encore une journée foireuse pour les animaux bizarres?... ^^

labelette 23/05/2012 09:50



Dois-je en déduire que vous avez aussi une poignée Fissé? 



Les Amis de la Belette 22/05/2012 22:35


Ouais, j'ai déjà fait style avec une radio aussi pour débloquer une porte, en disant que j'avais LA solution, mieux que dans NCIS. J'ai frisé, outre le ridicule, le divorce.

labelette 23/05/2012 09:51



C'est dingue le nombre de divorces qu'on frise à cause des clés. 



Lonesome Gnou 22/05/2012 20:45


Quel top ces chinois!!!


Si le mec s'appelait Patrick il t'aurait demoli ta porte et pris 1000€.


Moralité: In Old Chinese Guy We Trust

labelette 23/05/2012 09:52



Je savais que tu serais sensible à cette chinoiserie. 



À propos

Avec des lunettes multi-filtres, pour nous offrir un peu d'air frais.