Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
06 Apr

L'homme malade

Publié par labelette  - Catégories :  #Arrête ton baratin

Voilà, un petit medley de fin de semaine qui a bien failli être un riendley parce que l'idée d'arrêter-cette-connerie-de-blog fut persistante ces 3 derniers jours.

- En ce qui concerne la recherche d'une nouvelle famille pour une garde partagée, malgré une annonce pourtant irrésistible, nous rencontrons un problème de taille : les autres familles ont, elles aussi leurs exigences et contraintes, ce qui est inadmissible. 

Par exemple, une certaine Céline que j'ai eue en ligne (après avoir lu son mail qui déjà avait semé un doute dans mon esprit mais bon, après tout, tout le monde ne peut pas, comme moi, être à la fois sympa-intelligente-intéressante- avec ce petit plus, en 2 lignes).

Céline habite juste à côté de chez nous, ce qui, nous en avons convenu, était indéniablement un atout (le seul, en fait). 

Céline pose plein de questions : elle m'emmerde (quelle idée de vouloir savoir comment la garde va se passer, on verra bien, on s'en fout, du moment que ça se passe comme je veux).

Et non mais franchement, quand je dis "j'ai une nounou de confiance", c'est pas la peine de me reposer 20 fois la question (surtout quand on sait que...). La nounou de confiance n'allait pas se transformer dans la conversation en "oui, j'avais une nounou de confiance, mais aujourd'hui, je lui laisse mes enfants alors qu'elle a une regrettable tendance à les laisser jouer seuls dans le square et à les fouetter pour qu'ils se taisent (ça marche pas en plus)."

Céline tombe des nues lorsque je lui apprends qu'on compte donner un congé à la nounou en août pour qu'elle puisse partir au Portugal, et ptet même que nous aussi on partira en août (ouais je sais c'est bizarre de prendre des vacances en août). 

Céline a comme horaires 8H30-20H et ne voit pas le problème (tu peux faire 24/24 aussi, chérie). 

Céline comprend qu'on paie beaucoup plus d'heures que nos réels besoins pour alléger l'autre famille, mais pas que du coup on ne veuille pas rentrer dans le détail sur les heures où Chouquette est là en plus de Crumpette (c'est très aléatoire, et Chouquette s'assoit et dessine, et en plus je suis souvent là pour m'en occuper).

Céline me dit "Normalement, dans ces cas-là, on prorate". 

Ecoute si tu veux pro-rater, on prorate, mais alors on ne paie plus toutes les heures où je ne laisse pas Crumpette (la conversation commence à sentir l'envie de raccrocher).

Bref, je lui ai dit d'aller prorater ailleurs. 

(à sa décharge, je répondais "ça dépend", à chacune de ses questions, ce qui peut faire un peu peur, même si en fait, pour moi, c'est super).

-  J'ai l'impression que les blogs, enfin le mien, sont sujets à des ondes mystérieuses. Par des phénomènes inexpliqués, tous le monde fait la même chose au même moment, à savoir vient (voire s'exprime), puis ne vient ni ne s'exprime (forcément), puis revient etc. Certains jours, l'affluence est considérable (j'ai pas dit à quelle échelle), tout le monde semble se passionner pour le billet, puis, le lendemain (sans corrélation avec la qualité de l'article, je maintiens une qualité irréprochable), seulement 2 visiteurs, et encore, des gens ayant atterri là parce qu'ils ont tapé Stéphanie Le Guellec (la gagnante de Top Chef l'année dernière, vous n'avez pas idée du nombre de gens qui s'intéressent à elle). Je ne sais pas si c'est lié aux aléas climatiques, aux jours de pleine lune, ou au fait que tout le monde ait mieux à faire (quoi?) justement ce jour-là (et pas le lendemain), mais c'est tout de même étonnant. Alors, je me demande si moi aussi je ne devrais pas faire ma maligne puisque vous vénérez le mystère. Je crois que je vais mettre en place une publication très irrégulière des billets. Et toc.

- Depuis 10 jours, mon marido est malade (enfin, quand il est à la maison). 

Quand je lui demande s'il a mal à la gorge ou à la tête, il dit : "Non, je tremble" (et après il me montre comment il tremble). 

Quand je touche son front pour voir s'il a de la fièvre, il déforme son visage façon j'agonise, croyant que ça va augmenter (faire venir? ) sa température. 

Quand je lui dis qu'il aurait quand même pu (mettez le verbe de votre choix), il me répond qu'il est "malade, là".

Quand il est devant son ordinateur, sa fièvre disparaît, et réapparaît dès que je lui demande quelque chose.

Quand il veut se coucher (il est malade, là), il se couche. 

Et là, le miracle se produit : les enfants s'auto-alimentent, s'auto-changent, s'auto-gèrent puis s'auto-endorment !!!

Le matin, il se réveille, après un nouveau miracle qui a géré le biberon de 5h30, puis préparé le petit dej de Chouquette et ses vêtements de la journée. 

Il se réveille à la dernière minute, parce qu'un miracle va sans doute aussi se (re)lever pour habiller Chouquette.

Le miracle a attendu, puis s'est relevé, parce que le malade aime bien prendre de longues douches. 

Et chouquette et le malade sont partis à l'école. 

Quand je pense qu'il y a des gens qui ne croient pas aux miracles. Mon marido y croit, lui. 

Commenter cet article

Pupudonnesonavis 11/04/2012 22:41


Mais qu'ils sont cons, ces profs, à organiser des sorties...

labelette 11/04/2012 22:42



J'adore ce pseudo!


Moi ce que je préfère, ce sont les profs qui organisent des voyages.



Stelda 07/04/2012 23:17


Ah bah, c'est Céline qui m'a poussée à te boycotter. Elle m'a rapporté votre entrevue, pas géniale, avouons-le.


Mais comme elle est moins drôle, je lui ai dit : "entre la Belette et toi, j'ai fait mon choix".


Pour le trafic, c'est la faute à HC : je n'ai vu aucun article appraître depuis au moins, quoi... pfff... 3 jours ? alors je suis allée te dénicher dans ton terier. Et j'ai bien fait.


PS Je viens de démissionner, je veux bien grder Choupette. Et sa soeur aussi. Si t'es accord pour des allers/retours de 255 km .

labalette 03/03/2014 16:47

c'est très beau

labelette 10/04/2012 21:07



Tu risques gros en me choisissant Stelda, et je ne t'en suis que plus reconnaissante.


255 km pour venir, ça me semble raisonnable, et puis ça prouve ta motivation, et j'aime ça. 



Alphonsine 07/04/2012 15:12


C'est sûr que le fait de menacer de fermer le blog fait arriver les commentaires en masse...


Elle est sympa Céline, non ? Elle a surtout beaucoup de culot. Et elle me fait penser à une amie (qui ne s'appelait pas Céline) qui venait partager les cageots de légumes. On proratait aussi,
mais j'y ai mis une fin brutale lorsqu'elle a pesé ses tomates grappes en me laissant les grappes...

labelette 09/04/2012 17:42



C'est sûr que dans les tomates grappes, le meilleur ce sont les tomates.


Et je rectifie : je n'ai pas dit que j'allais fermer le blog, juste que j'y avais pensé. Nuance de taille...



Prof 07/04/2012 14:19


Au risque de vexer la charmante personne que vous avez eue au téléphone, chère Belette, je tiens à signaler que le verbe "prorater" n'existe pas dans la langue française.

labelette 09/04/2012 17:05



Ouais, et dans sa bouche, c'était d'un laid...



Une fidèle lectrice très cliente du blog 07/04/2012 01:53


C'est étonnant, les Céline sont généralement des filles très bien...

labelette 07/04/2012 01:54



Humm, je vois qu'il y a au moins 2 Céline qui me lisent...



Les Amis de la Belette 07/04/2012 00:04


Je n'ai jamais eu de marido malade à proximité donc je prends note au cas où. Pour ce qui est de ton blog, beaucoup de personnes rêvent en secret de faire un blog mais ne franchissent pas le
cap du rêve et d'autres, encore plus secrètement, envient ton don pour l'écriture. Alors, Belette...

labelette 09/04/2012 17:03



Les Amis de la Belette, vous êtes, sans nul doute, la personne à consulter en cas de doute/fatigue/dépérissement bloguesque. Merci pour votre attention si fine!



Jeanne qui connaît Stéphane 06/04/2012 23:20


C'est une riche idée, la publication irrégulière des billets. Essaie un peu, pour voir. 


Quant aux miracles, je vois que nos maridos ont la même religion. Etant mère d'un garçon, je crois que je vais le convertir à autre chose. Le résultat dans une vingtaine d'années. 

Albane 06/04/2012 21:21


Ah la la, les maridos, c'est une espèce bien fragile ! En tout cas j'ai bien ri, je ne sais pas si cela sera suffisant pour convaincre la Belette de ne pas fermer son blog, mais j'ai bien ri.

labelette 09/04/2012 17:01



C'est gentil, j'apprécie cet effort pour me convaincre.


Mais j'ai pas dit que j'allais arrêter, juste que j'en avais eu envie...



Toinette 06/04/2012 16:09


Roooh, fais pas la gueule ! Tu sais bien quand même qu'on les adore tes billets...même si là, j'aurais p'tête bien choisi un autre pseudo pour cette mère de famille psychorigide (non, ne me dis
pas que c'est son vrai nom....!??)

labelette 09/04/2012 17:01



Si. Je fais la gueule si je veux. 


Et désolée, c'était vraiment une Céline, un parasite dans l'océan de Céline merveilleuses que je connais. 



Mikl 06/04/2012 14:07


Dear Belette de notre coeur! Le fait est que plus vous galérez, plus vous êtes en rogne;  or, plus vous êtes en rogne, plus vous êtes drôle et plus on vous adore! C'est karmique, votre truc,
vous êtes vouée à affronter les Céline, les Nadine et autres Sabine, just pour le fun. Le notre of course. Alors :


- Pour Céline : Vous avez bien fait de l'envoyer se faire fusiller contre un mur. (Non, faut pas dire ça, c'est pas bien...) ( Si, tant pis ).


 


- Pour les visiteurs- commentateurs-intermittents de votre blog : Non, la qualité des billets n'est pas en cause, voui, on vénère le mystère, surtout les jours de pleine lune et encore plus quand
on s'appelle  Stéphanie le Guellec ( excellent, DB!  J'étais écroulée de rire et Dieu sait si my all life is a mess, cette semaine!), MAIS il y a un détail qui semble vous
échapper,  c'est la nécessité pour nous, lecteurs, de nous tenir un peu en retrait, de ne pas commenter à outrance non plus (ce que je suis très exactement en train de ne pas faire, mais là,
c'est votre faute). Je ne vous dis pas le nombre de commentaires hyper drôles qui finissent à la corbeille du Mac!


 


- Pour le le Marido-Malade (il s'appellerait pas Kevin?) : Comme dit le mien (de mari) lorsqu'il sent qu'il m'horripile : Mais quelle idée, aussi, d'épouser...un Homme!!  Et il ajoute avec
une ironie misérable que c'est pas un truc que LUI aurait fait. Si ça peut relativiser, je vous le présente. En plus, il boite. Trop de sport, ça tue, hein...


 


Voilà. Pour bien faire, que faut-il  vous souhaiter? Que les choses "changent  et rentrent dans l'ordre?... " Allez, on vous le souhaite. Et sur un plateau,
encore! 


 


PS : Arrêtez de nous menacer d'arrêter ce blog, cette rupture unilatérale des relations me stresse à un point que vous n'imaginez pas. Vous voulez vous ajouter ça sur la patate? Non, hein? Good
girl. 

labelette 09/04/2012 16:59



- je ne vois pas quelle est la nécessité pour les lecteurs de se tenir en retrait, mais enfin Mikl, nooooooonnnnnn!!!


- Je suis en effet certaine du gâchis que vous osez commettre, et regrette tous vos commentaires hyper drôles qui ont atterri dans la poubelle du Mac. Vous m'ôtez des minutes de bonheur et de
trépignement hystérique, c'est vache. 



Valentyne 06/04/2012 13:08

excellent et de très bonne qualité belettienne cet article :-) Je viens lire à (presque chaque article) et laisse peu de comm car laisser un comm sur overblog avec un smartphone relève de mission
impossible ;-) et je n'ai plus internet à la maison pour cause d'addiction (je me soigne à coup de chamallow et de dragibus) je profite donc de mes pauses déjeuner au bureau pour suivre les
aventures de la belette. et de sa petite famille Les passages sur la nounou et la recherche d'une famille sont excellents; je me suis vue transportée en arrière où la maman de l'autre famille
m'avait dit que ma fille était un nid à microbe ;-) j'avais encaissé et m'étais juré de ne plus faire garde partagée avec un collègue (le mari donc de cette Miss). Bonne journée et bon courage

labelette 09/04/2012 16:55



Elle t' a dit que ta fille était un nid à microbes!!!!!!!!!! Et t'as encaissé. Tu es admirable!


Pour les commentaires, tu es excusée, car sans internet à la maison, et avec juste un Smartphone, c'est mission impossible (c'est donc d'autant plus appréciable quand tu interviens tout de même,
ça prouve que tu t'es donné du mal!!!!, et, donc, merci!!!). 


Mais, je me rends compte que mes infos te concernant sont plus que maigres, et c'est intolérable. ESt-ce que tu peux m'en dire plus sur toi (via le formulaire de contact, à droite de la page
d'accueil, tu ne veux peut-être pas que tout le monde sache que tu aimes le chocolat chaud, et que tu te lèves à 11h tous les jours).


Merci Valentyne, ton "soutien" me touche beaucoup!



À propos

Avec des lunettes multi-filtres, pour nous offrir un peu d'air frais.