Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 Jul

La bonne éducation

Publié par labelette  - Catégories :  #Mère indigne

Elever un enfant, voilà un sujet qui n'a pas fini de soulever des prises de position tranchées et des certitudes, alors que, vous en conviendrez, il s'agit de tout sauf d'une science.

Ce serait simple si l'on avait juste à appliquer des équations préalablement définies par d'autres.

Fouetter un enfant lorsqu'il ne dit pas merci + le coucher avant 20H30 + lui donner des soupes bio x tous les jours sans exception = un adulte heureux

Emmener chaque jour son enfant au square + ne pas l'abrutir avec des dessins animés + ne jamais céder à ses caprices = bon courage mais c'est pour son bien, il sera poli et cultivé

Le fait est que l'élevage de poussins est bien évidemment plus complexe qu'il n'y paraît, car il est la somme de :

- papa est en haut qui fait des gâteaux (la personnalité du père, ce qu'il est ou fait semblant d'être pour que son enfant suive son exemple)

- maman est en bas qui fait du chocolat (le tempérament de la mère, sa propre éducation et les angoisses qu'elle transmet : je parle en général, pas de moi du tout )

- la nounou insupportable qui voulait être psy, puis médecin, puis qui s'est contentée d'être omnisciente (je ne parle pas non plus de ma nounou)

- tout un tas de personnes que côtoie l'enfant suffisamment longtemps pour qu'il puisse être influencé (grands-parents, maîtresse d'école, couple qui s'engueule dans la rue, boulangère méchante...)

- circonstances (cadre de vie, aléas divers, parents du genre on n'a pas compris qu'on avait un enfant ou parents du genre on a un peu trop compris qu'on avait un enfant)

- poussin lui-même (désolée, mais sa personnalité propre doit aussi entrer dans les équations, quant à savoir où finit l'éducation et où commence sa personnalité propre, c'est un autre débat, enfin pas sûr)

- divers principes et théories véhiculés depuis la nuit des temps (un enfant doit dormir la nuit, manger pour se nourrir, il faut lui dire des trucs, lui apprendre des trucs et ne pas le laisser seul même pour aller au ciné)

- des principes et théories divers et variés (c'est bien de punir l'enfant, non c'est pas bien, il faut qu'il ait un rituel avant de dormir, non pas de rituel parce que le jour où il a pas ce rituel c'est la panique, il faut laisser l'enfant s'exprimer, non à son âge on écoute c'est tout, il faut allaiter, non si on le sent pas on n'allaite pas, l'enfant sera quand même correctement alimenté, on doit laisser pleurer l'enfant pour qu'il apprenne la frustration, non mais ça va pas il a 3 heures je le laisse pas pleurer il a ptet mal quelque part)

Tiraillé entre tous ces éléments, le parent fait ce qu'il peut, avec plus ou moins d'implication, de culpabilité et d'envie du moment (bon laisse tomber, donne-lui ses 4 paquets de Tagada, j'ai envie de mater un DVD tranquille).

J'ai déjà pas mal détaillé de quel côté mon marido et moi penchions, à savoir du côté des trucs qu'il faut pas faire avec un enfant 

J'ai choisi ma principale source d'inspiration en matière d'éducation, à savoir ma soeur qui, pourvue d'une multitude d'enfants et munie du même héritage éducatif que moi (nos parents pas du genre autoritaires...), est parvenue à obtenir une couvée de poussins particulièrement sympathiques, vifs, malins, drôles, gentils (à part une, très glamour, ceci est un test pour vérifier si elle lit bien le blog), bref des merveilles d'enfants de 4 à 23 ans avec un taux de grosses bêtises/enfant plutôt très faible. 

Ma soeur ne punit pas, ne fait pas de soupes bio, donne des gâteaux quand ses enfants en demandent, est très flexible avec les horaires, aime beaucoup la télévision et ses enfants aussi. OK, il y a un passage où sa progéniture est un tantinet expressive et autoritaire (OK maman, tu sors, mais tu me ramènes une figurine, sinon je pleure), mais tout se régule étonnement et le joyeux bordel ambiant ne nuit ni aux études ni aux relations sociales.

Je mènerais sans peine mon chemin sur les traces de ma soeur si je ne croisais régulièrement la route de ces fameuses personnes anxiogènes qui ont tout compris à l'éducation et se sentent obligées de me remettre dans la droite ligne.

Il y a celles qui ne disent rien, mais qui pensent très fort qu'on ne fait pas les choses comme il faudrait. Saoulant, mais supportable (5 mn).

Il y a aussi, hélas, les individus qui nous "invitent" à comprendre ce qui ferait de nous de bons parents. 

Par exemple, un couple vu il y a quelques jours (ouais j'ai la digestion lente).

Je disais que ma fille n'utilisait plus de poussette depuis ses 2 ans, parce que ça l'énerve d'être sanglée et de ne pas pouvoir marcher. La nana (qui bosse en crèche et a donc élevé l'équivalent de tous les enfants du globe) est outrée : t'as qu'à la forcer, attends elle a 2 ans, c'est quand même pas elle qui va imposer ce qu'elle veut. Je réponds "J'ai essayé, elle se cambre comme une dingue, j'ai pas la force et puis...". Son mari m'interrompt et démarre un interminable hiatus à mon marido et moi ambiance c'est pas l'enfant qui commande, c'est vous, vous n'en êtes qu'au début, vous verrez plus tard, ça va devenir de plus en plus dur, vous allez être dépassés, c'est pas à elle de décider, c'est vous qui devez faire ci, faire ça...

Attends, comment ça, C'EST PAS L'ENFANT QUI COMMANDE? C'est quoi ce délire? Je croyais moi que c'était toujours elle qui devait décider et que nous n'avions qu'à obéir. 

Mais alors ça change tout!!!!

Merci de m'avoir donné les clés de l'enfant bien élevé!!!!

Vous l'avez peut-être remarqué, mais généralement une fois que l'enfant a dépassé disons les 5-6 ans, les parents croient tous détenir la palme de l'éducation parfaite, à savoir celle qu'ils ont donnée. Parfois ils disent qu'ils ont "sans doute fait des erreurs" mais on sent qu'ils n'y croient pas plus que ça...

Attendez, juste un truc, cet enfant là devant nous, c'est bien le vôtre? Oui, lui, qui du haut de ses presque 9 ans ne répond jamais quand on lui parle, ne sourit qu'une fois tous les 2 ans (et encore, parce qu'il a réussi à vous piquer la sucette pleine de colorants que vous ne vouliez pas lui donner), a des réflexes de bébé gâté et fait plein de trucs en douce, on est d'accord, c'est bien le vôtre? 

Oui?????????

Bon, je vais aller me promener avec Chouquette. Je me demande si elle va préférer mettre son tee shirt gris ou son débardeur jaune. 

Ouh la, elle veut d'abord des crêpes, je vous laisse...

 

 

 

Commenter cet article

jean-louis 12/03/2012 11:02


Ce que vous écrivez (avec beaucoup d'humour) montre que l'éducation des enfants est devenu un sujet de discussion, de réflexion, de lecture à la mode (de chez nous peut-être) Symptômatique,
probablement, d'un véritable problème, à moins que le véritable problème ne soit la conséquence de cette mode. L'éducation de seconde main peut-elle être une "bonne" éducation" ? Les
conseilleurs ne sont pas les payeurs, même quand ces conseilleurs sont les derniers psy ou pédagogues connus. (Ce ne sont pas eux qui répareront leurs erreurs)


Ce dont on ne parle presque jamais, c'est de la dimension très conditionnée du concept ou du rôle de père ou de mère. Pour détourner Beauvoir : on ne ne naît pas père ou mère, on le devient par
l'éducation, la culture, les exemples. Pire: on ne naît pas homme ou femme - pour donner l'exemple de ce que doit être un vrai Homme ou une vraie Femme - on le devient etc


Peut-être aujourd'hui, oscille-t-on entre deux extrêmes :


- faire de l'enfant un citoyen modèle en le harcelant de critères sociétaux (vite périmés, et très discutables)


- faire de l'enfant son petit enfant, son amour à soi dans une relation très privilégiée. 

labelette 12/03/2012 19:59



Certes! Merci pour votre intervention pertinente!



Albane 31/08/2011 12:24



J'adore cette article !!!! J'y ai reconnu une copine dans la description de la fille de la creche !!!! Les donneuses de lecons j'adoooooorrrreeeee ;-)



labelette 01/09/2011 10:01



Pour moi aussi les donneuses de leçons, c'est une vraie passion.



nessa:0091: 09/08/2011 13:34



j'adore cet article mais je me demande toujours comment les parents de plus d'1 enfant font ou alors mon poussin est très spécial :) lol



labelette 27/08/2011 01:10



mon poussin aussi est très spécial et pourtant j'en fais un autre... !



Bree 02/08/2011 13:27



Mes enfants sont parfaits, merci! C'est évidemment parce que je leur fais des soupes bio(e)s avec amour et précision. 


Car je ne suis pas qu'une mère irréprochable, je suis également une excellente cuisinière. 



Albane 28/07/2011 17:44



J'aime bien le test à l'intention de la soeur...



labelette 28/07/2011 17:56



il a d'ailleurs fonctionné, contre toute attente!



legrolouloup 28/07/2011 13:16



Moi j'y connais rien en élévage de crapauds, mais mon chien a une meilleur éducation que mes enfants...



Marie Mail Tout 28/07/2011 10:25



Ca y est, je suis devenue addict ! Et je guette chaque nouveau billet !


Pas facile d'élever des enfants en effet. N'ayant pas de poussin à domicile, je m'abstiendrai de tout commentaire mais je pense aussi que le simple fait de s'interroger sur l'éducation permet
déjà d'être un meilleur parent (enfin je sais pas si le terme meilleur est le plus approprié !).


D'après ce que j'ai pu voir autour de moi, ceux qui font le plus de remarques et considèrent que leur façon d'éduquer leur enfant est la plus adéquate, sont souvent ceux qui ne se définissent QUE
en tant que parent. Plus vraiment en tant qu'homme/femme, conjoint/coinjointe, personne qui travaille dans telle ou telle branche, ... Et je ne suis pas sûre que ce soit très sain !


Et puis avoir des parents parfaits, cela n'engendre que des névrosés ! Cf. ceux de Bree Van de Kamp ! Comment ça faut pas croire tout ce qu'on nous dit à la télé ??!!



labelette 28/07/2011 13:36



Je n'avais pas vu ça sous cet angle, mais tu alimentes mon moulin, le couple en question ne se définit précisément qu'en tant que parents...



Les Amis de la Belette 27/07/2011 23:34



Aucune école ne nous apprend à être parent. On glane des infos, des conseils, on se rappelle ce qui a marché avec nous, et raté. Dans ton cas, La Belette, le seul fait de te poser des
questions sur l'éducation de ta fille et d'avoir certaines convictions démontre que tu donnes à ta Chouquette ce dont elle a le plus besoin : être aimée.



labelette 28/07/2011 00:19



Je n'ai aucune conviction si ce n'est que chacun doit regarder uniquement son propre jardin...



Ta soeur 27/07/2011 23:17



Notre famille t'invite à une boom entre 3h et 5h du matin: Poussin est cordialement invité, il doit s'habituer au rythme de sa famille!



labelette 28/07/2011 00:19



parfait, nous arriverons vers 3h30 cette nuit, après le goûter de Poussin. 



A. Miss Glamour 27/07/2011 23:14



Ben quoi moi aussi je suis simpa gentille et marante, juste de "temps en temps" je vais donner mon avis et critiquer (= hurler) un tout petit peu!


(ps: ta soeur a lu et a bien rigolé!!)



labelette 28/07/2011 00:17



mouais...



Schtroumph G. 27/07/2011 18:45



Moi ze l'aime bien Chouquette (si on lit entre les lignes, sans forcer, on peut comprendre que les gens qui ne nous aiment pas c'est la faute à nos parents qui nous ont rendus mal aimables ?).



labelette 27/07/2011 18:50



Ah, mon entre lignes était mal lisible alors... L'idée c'est plutôt que parents sympas = enfants sympas (et parents psychorigides = enfants pas forcément sympas...)



À propos

Avec des lunettes multi-filtres, pour nous offrir un peu d'air frais.