Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
03 Jan

Le dernier billet

Publié par labelette  - Catégories :  #L'angoisse du jour

 

DSC07005

Pas très facile d'écrire ce texte dans lequel je ne veux rien oublier.

J'ai cru, démarrant ce blog, puis confortée doucement par une relation de confiance qui semblait s'installer avec les lecteurs, que j'allais pouvoir m'exprimer librement, avec la tranquillité de me savoir entourée de bienveillance.  

Certaines émotions, certains moments ont été moins lourds à porter parce que j'ai pu les partager ou du moins les transformer en textes. 

J'ai cru que j'atteindrais mon but, à savoir trouver la juste voix pour exprimer ce que je ressens face au monde, aux gens, à moi-même. 

Grâce au blog, mine de rien, j'ai pu considérablement avancer à titre personnel. 

Une blogueuse chevronnée m'avait au départ indiqué qu'il fallait rédiger un "pacte de lecture" afin que les lecteurs sachent où ils mettent les pieds et le fassent en connaissance de cause. 

Ouais ouais, bonne idée, je le ferai. Demain. 

Je ne l'ai jamais écrit, parce que j'ai cru là aussi que mes intentions, l'esprit dans lequel je travaille seraient lisibles par des personnes se reconnaissant de fait dans le style. 

J'ai créé un personnage, La Belette. J'ai appelé le blog Mes impostures, pour que la démarcation entre la fiction et la réalité soit d'emblée reléguée au second plan. L'essentiel n'était pas le réel, mais ma perception. 

Mon ambition était simple : vous "toucher" à travers des choses que je ressens, moi. Pour parvenir à cela, j'ai puisé dans l'immense matériau que m'offre mon quotidien, les personnes que je croise, des réflexions que j'ai entendues, des scènes que j'ai vécues. 

Il ne s'agissait pas ensuite de rendre compte scrupuleusement de ce qui s'était passé, là, dehors, mais de ce que l'épisode avait généré dans un cerveau de Belette (de l'énervement, du plaisir, de l'attendrissement, etc.).

Bien évidement, vous n'avez pas eu besoin de moi pour le constater, le quotidien n'est pas toujours palpitant, et faire une nouvelle carte grise à la préfecture ou se rendre chez l'esthéticienne ne sont pas forcément des moments à haut intérêt pour des lecteurs potentiels. 

Alors il a fallu faire faire des galipettes à la réalité, la transformer, passer un peu à côté, prendre un truc chez Machin, un autre chez truc, avec une pointe de ce que j'ai vécu il y a dix ans, pour que le tout soit... DISTRAYANT.

J'ai cru que nous étions tous là, sympathiquement, à évoquer ensemble certains travers de la nature humaine, des TRAITS UNIVERSELS.

Et attendez...

J'ai aussi cru d'autres trucs. 

Que les gens qui me suivaient comprendraient que le blog n'était pas un calque de la vraie vie. Que certains traits, caractères, moments, étaient volontairement tirés à l'extrême pour susciter des émotions. 

Que le pacte, à défaut d'être officiel, stipulait que la relation auteur-lecteurs soit franche. ET que donc, un lecteur blessé l'indique, afin que je puisse rectifier le tir (on va parfois trop loin quand on est dans un DELIRE CREATIF). C'est parfois, assez rarement c'est vrai, arrivé. Une esthéticienne a été choquée par un billet, je lui ai dit que j'étais désolée, que je ne visais bien sûr toute la profession. 

J'ai cru que le second degré et la dérision dont vous avez été si nombreux à faire preuve tout au long de ces presque deux ans étaient un point commun à tous mes visiteurs réguliers. 

Je me suis trompée.

Certains m'ont indiqué qu'ils avaient été extrêmement blessés par des billets où ils se sont sentis visés.

Ma volonté de distraction a eu des conséquences lourdes auxquelles je ne m'attendais pas, et qui sont la dernière chose que je souhaitais. 

Aussi, j'ai décidé d'arrêter ce blog, même si cela me coûte énormément.

Parce que ma volonté n'a jamais été de faire du mal. 

Parce que ce blog sans ma liberté de ton n'a plus de raison d'être. 

Parce qu'un blog où je passerai mon temps à dire que ouais génial, on est tous géniaux, ce ne serait pas moi (et encore moins la Belette). 

Cette immersion dans le monde des blogs m'a permis de découvrir une multitude de pépites, de belles plumes, des univers délirants, des personnalités audacieuses qui ne manqueront pas de vous fournir un très agréable relai à la lecture du mien. Je n'ose en citer aucun de peur d'en oublier...

Comment finir sarns vous dire un immense merci. D'avoir suivi, accompagné, soutenu la belette en milieu hostile. 

Merci à vous qui dans l'ombre ou dans la lumière, avaient oeuvré à me faire prendre confiance. 

L'aventure s'arrête là.

Prenez grand soin de vous et de votre humour (c'est devenu une denrée très rare).

Merci pour tout.

La Belette

 

Commenter cet article

Jencin 23/02/2013 14:20


merci pour l'excellente lecture.

So busy 30/01/2013 15:39


Je suis ravie ravie RAVIE :) Merci pour ton gentil mot à toi aussi, je suis contente si j'ai pu contribuer avec toutes tes fans en furie à t'aider à surmonter ça, c'est une super nouvelle. La
blogo se portera beaucoup mieux avec toi dedans ;)

claire 16/01/2013 15:39


C'est bien triste tout ça. Merci pour tous ces billets qui m'ont bien fait rire.


Si vous commencez un nouveau blog anonyme dites le nous (promis je ne vous connais pas).


Bonne suite !

Mikl 15/01/2013 19:56


...voui..... et dire qu'elle doit être en train de s'éclater toute seule avec le mystère de la carte vitale supra nageuse... le serrurier chinois mono-syllabique....les cupcakes maison comparés à
ceux pas maison mais bon t'façons elle aime pas les cupcakes, alors elle n'en mangera que douze... sans nous, quoi....

FLG 15/01/2013 15:07


Et dire qu'elle se plaignait de ne pas avoir de commentaires...

labelette 28/01/2013 11:26



Je ne me plains plus... Je suis assez basique, finalement. 



Mikl 15/01/2013 14:22


Toujours rien................. Sad.........            

Danièle 12/01/2013 14:57


zut, on sait  tous que ce n'est pas  du premier  degré! Vous écrivez bien et on a bien ri. c'est la 1ere fois que je laisse un commentaire, j'espère que vous reviendrez.. et que
tout ira bien pour vous..


 

labelette 28/01/2013 11:12



Merci d'avoir laissé ce commentaire, Danièle, merci d'avoir compris qu'il ne s'agissait pas de premier degré. Et comme vous l'avez peut-être vu, je suis finalement revenue!



La Renarde 10/01/2013 22:56


La Belette,


Au nom de la confrérie des zanimales dont je viens de m'autoproclamer présidente, je t'ordonne de reprendre IMMEDIATEMENT ce blog.


Les Duval de Nogent Le Perreux se joignent à ma démarche comme tu peux bien évidemment l'imaginer. Plus généralement, au nom de tous les Duval, ils t'enjoignent de revenir sur ta décision. Les
Duval sont ainsi : sans concession.


Pour les Duval.
Pour les zanimales.
Reviens.


 

MelleBonPlan 10/01/2013 22:44


Ben ça alors, ça me fout un coup... mais je peux comprendre ta décision.


De toute façon j'espère avoir l'occasion d'en discuter avec toi prochainement.

labelette 28/01/2013 15:47



J'ai finalement repris le blog, car il faut aussi savoir ce qui compte pour soi ;)


Plein de bises



Sylvain 10/01/2013 16:19


Bon bah moi, je pense que tout a toujours été très clair et que tu n'as jamais forcé personne à venir. A bon entendeur, continue... Moi, je viens et je reviendrai!!!

anne suffren 10/01/2013 03:46


Bon ben tu vois, tu as trop de fans, tu PEUX pas arréter.


 

labelette 28/01/2013 11:25



Anne, j'ai finalement reçu le message. Je reprends, du coup! (merci beaucoup pour le soutien!)



Nathalie 10/01/2013 00:12


 IMPOSSIBLE de lire ton dernier billet.... Pas d'accord....!!! Madame la
Belette, il est temps de vous remettre à l'écriture.....on est trop nombreux à aimer te lire, tu est un doux rdv incontournable....une bulle d oxygène qui donne le
sourire....

Le déçu 09/01/2013 19:43


Je pense que tu n'as pas à te sentir responsable de tout ce que les gens ressentent en te lisant... Pour ma part, je suis un fan inconditionnel. 

fabienne 09/01/2013 19:33


Comme j'ai dit chez Jimidi : "Je suis aussi très déçue que La Belette ferme, tout en respectant son choix, et je ne sais même pas comment tourner une petite phrase pour le lui dire, c'est ballot
!". Au revoir La Belette, au sens propre c'est à dire j'espère à plus..., et heureuse année 2013 surtout !

labelette 28/01/2013 11:22



Fabienne, je suis très simple, votre "je suis très déçue" a amplement suffi à me mettre du  baume au coeur, merci beaucoup! (du coup, je suis revenue!)



MarieDesAlpes 09/01/2013 14:05


C'est une blague j'espère ??!!! J'ai pas tout suivi , je ne lis pas les commentaires qui suivent tes excellents/régalifiants/délicieux/bien écrits/pertinents posts... Je ne sais pas, mais sil y a
des aigrichons à qui ton blog ne plaît pas, eh ben c'est simple: z'ont qu'à ne pas y venir ! Ne nous laisse pas comme ça la Belette, c'est pas chic ! Des bises

labelette 29/01/2013 19:50



Ton appel venu des Alpes a été entendu, Marie, je suis revenue!!!! Mille mercis pour le soutien, à très bientôt!



Emmanuel 09/01/2013 12:09


Bon courage à toi ma belette !
Il y a une vie après le blog : passer plus de temps entre amis, en famille, dire aux gens qu'on aime qu'on les aime, faire de nouvelles rencontres... et surtout avoir l'esprit libre de toutes
contraintes éditoriales.
Rien ne t'empèche de continuer à écrire pour toi, sur papier ou sur un blog privé...
A bientôt ;-)

labelette 29/01/2013 20:03



Merci Emmanuel, j'ai fini par reprendre, après une multitude d'hésitations... Et je vais essayer de me libérer des contraintes éditoriales (je crois d'ailleurs que vu mes derniers textes, il n' y
a déjà plus vraiment de ligne). A bientôt et longue vie à Urban Pulse!



Sand 08/01/2013 22:34


J'aime pas, mais alors pas du tout...pourquoi tant de gens
pensent imbécilement que facebook et certains blogs sont le reflet de la vraie vie ??? J'en ai fait les frais à titre personnel mais je pensais que ton blog était au dessus de ça !!!
Dommage...tes écrits vont me manquer...

Bonnemine 08/01/2013 21:22


Arretes !! On s'en branle des pas contents non ? J'ai souvent été blessée moi aussi en tant que bloggeuse mais j'ai toujours repris le dessus et fuck aux aigris !!!! REVIENS MERDE !!

labelette 29/01/2013 20:02



T'as raison, merci, j'ai fini par dire fuck aux aigris et ton soutien m'y a bien aidée!!!! Mille mercis et à très vite chez moi... ou chez vous!



pascale 08/01/2013 20:13


oh ben non!! c'est pas juste!! j'en ai eu aussi des comme ça, une fois, un prof que j'avais "visé" et qui l'avait mal pris...


Mais reviens Belette, tu nous fais trop rire!je serai vraiment déçue si tu partais pour de vrai!!


Chin up! il y a malheureusement des gens stupides ou susceptibles ou bêtes, mais ce n'est pas une raison pour disparaitre!


bises

labelette 28/01/2013 15:49



Pascale, merci pour ton "commentaire-témoignage", comme tu l'as peut-être vu, j'ai fini par reprendre le blog... Les gens sont comme ils sont... Merci beaucoup pour tes gentils mots!



Jimidi 08/01/2013 17:47


(Je me demande si c'est une bonne idée, de ma part, d'écrire PLUSIEURS commentaires sous le même billet...)


(Je me demande également s'il n'y a pas un paradoxe à voir cet ultime billet douze fois plus commenté que la moyenne des autres...)


(Tu dis ? C'est pour dire à Belette qu'on l'aime ? Tout à fait. Donc on s'en fout.)


 


Il y a un truc dont je voulais témoigner, c'est que la réaction des cons, des méchants, des crispés, des trolls, des atrabilaires, des coincés, des aigris, je crois pouvoir dire que ce n'est pas
celles là qui touchent. Ce qui coup de masse, c'est la réaction des gens qu'on connait, la réaction des gens qu'on admire, qu'on respecte. Également la réaction de parfaits inconnus, qu'on
prenait pour de simples raisons sociales, mais qui disent avoir été touchés personnellement, qui expliquent le pourquoi du comment tel ou tel article les a peiné, découragé, mis en colère. Bref,
s'il n'y avait que de gentilles Belette d'un côté et qu'un ou deux méchant lecteurs ne comprenant rien à rien de l'autre, ce ne serait pas la vie, se serait une mauvaise série TV. La vie (mais
tout le monde ici le sait bien) est plus compliquée.


Pi des fois, y'a des trucs qui tombent mal. Un ou deux soucis de trop, un peu de fatigue et tout parait s'assembler et s'entendre pour vous mettre la tête sous l'eau, et l'y maintenir.
Heureusement, ça passe.


Bref, j'espère comme tout le monde ici que "notre" Belette retrouvera le chemin du clavier. Pas par devoir, mais pour elle et par plaisir.


 

À propos

Avec des lunettes multi-filtres, pour nous offrir un peu d'air frais.