Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
07 May

Le questionnaire de l'imposteur

Publié par labelette  - Catégories :  #Questionnaire de l'imposteur

J'espère que vous passez tous un week end inouï d'originalité et d'intensité.

J'ai pour ma part le plaisir, la joie, de vous présenter une nouvelle rubrique.

Je ressens depuis quelques semaines le besoin de vérifier, enfin de savoir, où vous vous situez sur l'échelle de l'imposture mondiale, mon blog étant désormais reconnu comme le BAROMETRE OFFICIEL DE L'IMPOSTURE.

C'est bien évidemment un Sage qui inaugure la rubrique, mais vous êtes priés de vous manifester pour être les suivants sur la liste. 

 

LE QUESTIONNAIRE DE L'IMPOSTEUR

"Les amis de la Belette" répond aux questions de la Belette

 

Avant tout, "Les amis de la Belette" a tenu à faire un petit topo sur le sens du mot imposture. Je lui laisse la parole. 

"J'ai vérifié sur Wikipedia le mot "imposture" et j'en ai retenu les faits suivants :

"Une imposture consiste en l'action délibérée de se faire passer pour ce qu'on n'est pas (quand on est un imposteur), ou de faire passer une chose pour ce qu'elle n'est pas (supercherie, mystification, escroquerie). La nature d'une chose ou d'une personne se révèle en définitive différente de ce qu'elle laissait paraître ou croire.

Certains psychologues (Donald Winnicott) suggèrent la nécessité de "l'invention de soi" : se constituer en tant qu'individu relève d'une conviction progressive à géométrie variable, d'une fictionalisation du Moi, tant que le regard des autres valide ou accrédite nos actes. L'imposteur n'existe que parce que les autres ferment les yeux, se taisent ou en jouent."

 

Quand as-tu eu le plus le sentiment d'être imposteur?

 Quand je vais à un entretien d'embauche, j'ai le sentiment de me "marketer" comme un yaourt qui voudrait attirer l'attention d'un chaland dans un supermarché de banlieue : un étiquette, un packaging, une promesse produit et un prix. J'ai le sentiment d'être un imposteur avant de m'endormir aussi ; c'est à ce moment précis que je m'invente un personnage que je ne suis pas.

 

Si tu devais prendre la place d'une personne connue, ce serait qui et pourquoi?

Un président élu démocratiquement : pour être arrivé à ce niveau de responsabilité, il faut être un très très brillant imposteur, le meilleur. Je ne crois pas à l'honnêteté chez les politiques.

 

Quelle est l'imposture passée ou présente dont tu es le moins fier?

 J'ai cru pouvoir travailler dans la publicité et j'ai porté ce projet pendant de longues années : je me suis fait une imposture à moi-même car, après avoir essayé d'y bosser, je me suis rendu compte que j'en étais bien incapable.

 

Peux-tu nous citer des imposteurs de ton entourage (par ex, ta femme qui se prend pour une bonne cuisinière ou ta fille qui fait semblant de t'écouter)?

Tous les "communicants" dont le travail est de rendre un message attractif davantage que de dévoiler l'essance même du message. Ils s'attachent plus à commenter les choses qu'à les décrire : hommes et femmes de pouvoir, politiciens, publicitaires.

 

Quel genre d'imposture t'énerve le plus?

Le déni de réalité. L'orgueil à outrance. La mauvaise foi. La bienséance obligatoire.

 

Qui est pour toi le plus grand maître de l'imposture?

Dieu.

 

Est-ce que les imposteurs sont tous de pauvres bouffons (si t'as répondu la belette à la question précédente, merci de mettre "bien au contraire" à celle-ci)?

L'imposture est... une posture parfois nécessaire, parfois stratégique, parfois indispensable. Le nier serait une imposture : le reconnaître aussi.

 

Est-ce que tu considères que tu as des progrès à faire en matière d'imposture?

J'ai beaucoup de progrès à faire : dans le politiquement correct, dans l'allégeance à certaines conventions de notre société : sourire, dire bonjour même à ceux qu'on voudrait fuir... Je suis un homme des cavernes que l'éducation et la pression de la vie avec les autres à forcer à se civiliser.

 

Est-ce qu'il y a dans tes réponses à ce questionnaire une forme d'imposture?

Aucune : je suis dans la transparence, pas dans la manipulation ou dans la falsification de vérités.

 

Merci beaucoup « les amis de la Belette » pour ces propos limpides et transparents. 

Verdict de la Belette : tu n’es pas encore un grand imposteur bien que tu y mettes de la bonne volonté. Ton degré d’imposture est même assez faible, on sent chez toi une véritable incompatibilité et une résistance coriace aux lois de la civilisation post-moderne.

Potentiel : élevé, car tu sembles avoir compris certains mécanismes de l’imposture et leur nécessité, tout en étant doté d’un indéniable sens critique pour te dépêtrer de ce merdier le cas échéant.

A qui le tour ?

 

Commenter cet article

Prof 09/05/2011 21:35



Bonsoir chère Belette,


Cet entretien avec Lesamisdelabelette m'a beaucoup intéressé et je serais extrêmement flatté si vous vous daigniez me consacrer un petit moment pour un prochain entretien.



labelette 09/05/2011 22:14



ce sera fait!



Schtroumph G. 08/05/2011 09:24



I am so much ready ; saurez-vous, grand Maître, voir clair dans mon âme bleue ?



Schtroumph G. 07/05/2011 23:03



Ouh que c'est tentant !



labelette 08/05/2011 00:18



You're the next one!



À propos

Avec des lunettes multi-filtres, pour nous offrir un peu d'air frais.