Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 Jul

Les meilleures pâtisseries de Paris

Publié par labelette  - Catégories :  #MANGER - MANGER - MANGER

 

18-avril-0112.jpg

Avertissement : ce billet choquera à coup sûr toute personne douée de raison ou d'un minimum de sens de la mesure.

Il y a trois semaines, mon amie Lau me soumettait une idée qu'aucune autre personne que moi n'aurait accueillie avec un tel intérêt.

- Et si, pendant une journée, on se faisait toutes les meilleures pâtisseries de Paris?

- T'es dispo quand? 

Et voilà que, d'une idée insensée naquit en trois petites semaines la réalisation concrète d'une journée intensément pâtissière, une journée qui, outre les calories qu'elle ne manquerait pas de nous faire emmagasiner, aller changer à jamais notre rapport à l'objet sucré.

Il ne faut pas goûter le meilleur, car après, tout est moins bon que le meilleur (pour nous, c'est trop tard, mais vous....).

Après avoir choisi la date, Lau et moi nous sommes retrouvées dans un lieu sûr (son bureau) (euh, je dis quoi si quelqu'un entre?) (ben, tu veux que je fasse semblant d'être en entretien?) pour concocter un itinéraire précis et, cela va sans dire, réfléchi. Le trajet devait croiser plusieurs paramètres :

- intégrer uniquement des pâtisseries classées 5 étoiles par notre bible, à savoir le blog raids pâtisseries de Louise (je vous préviens, si vous y allez, c'est très difficile de ne pas s'abonner)

- suivre un cheminement logique dans Paris 

- permettre de tester uniquement des gâteaux que nous aimons, et selon une alternance judicieuse (fruits/chocolat/crémeux/croquant, etc.)

Bien sûr, malgré nos efforts et le sérieux de notre étude préparatoire, nous n'avons pu échapper à quelques couacs qui, s'ils ôtèrent à la journée une part de sa perfection, n'en amoindrirent pas le charme général. 

Bref, vendredi 20 juillet.

J'ai très peu dormi mais je m'arrache sans mal du lit lorsque le réveil sonne.

8h40 : j'arrive chez Delmontel, la célèbre pâtisserie de la rue des Martyrs (un peu surcotée à mon sens). 

18-avril-0075.jpg

Je dois y récupérer une part de flan nature.

On m'annonce qu'il n'y en a qu'aux abricots ce jour-là.

Sms à Lau : putain ya plus qu'abricots

Lau : merde

Moi : j'en prends quand même

Lau : ça y est, j'ai les cookies

Je prends la part, me retenant de euh, gerber, car voyez-vous, la vendeuse à côté de la mienne est en train de placer les mini-viennoiseries sur l'étagère et en a plein ses doigts crades. Elle trouve ça très drôle.

- Je suis là depuis 15 minutes, et j'en ai déjà partout!!!!

Delmontel baisse encore d'un cran dans mon estime.

Je vole (à ce stade, je n'ai toujours rien mangé) à pied jusqu'au métro puis rejoint Lau à notre première vraie halte.

9 h 15 : Le Blé Sucré rue Antoine Vollon

Lau : je t'attends, c'est juste en face d'une espèce de petit jardin merdique

Moi : c'est le square Trousseau, l'un des plus connus de Paris

18-avril-0085.jpg

18-avril-0077.jpg

Louise n'avait pas encore réalisé le classement des meilleurs pains au chocolat de Paris lorsque nous avons décidé de la date. Mais nous ne pouvions démarrer autrement.

Aussi, il y a quelques jours, j'ai envoyé un sms à Louise qui, en pleines vacances, m'a répondu immédiatement :" Le Blé Sucré. Le meilleur que j'aie mangé à Paris". 

Nous sommes accueillies par la propriétaire, ultra pro et chaleureuse, qui nous explique que ses pains au chocolat sont faits "dans les règles de l'art". 

Les vitrines, l'ambiance, le service, l'aval de Louise, tout semble être de fort bon augure.

Sauf que... Visuellement, les pains au chocolat ne nous font pas rêver.

Visuellement. 

18-avril-0080.jpg

Bien dorés, certes, mais un peu trop gonflés pour être honnêtes. On les soupçonne d'être trop aérés et trop secs. 

On croque de concert. 

PUTAIN. 

Divins. Encore tièdes, légèrement croustillants, pâte feuilletée légère tout en étant bien beurrée et moelleuse, un chocolat encore fondant. Une extrême folie. 

C'est super ton idée, dis-je à Lau qui réalise que ce n'est pas plus mal qu'elle vive loin du square Trousseau.

Nous progressons ensuite à pied vers la prochaine halte (nos pieds seront désormais notre unique moyen de locomotion, par souci de faire genre on fait du sport et au passage, si on trouve une pâtisserie sympa, on la prend).

10H10 : Carette, salon de thé-pâtisserie Place des Vosges

18-avril-0086.jpg

Nous patientons un certain temps, puis Lau demande les chouquettes qu'elle a commandées la veille (ici, soit on arrive les premiers, soit on n'a plus de chouquettes). Je me souviens alors que, justement, les macarons au chocolat qui sont en vitrine, figurent parmi les meilleurs de Paris. On les prend, comme ça, en impro (on peut bien se permettre une petite sucrerie en plus, on a marché au moins 500 mètres). 

Nous prenons place sur un banc dans le square des Vosges. 

18-avril-0091.jpg

Les chouquettes sont bonnes, pas révolutionnaires (nous en avions, dans la ville de notre enfance, d'exceptionnelles).Leur principal intérêt réside dans leur croûte perlée mais aussi légèrement glacée de sucre, mais le côté humide de l'intérieur nous a désarçonnées. C'est frais, relativement moelleux, mais la mie n'était, pour nous, pas assez dense.

Nous profitons de ce stop pour goûter le flan Delmontel qui a très mal vécu l'heure passée dans les rues (surtout le fait que j'aie lâché son sac par terre). 

18-avril-0093.jpg

Bon, je ne sais pas si c'est dû aux abricots (sans doute) ou au délai, ou que sais-je, mais la pâte qu'on nous avait décrite comme bien croquante était vraiment détrempée (et un peu cramée en dessous). La texture, pas désagréable, mais trop épaisse et dense, était plus proche d'une crème que d'un flan. Un résultat assez écoeurant, nous en avons d'ailleurs laissé. 

Nous repartons jusqu'à la rue Rambuteau, croisant malheureusement bon nombre de boutiques dans lesquelles nous nous sommes senties obligées de nous arrêter. C'était d'ailleurs si éreintant qu'au sortir de l'une d'elles, nous avons ressenti une petite envie de chocolat, aussitôt calmée par les macarons que nous avions pris chez Carette.

18-avril-0094.jpg

Ces macarons n'ont pas été testés par le blog, mais ils sont fort appréciables. Ultra frais, fort goût de chocolat, croûte finement croquante, ici la part belle est laissée à la ganache (attention, il faut aimer ce genre de macarons...). A consommer en petit format et en petite quantité mais franchement bons. 

11h30 : Arrivées chez Pain de Sucre rue Rambuteau, nous sommes ennuyées car, si nous savons que cette pâtisserie reçoit régulièrement de nombreux éloges, nous ne savons pas quel gâteau y prendre. Apparemment, le baba au rhum vaut le détour, mais nous préférons le laisser aux amateurs... Nous nous décidons finalement sur l'éclair au chocolat dont la particularité réside dans "le remplacement du glaçage par une croûte croustillante" (notre choix fout la merde dans notre journée, car normalement l'éclair était prévu ailleurs) (après discussion, on se dit que, tant pis).

18-avril-0099.jpg

Lau surkiffe la ganache que je trouve également pas mal du tout. Mais la croûte ne nous excite pas plus que ça, pas spécialement croustillante, un peu acidulée voire salée. Bof. Etonnant, mais pas de quoi faire un détour. 

C'est là que, saturées par le chocolat, on se dit qu'on pourrait bien prendre la tarte framboises-rhubarbe achetée chez Blé Sucré.

18-avril-0100.jpg

Sublime goût de fruit, les framboises révèlent pleinement leurs arômes et se marient à merveille au sucré du sablé, bien croquant. La compotée de rhubarbe équilibre bien l'ensemble. Excellent, pas trop sucré, on l'a mangée sans même s'en rendre compte. 

Prochaine étape : Mulot, rue de Seine à Saint Germain des Prés

Nous marchons un certain temps (Lau est hyper fière et le sera encore plus en fin de journée) (on peut aussi voir notre journée seulement selon l'angle marche, et c'est pas mal).

18-avril-0103.jpg

Personnellement, je ne suis pas très Mulot, surtout depuis que j'ai vu un... mulot courir le long de la vitrine. Surtout, je n'aime pas du tout le côté impersonnel des lieux, cinquante vendeurs, du salé, du sucré, on nous tend un numéro, on paie là-bas, on revient, bonjour l'usine. En outre, c'est l'une des seules pâtisseries que je connaisse qui ne dégage pas de bonnes odeurs...

13H15 : on cherche ensuite rapidos une salade à prendre sur le pouce.

18-avril-0106.jpg

Vous avez vu, on a mangé léger...

Après la salade, comme on vient de déjeuner salé, on finirait bien par une petite notre sucrée...

On dégaine la tarte au citron Mulot.

18-avril-0108-copie-2.jpg

Pas d'étincelle de génie, mais correspond bien à l'idée qu'on se fait d'une très bonne tarte au citron. Bon goût de citron, appareil sucré juste comme il faut, excellente pâte sablée bien croquante.

13 h50 : on s'extrait du monde extérieur pour nous plonger dans une salle de ciné.

Pendant le film, des bruits se font entendre. Deux nanas engloutissent les cookies de la pâtisserie de Cyril Lignac. 

18-avril-0081.jpg

Texture très surprenante, ni croquante ni molle (un mi-chemin), mais un excellent goût de chocolat et des morceaux de caramel qui rendent le tout très sucré, mais très consommable tout de même... 

Sorties du ciné, nous réintégrons la vie et sa circulation en rejoignant la boutique de Pierre Hermé sise rue Bonaparte. 

18-avril-0109-copie-1.jpg

Nous sortons avec une micro part de tarte au chocolat (photo en tête de billet). Résultat très probant, pâte sablée très fine et croquante, excellente ganache ayant eu la bonne idée de s'accoupler avec un praliné croustillant et ce, sans excès de sucre. 

15H50 : direction la Maison du Chocolat.

Alors que nous sommes prêtes à jouer la redondance d'un second éclair au chocolat dans la journée, on nous annonce qu'il n'y en a plus...

Nous nous jetons sur le sorbet à la framboise mi-cuite. 

18-avril-0115.jpg

Extraordinaire goût de framboises, très peu sucré. Un intermède parfait avant de continuer les hostilités.

16 h : la tant célébrée Pâtisserie des Rêves

Là encore, nous ne savons pas quel gâteau prendre, juste qu'il faut "absolument y aller". Plusieurs fois déçue par leurs pâtisseries, je décide avec Lau d'opter cette fois pour le Saint Honoré (et en bonus goûter, nous ajoutons une madeleine). 

18-avril-0119.jpgSaint Honoré sous cloche

Nous nous arrêtons aux Invalides pour consommer notre butin.

18-avril-0121.jpg

Excellent, même si Lau et moi avons connu des divergences (j'ai pris la partie chantilly, elle a pris la partie choux). Cela dit, le Saint Honoré, même parfaitement exécuté, reste vite écoeurant, même devant la Tour Eiffel. 

Mais, ce serait pas une madeleine, là, dans ton sac? 

18-avril-0125.jpg

Jolie madeleine, en (trop) grand format, un peu trop sucrée, texture moelleuse, assez dense, pas sèche, goût assez prononcé de vanille-fleur d'oranger. Un grand bémol sur la croûte, ambiance cake raté (collante). 

C'est là que, peu avant 18h, nous parvenons, non sans une certaine tristesse, à l'ultime halte du périple. 

Secco, boulevard de Grenelle, le cheesecake

IMG_0131.jpg

Tout semble merveilleux, quand soudain...

MERDE PUTAIN YA DE LA CANNELLE.

Un cheesecake parfait, si l'on aime la cannelle.

Nous finissons par cette note cannelisée (nous laissons le gâteau à regret, car la pâte sablée avait une texture folle), mais nous reprenons chacune nos bus, réjouies par cette journée hors norme ( la balance ne me l'a même pas fait payer, je crois qu'elle aussi a aimé l'idée).

Le soir, alors que je reçois des amis à dîner (oui, comme je n'avais rien mangé de la journée), je clame que 

JE NE MANGERAI PLUS RIEN DE SUCRE PENDANT AU MOINS 50 ANS.

J'ai tenu. Une nuit complète. 

Un immense merci à Louise qui a guidé nos pas aux bons endroits.

Un pain au chocolat énorme.

Des bémols avec les chouquettes et le flan. 

Mais pour le reste, un très très grand moment.

Par avance, pour ceux qui voudraient intervenir via des commentaires du type "Comment vous avez fait? " ou "Moi j'aurais jamais pu".

On a pu.

Contentez-vous de nous admirer. 

 

 

Commenter cet article

faté 04/06/2014 12:50

salut!
je viens de decouvir votre post et genial !je l ai kiffé. merci pour ces infos. je reve de faire une journee test comme celle-ci mais impossible de trouver LA bonne personne....
merci encore
faté

Cherry 06/07/2013 23:17


Arf, tellement génial !


en revanche, j'aimerais émettre un léger désaccord concernant Mulot;puisque vous dites vous-meme que la tarte citron est super bonne, il serait dommage de passer à côté d'autres excellents
produits, cela se tient. De ce fait il faudrait plutôt aller voir du côté de la boutique à Glacière qui ne propose que du sucré (vitrine plus raffinée) et est exempte des désagréments cités !


Sinon, gros coup de coeur pour le café Pouchkine, très bon représentant du luxe pâtissier à la parisienne malgré le nom


En tt cas j'ai hate de coonnaitre le parcours et pvr lire le billet !!

Pasca 02/06/2013 19:41


J'adore!!!! je viens de tombé sur ce post en cherchant qui d'autre que moi pourrait avoir cette délicieuse idée... je suis emerveillé par ce périple et prends bonne note pour mon tour des
patisseries de paris demain avec mon chéri ;)

labelette 27/06/2013 00:20



Alors, qu'a donné votre tour des pâtisseries? On réitère l'expérience le 16 juillet, on est preneuses de vos trouvailles!



patrice 20/02/2013 21:00


pour une balade gourmande, on reste sur notre faim. Uniquement des choix classiques de patisseries et on ne sent pas du tout l'amour de la vraie patisserie, dommage. Les choix et les jugements
sont très "parisiens".

labelette 21/02/2013 13:02



Désolée de ne pas avoir les mêmes goûts que vous, et mon texte était le récit d'une expérience, après, vous y mettez ce que vous voulez....



Le chat perché 03/10/2012 22:22


Quelle idée fantastique !


Je regrette de ne pas l'avoir eu lorsque j'habitais encore à Paris (mais je crois hélas que je n'aurais trouvé personne pour se lancer avec moi dans un tel trip sucré ^^). Mais vraiment, chapeau
les artistes !

labelette 09/10/2012 00:04



Merci, ce fut une oeuvre difficile à créer et dont est plutôt fières tant elle nous ressemble... Pas de trip sucré faisable là où vous habitez?



Raids Pâtisseries 01/08/2012 20:08


Coucou Marjorie, c'est génial ce que vous avez fait là !


Quelques comments :


- Delmontel était classé 2ème du benchmark sur les flans pâtissiers. Un lecteur de Raids Pâtisseries a également remonté l'info comme quoi la qualité du flan y était irrégulière. Si je devais
actualiser le raid, je pense que Sébastien Dégardin arriverait en premier


- J'ai fait moi aussi l'erreur d'acheter les pâtisseries de Stéphane Secco dans la boutique du bd de Grenelle. Il faut en fait les prendre dans la boutique mère rue Jean Nicot, la qualité et les
finitions sont incomparables (apparemment, il y a un labo de pâtisserie par boutique)


 


A bientôt j'espère et bravo pour la qualité de vos remarques !

labelette 02/08/2012 17:54



Merci Louise, tu sais que tu es pour beaucoup dans ce périple! 


Je note le flan de Dégardin pour notre prochaine journée...


On a trouvé le cheesecake Secco de qualité, le problème venait juste de la trop forte présence de cannelle (et on n'aime pas...). Mais c'est bon de savoir qu'il aurait mieux valu aller rue Jean
Nicot. 


Merci des tuyaux!



FLG 24/07/2012 15:39


A la Pâtisserie des Rêves, la tarte à l'orange est sublime, jamais goûté une tarte pareille (c'est un ami qui m'y a emmenée qui me l'a prise, sinon j'étais plus attirée par les classiques tartes
au citron meringuées, saint-honoré, etc.)


Mon grand malheur, ici, pas de marathon des pâtisseries possible, il n'y en a qu'une de "bonne" (et pas de "délicieuse") :-(


Merci de nous faire rêver, belette !

labelette 25/07/2012 11:09



Ah, je note la tarte à l'orange pour le prochain round, merci!


Comment, pas de patisserie délicieuse aux alentours? Tu veux que je t'envoie une tarte aux fraises ? 



Mikl 24/07/2012 14:29


Road movie haletant, avec un vrai suicide alimentaire à la fin! Vous êtes les Thelma et Louise de la ganache. Belles photos de Paris, aussi. Et quoi, pas un gramme sur les hanches?...Alors ça
c'est injuste.

labelette 25/07/2012 11:07



Pas un gramme sur les hanches CE JOUR-LA. 



Stiop 24/07/2012 13:41


Quelle magnifique idée et tellement bien narrée et illustrée ! La prochaine fois que tu as un excès de cannelle : je suis preneur.

labelette 25/07/2012 11:06



C'est noté. Chacun ses goûts, après tout. 



lau 23/07/2012 21:08


A quand les nouveaux classements 5* de Louise....pour qu'on recommence !!!!!


(c'était une blague, je connais très bien le square trousseau....)

labelette 23/07/2012 21:33



Louise, si tu nous lis...


 



chocoladdict 23/07/2012 20:48


donnez moi la date du second round, j'adorerais faire ça avec vous )

labelette 23/07/2012 21:32



T'es sûre que tu seras d'attaque?



Alphonsine 23/07/2012 19:32


Oui. J'arrive samedi matin tôt pour me balader, et dimanche soir je récupère 3 de mes garçons gare Montparnasse, et je file gare de l'Est pour la correspondance et le retour au bercail. Et alors,
finies les vacances !!!

labelette 25/07/2012 11:05



Alors quel est le programme de cette escapade parisienne?



Alphonsine 23/07/2012 18:30


Je veux bien des adresses pour bruncher... quoique, seule, c'est un peu tristounet, non ?

labelette 23/07/2012 18:32



tu viens seule à Paris? 



Fabignou 23/07/2012 15:57


Je vous admire, mais j'aurais pu ! D'ailleurs, je me vois bien marcher dans vos pas. J'ai la comparse idéale, je m'en vais lui soumettre l'idée pour son prochain passage à Paris !


Par contre, je me verrais plutôt ramener mon butin à la maison pour tout déguster tranquillement, quitte à passer pour une psychopathe avec mes quinzes cartons à gâteaux sous le bras.

labelette 23/07/2012 17:07



OUi, le chez soi est une autre possibilité, mais l'option balade a vraiment ses vertus!



argone 23/07/2012 15:35


Je n'aurais pas pu goûter à tout ça, bravo ! Je note quelques noms et adresses au passage !

labelette 23/07/2012 17:08



Merci, merci. Vous nous raconterez!



working mom 23/07/2012 12:54


ce billet formidablement gourmand a accompagné à merveille mon repas de midi! miam!

labelette 23/07/2012 17:08



ça peut remplacer une vraie pâtisserie en dessert... ou pas...!



PupufréquenteleXIIème 23/07/2012 12:49


Chez Blé sucré, non seulement les pâtisseries sont très bonnes mais les sandwiches sont canons, les salades sont sympas et les proprios hyper gentils.

labelette 23/07/2012 17:09



J'y retournerai, c'est sûr. 



Chipie chic 23/07/2012 10:38


Et les choux à la crème Popelini alors?... Je dois avouer que je me suis littéralement passionée pour ce récit patissier! vous avez réalisé ce que je ne pensais pouvoir être qu'un fantasme. Quel
culot! que je vous envie... Bravo et merci pour ce retour d'expérience!

labelette 23/07/2012 17:10



Parfait, nous testerons les choux à la crème Popelini pour notre prochaine journée, merci du conseil!



Edith 23/07/2012 10:19


Quel dommage (ou quelle chance) de ne pas habiter Paris et de suivre votre itinéraire (qui ne m'aurait pas fait peur, il y a quelques dizaines d'années !) Pour ma prochaine virée à paris, je
saurai où aller, merci !

labelette 23/07/2012 17:10



De rien, de rien. C'est notre côté éclaireuses... On a le sens du sacrifice. 



chocoladdict 23/07/2012 10:05


OMG mais quel périple ! j'aurais adoré faire ça avec nous mais je ne sais pas comment vous avez fait pour manger autant de patisseries dans une seule journée ! il en manque encore quelques unes
il me semble, un second round est prévu?

labelette 23/07/2012 17:11



Bien sûr qu'un second round est prévu, mais on attend un peu...!



À propos

Avec des lunettes multi-filtres, pour nous offrir un peu d'air frais.