Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
02 Nov

Les Petit Beurre sauveront-ils le monde?

Publié par labelette  - Catégories :  #L'angoisse du jour

 

18-avril-0823.jpg

Hier soir, je me suis endormie tardivement, avec en ligne de mire un réveil une poignée d'heures plus tard. Qu'à cela ne tienne, puisque j'ai peu d'heures à dormir, autant bien dormir. 

Après avoir essayé une 863è technique pour que Crumpette ne se retrouve pas sans couverture dans le froid nocturne, j'ai enfin l'esprit libre pour fermer les yeux.

Un petit démarrage de pleurs me sort soudain de mon rêve. 

Merde c'est quand même pas le matin je viens de m'endormir.

Je regarde l'heure : 3H07.

Je referme les yeux, Crumpette ne pleure plus, elle devait faire un mauvais rêve (quelqu'un lui volant son doudou).

J'ai bien fait de ne pas me lever, me dis-je.

Re-pleurs.

Merde.

Ce doit être la reprise de son mauvais rêve, la filature du voleur de doudou a tourné au drame. 

Elle pleure grave à présent.

Je me lève (j'arrive pas à dormir avec tout ce bruit), elle est peut-être glacée dans son lit et appelle sa mère à l'aide, ou bien elle a perdu sa tétine.

J'arrive dans sa chambre. Elle a toujours ses couvertures, ainsi que sa tétine.

Mais pourquoi elle pleure putain. 

Je lui montre son doudou Coucou je suis là rendors-toi bisou bisou. 

Elle le jette à l'autre bout du lit.

Je lui donne de l'eau. Elle boit, ah c'était ça, vas-y poussin ça va mieux rendors-toi.

J'amorce un retour vers ma chambre vite stoppé par de nouveaux pleurs.

Je la sors du lit. Elle rigole (putain). 

Pas de fièvre, je change sa couche. 

Elle pleure quand je l'allonge. 

Merde encore une otite. Je vais devoir appeler SOS Médecins (ou mon ami médecin, celui qui m'a facturé 188 euros la dernière fois pour examiner Chouquette et Crumpette).

Bon, j'attends un peu.  

Elle chouine, jusqu'au moment où elle pointe son petit doigt vers le paquet de Petit Beurre.

Aboule le gâteau.

OK baby.      

J'allume la télé, il est 3H43, elle regarde Sept à Huit en grignotant son Petit Beurre (et vérifiant sans cesse si sa pigeonne de mère n'est pas allée se recoucher). Education parfaite en action.

Nous nous retrouvons au coeur de la journée d'un huissier, à la veille de la trêve hivernale.

L'huissier est obligé de signifier à une famille qu'elle doit quitter sa maison, genre maintenant, genre je serais vous, je prendrais quelques valises.

Mais on a toujours payé, réplique la femme perdue cheveux (très) gras.

Je sais bien madame, mais votre propriétaire qui veut récupérer sa maison pour y loger sa fille (elle va avoir du boulot pour refaire la déco) vous a prévenus il y a un an et demi et vous a fait une multitude de relances.

Voilà, on a toujours travaillé comme des cons et là on est encore comme des cons, regardez la photo, quand je bossais comme un con, résume le mari retraité (il était camionneur et maintenant en fauteuil roulant).

"Je ne veux pas me séparer de mes chiens, ça non", la femme est prête à tout sauf à laisser ses 5 chiens. 

L'huissier cherche des solutions, bon mais vous n'étiez pas sur le point de trouver un nouveau logement, mais si, bon, j'appelle votre assistante sociale, comme ça elle prend le relai.

"René, on peut aller chez toi quelques heures?

- Oui, quelques heures, oui. 

La famille débarque chez le voisin, sans affaires malgré l'insistance de l'huissier.

Crumpette est passionnée. 

La famille réussira-t-elle à obtenir son nouveau logement dans la journée?

On suit l'huissier dans d'autres visites, puis retour à la famille 1. C'est bon, vous avez les clés? On a l'accord, mais ce ne sera dispo que dans deux semaines.

Crumpette et moi quittons ce petit monde en pleine discussion. Je la remets dans son lit. 

Elle pleure. Je la laisse jusqu'à 4H10, me dis-je à 4H05. 

4H09, je la sors. 

Reportage sur Haïti, elle vide son biberon de lait du matin.

Terrible. Un reportage sur les Restavec, les enfants-esclaves "donnés" par des familles très pauvres à des petits notables minables. Le deal? Tu scolarises mon enfant, tu lui offres une existence que je ne peux lui offrir, et en échange il te fait des petits travaux domestiques. 

Les parents d'origine qui habitent souvent très loin des "adoptants" ignorent tout du sort réservé à leurs enfants, non scolarisés, battus, traités dès 4 ans en sous-hommes.

On assiste aux retrouvailles d'un des enfants qui a maintenant 14 ans avec sa famille naturelle (il boîte, suite à un accident atroce).

Au début, la scène est tout en retenue. 

La mère, ses frères et soeurs le regardent, ainsi que les autres enfants du petit village rural au milieu de nulle part. 

Et puis, une soeur aînée se met à pleurer.

J'ai tellement tellement pleuré prié pour toi, qu'il ne t'arrive rien, qu'ils te traitent bien, que tu sois heureux là-bas. 

La mère se met à pleurer comme une malade.

Je pleure comme une malade.

Et puis, le fils et la mère s'éloignent un peu, on les voit de dos, elle lui tient l'épaule et il lui raconte son calvaire (sobre, en mettant surtout en avant le fait qu'il pleure souvent en pensant à eux) (alors qu'il pourrait raconter beaucoup d'autres choses). 

Il décide finalement de rentrer chez ses "propriétaires" qui le martyrisent, mais il espère qu'il pourra être scolarisé prochainement pour échapper enfin à sa condition (aux dernières nouvelles, non) (c'est bon, je crois qu'elle n'a pas d'otite, je suis rassurée).

Le reportage s'achève, on passe à Gad Elmaleh qui vient parler de son nouveau film (manifestement personne n'a compris qu'il n'était bon qu'en spectacle, faut-il un vingtième film où il ne brille pas pour le prouver?). 

On l'interroge sur son rapport à l'argent.

- Je paie énormément d'impôts et je trouve cela normal de redistribuer. Mais j'aimerais qu'on me rende des comptes.

Cher Gad, ton argent a permis de financer la nouvelle peinture du passage piétons du croisement Trudaine-Turgot, le salaire d'un gendarme à Saint Palais, treize changements d'ampoule dans la maternelle de Tarbes...

J'entends Chouquette.

Poussin, ça va pas être possible là, j'ai déjà les envies de Petit Beurre de ta soeur à gérer, les deux semaines sans logement de la famille à solutionner, le sort des restavec à régler définitivement (putain mais qu'est-ce qu'il fout Sean Penn à se pavaner dans des dîners mondains à Haïti sans toucher deux mots sur ce drame au Président ) et le recensement de tout ce à quoi servent les impôts de Gad (merci d'ailleurs, le goudron en bas de la maison a vachement bien été posé). 

Ouf, Chouquette s'est arrêtée.

Je couche Crumpette qui a eu sa dose d'émotions et peut à présent dormir.

Il est 5H14 et j'ai pas pu dormir du tout, hantée par ces petits bouts.

A la question "Un problème qui se règle avec des Petit Beurre est-il un vrai problème?", je pense pouvoir désormais répondre non. 

 

 

Commenter cet article

Jimidi 04/11/2012 00:22


Meeeeerde ! Je ne trouve que des auréoles à filament sur Internet. Aucune n'est à diodes basse consomation. Sinon, tu penses bien... 


Tu es une sainte. 


 


 

labelette 05/11/2012 12:45



Pas sûr que sainte soit le mot le plus approprié...



Alphonsine 03/11/2012 16:18


Quelle mère tu fais !


J'admire. 


La seule fois où j'ai donné un biberon la nuit, je l'ai regretté parce qu'elle en a voulu la nuit suivante. Alors j'ai fait la sourde. Tu vois, je suis une mauvaise mère et j'ai maltraité mes
enfants. On en fera une émission et tu pleureras sur le compte de mes enfants...

labelette 05/11/2012 12:45



Tu sais bien Alphonsine que c'est toi la bonne mère. 



Ginger 03/11/2012 00:08


Ma chère Belette, il va falloir regarder les choses en face : tu ne peux pas gérer les problèmes de sommeil de Crumpette + ceux du reste du monde (surtout Gad Elmaleh)... Courage pour le choix !

labelette 05/11/2012 12:44



J'ai choisi. Je me consacre à Gad. 



Stiop 02/11/2012 20:42


Ne te tourmente pas, les enfants dorment normalement quand ils ont 17 ans parfois... Cela passe si vite.

labelette 05/11/2012 12:44



Ah ça va, seulement 17 ans.



Pupusinterroge 02/11/2012 13:51


Ah, je constate que j'ai accordé "Petit Beurre" (petits beurres, donc), peut-être n'aurais-je pas dû ????

labelette 02/11/2012 13:52



Vaste question à laquelle je n'ai pas de réponse, hélas.



Pupunejurequeparlechocolat 02/11/2012 13:49


Les Petits Beurres, je ne sais pas, mais il n'existe au monde aucun problème qui ne se règle avec une tablette de chocolat Milka.

labelette 02/11/2012 13:53



Je vais faire l'essai sur quelques problèmes, je te dirai si c'est vrai. Sinon j'essaierai les Zanimo. 



À propos

Avec des lunettes multi-filtres, pour nous offrir un peu d'air frais.