Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 Apr

Ma copine qui bosse dans le cinéma

Publié par labelette  - Catégories :  #Arrête ton baratin

Pour être un véritable imposteur, il est essentiel d'avoir des amis issus de tous les univers. Cela permet d'avoir des anecdotes à raconter en toutes circonstances, de se faire passer pour une modeuse super hype, ou de faire celle qui sait tout alors qu'elle ne connaît strictement rien. 

Aujourd'hui, je voudrais vous parler de ma copine qui bosse dans le cinéma. J'ai eu du flair lorsque je l'ai choisie comme amie en 5è : je savais qu'elle me serait très utile par la suite. 

Je dois dire que cette amie n'a pas exactement la même vie que moi.

Quand j'envoie un texto, on sait que je suis dans un périmètre de 1 km autour de chez moi, et mon rapport à Hollywood se limite à "Je viens d'aller voir In the air avec mon marido, c'est décevant". 

Quand ma copine envoie un texto, cela peut être :

- Montée des marches dans 1h, c'est l'horreur, j'ai rien à me mettre, et toi ça va? (non, ça va pas, j'arrive pas à allumer ma télé)

- Coucou suis dans le bateau d'Almodovar et je discute avec Penelope Cruz, et toi tu fais quoi?  (je range les courses)

- Suis sur la Muraille de Chine/ aux temples d'Angkor/sur l'île de Pâques, c'est trop beau, et toi, tu pars bientôt? (oui, demain, à Vincennes pour voir une amie)

- Suis en train de dîner avec Benicio del Toro, on est une petite dizaine, t'as vu le palmarès? (Ouais, c'était sûr que Benicio allait gagner)

- Bon, j'essaie de te choper une peluche à Tokyo pour chouquette demain, là ya rien de bien à Toronto, au pire je trouverai mardi à Johannesburg, donne des news! (suis crevée, je te répondrai demain, je me suis levée à 9h ce matin)

(message audio) - écoute ça... C'est le jacuzzi de ma suite, c'est trop cool, bon j'te laisse, j'ai rendez-vous sur la plage avec un producteur dans 2 mn (écoute ça, c'est mon coca qui fait des bulles)

Cette copine qui fait du cinéma habite à quelques rues de chez moi. Parmi ses qualités, il y a celle d'être aussi tarée que moi avec la bouffe. 

Lundi, à son retour de Los Angeles et avant son départ dans le Kerala pour un séjour ayurvédique, nous sommes allées dîner dans un resto que j'affectionne particulièrement dans le 18è, rue des 3 Frères.

Ce petit resto s'appelle le "Potager du Père Thierry", il m'avait été conseillé par la renarde il y a quelques années, et ne m'a jamais déçue. 

C'est un tout petit resto pas du tout bobo et ça fait un bien fou. Certains diraient, à raison, qu'il "ne paie pas de mine", mais le fait qu'il soit plein à toute heure démontre que je ne suis pas la seule à aimer ce qui est bon.

Accueil chaleureux, ambiance franchement sympa (nos voisins, séparés de nous par 2 cm, nous ont offert en partant la bouteille de vin qu'ils avaient à peine entamée), service impliqué (Vous hésitez? Prenez l'oeuf mollet au foie gras!), cuisine ultra fraîche, copieuse, familiale (père et fils oeuvrent dans la micro cuisine), classique relevée de pointes d'originalité, et franchement bonne. La spécialité ici ce sont les tartines poilâne, ne vous attendez pas au trip sophistication & co. 

En entrée, nous avons opté pour la terrine roquefort-poires et l'oeuf mollet au foie gras. Parfait.

En plat, la "pêche du jour" (on a vu le pécheur), cabillaud à l'indienne, riz et salade. Parfait (pour le prix et l'ambition du lieu). 

En dessert, nous étions HS mais mon souvenir du gâteau au chocolat avait un furieux goût de revenez-y. Et on a bien fait d'y revenir (on a partagé, tout de même), il était au beurre demi-sel, peu cuit sur l'intérieur (attention, ce n'est pas l'habituel mi-cuit, même s'il faut reconnaître que ça y ressemble), une merveille. 

Plus du vin pas mal du tout, des tisanes de déculpabilisation, le tout pour une petite cinquantaine d'euros à 2 (ma copine pensait qu'on en aurait pour 150, c'est un brin exagéré mais c'est dire la qualité du repas).

Avec mon amie, on a mangé à ne plus pouvoir respirer, et on a parlé en espérant que ça nous ferait digérer.

Quant je dîne avec ma copine qui bosse dans le cinéma, j'ai droit à une série de scoops en exclu, et ça, croyez-moi, ça périme grave mes Voici. 

- Moi : Et machine, elle est comment en dehors des films, je l'adore?

- Elle : Tu l'adores? Attends, mais c'est une vraie xvysdztfthdz, personne ne peut se la voir dans la milieu, c'est la grosse joke.

- Moi : Ah bon????? Mais je la trouvais hyper simple, hyper nature.

- Elle : Non mais tu me fais marrer, tu crois quand même pas que toutes ces nanas qui se la jouent "Moi, je suis contre la chirurgie esthétique, moi, je pense que les rides sont l'expression d'un vécu, etc.", elles sont vraiment comme ça? Elles se baladent toutes avec un coiffeur et un maquilleur 24/24!

J'ai passé ma soirée à faire des non, je peux pas le croire, non, c'est pas vrai, arrête, tu déconnes, QUOIIIIIIII, machin sort avec truccccccc? Quoi, tout le monde ne boit pas que de la Badoit pendant le festival? Quoi, ya pas que des trucs jolis-jolis qui se font pendant les soirées (mais quoi par exemple? NONNNNNNN!!!!).

Avoir une copine dans le cinéma, c'est bien parce qu'on en ressort un tantinet moins naïve sur le monde qui nous entoure, moins bien parce que tous ces scoops de dingue, j'ai promis de les garder pour moi, c'est horrible, et du coup ça n'a plus aucun intérêt.

Avoir une copine dans le cinéma, ça permet d'avoir une fille de 2 ans qui a une tétine de Shanghaï, des chocolats de l'Ile de Pâques, des Ugg achetées à Sidney, un cerf qui danse en provenance de New York, un automate qui marche déniché à Tokyo, une peluche de 1 m2, des petites chemises péruviennes, etc.

Ah non, je réalise que tous ces cadeaux ne sont pas liés au fait qu'elle bosse dans le cinéma, mais à son hyper générosité et surtout au fait que, quel que soit le point du globe où ma copine se trouve, elle n'oublie pas que l'essentiel dans sa vie, c'est d'alimenter le blog de la belette, et ça, c'est pas du tout un film que je me fais.

Commenter cet article

Lau 15/04/2011 04:30


Et moi et moi je veux savoir !!!!!!


labelette 15/04/2011 09:34



4H30 du mat : yen a qui ont des nouveaux-nés...!



Gina 13/04/2011 21:42



I adore your blog.


Cheers,


Gina


http://ginambiber.blogspot.com/



labelette 13/04/2011 21:58



Thank you so much... But, do you speak french? 



Pupu 13/04/2011 20:27



Alors allons à l'essentiel : qui est "machin qui sort avec truc" ? (et qui est truc ??) ; qui est cette actrice que "personne ne peut se voir dans le milieu" ? et ils boivent quoi pendant le
festival si ce n'est pas de la badoit ? Du cacolac ??



labelette 13/04/2011 20:32



Comme tu fais partie des Sages du blog, tu as le droit de savoir. Eh oui, tant pis pour les autres, ceux qui lisent ce blog et ne crient pas mon génie à la face du monde. 



À propos

Avec des lunettes multi-filtres, pour nous offrir un peu d'air frais.