Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 Mar

Petite note à l'attention des futures mamans

Publié par labelette  - Catégories :  #Mère indigne

iPhoto_2.jpg

Voilà, je suis sûre que certaines d'entre vous ont très envie de devenir mère.

Vous lisez partout qu'être maman, c'est "entendre les rires des enfants résonner dans la maisonnée", "lire des histoires et se blottir le soir au coin du feu", "partager des instants de complicité merveilleuse à l'heure du bain", "déposer un baiser sur le front du chenapan et le laisser s'endormir doucement", etc.

NON.

J'aimerais vous dire que cette vision est quelque peu biaisée. 

J'aimerais vous prévenir que derrière l'idée que la vie de maman n'est qu'une succession de moments de bonheur, se cache UNE AUTRE REALITE.

Et ça, il faut le savoir.

Oui, il faut savoir qu'à partir du moment où la "petite frimousse hihi" va surgir, TOUT VA CHANGER, Y COMPRIS VOUS.

Vous:

- Vous aurez une toute nouvelle perception de la notion de liberté. Sortir (seule) à la pharmacie, puis aller au Monop DANS LA FOULEE, sans avoir prévenu personne, sera pour vous le SUMMUM DE LA LIBERTE. 

- Vous aurez au minimum 4 personnes à prévenir si vous voulez organiser une sortie au débotté  (2 semaines avant): le papa, la baby sitter (au cas où le papa ait un empêchement de dernière minute), une 2è baby sitter (au cas où la première ait des exams le lendemain matin), la voisine du dessus (au cas où le papa ou la baby sit doivent sortir en urgence acheter du Doliprane).

- Vous êtes capable de TUER DE SANG FROID une amie qui annule une sortie à la dernière minute (cf paragraphe ci-dessus). 

- Pendant votre sortie semestrielle, vous passez la soirée à vous demander si le papa a bien pensé à donner 70 mg de soupe et 7 cuillères du yaourt bleu, à changer la couche du bébé, à lui mettre un gilet s'il a froid  (cette pensée, que bébé soit en body par moins 10, vous oblige à faire semblant d'écouter les conversations alors que vous avez hâte de rentrer réchauffer le bébé/engueuler le papa).

- Quand des amis passent le seuil de votre porte, ils entrent dans un nouveau monde, où ils doivent s'extasier devant tout ce qui concerne de près ou de loin votre petit trésor d'amour suprême, et surtout, surtout dire qu'il est LE PLUS BEAU/ LE PLUS EVEILLE qu'ils aient jamais vu. Vous allez devoir développer de nouveaux talents de simulation, pour faire croire que vous écoutez leurs soucis, alors que vous n'en avez strictement rien à faire puisque LA SEULE CHOSE QUI VOUS INTERESSE C'EST BEBE D'AMOUR. Vous penserez faire un inestimable cadeau à vos amis en les faisant assister à l'heure du bain alors que vous avez toujours trouvé ça saoulant quand c'était pas votre enfant.

- Vous revoyez votre conception des vacances. Avec un bébé, où qu'on soit dans le monde, c'est CHIANT. Pendant qu'il dort, on s'enferme dans la chambre. A la piscine, à la plage, au resto, tout le monde profite SAUF NOUS. Parce qu'on doit surveiller qu'il ne mette pas de sable dans sa bouche, ne s'enfuie pas à 4 pattes dans la piscine, ne prenne pas chaud, pas froid... La journée, on est crevées, parce que bébé, en vacances, il ne dort pas (il n'a pas ses repères, voyez-vous). Et le matin, qui c'est qui est prête à 5H30 pour aller petit déjeuner?

- Vous faites tout ce que vous ne supportiez pas chez les autres. Concerto de gnangnans et béatitudes en rafales au moindre mouvement de baby (je fais genre j'ai une vision critique pour l'article, mais dans la vraie vie, sachez-le, je suis moi aussi INSOUTENABLE avec ma fille).

- Le temps que vous avez, vous ne pouvez jamais le consacrer à des taches utiles (lire Voici, regarder les Feux de l'amour, GLANDER), car vous avez TOUJOURS un biberon à nettoyer, des cubes à ramasser, un repas à préparer, quelques gnangnanteries à faire pour saouler votre bébé.

- Vous en perdez jusqu'au sens commun. Quand vous mixez une soupe, et qu'en plus, vous utilisez une cuillère en bois pour la tourner, vous avez l'impression d'être UN MONUMENT D'ABNEGATION. Quand vous mettez un papier dans la poubelle jaune, vous croyez être un modèle de citoyenneté, un exemple pour les générations futures.

- Vous êtes jugée à chaque instant par un enfant qui a déjà plus de recul que vous. (ex: ce matin, alors que je regardais ce que donnait mon nouveau jean, ma fille : "Maman, elle adore les miroirs".)

- Votre soirée débute à 23h, quand votre enfant s'endort d'épuisement après avoir usé sa télécommande de va-et-vient des parents (je veux du lait/c'est froid/j'ai perdu ma tétine/où est mon doudou/j'ai déchiré tout le livre, maman, c'est pas bien/ouvre la porte/laisse la lumière...). Vous, qui critiquiez vos amis qui cédaient aux caprices, vous accourez au moindre haussement de voix de bébé.

- Vous écoutez vos amis célibataires improviser leurs soirées, alors que vous vous lancez dans l'organisation d'un goûter dans 8 semaines, parce que vous êtes vieille.

-Dans la voiture, vous n'avez le droit de mettre que le titre 9 "Ponga, le pingouin judoka". Et vous vous mettez à écouter Ponga même quand l'enfant n'est pas avec vous.

- Sachez de toute façon que pour vous, LA CULTURE, C'EST FINI. A la Fnac, vous hésitez entre "Petit Ours brun au cirque" et "Petit ours brun fait du roller". Côté DVD, l'intégrale des années 50, ce sera pour dans 20 ans. Vous, c'est l'âne trotro rigolo et Chipper, arrête de chiper.

- Votre appartement n'est qu'un champ de gommettes.

Bon, ceci n'est qu'un micro aperçu de la vie de maman.

Toujours partantes?

 

 

 

 

Commenter cet article

bijou 11/04/2012 17:18


Rhaaaaaaaaa mais pourquoi je n'ai pas lu ça avant ? Pouuuuuurquoiiiiiiiii

labelette 11/04/2012 22:45



Oh non Bijou, je suis désolée...



mademoiselle mauve 09/04/2011 23:35



hello !! super ton blog, j'aime ton style drôle et direct. Cool la découverte ! À+ !!



labelette 10/04/2011 00:54



Merci beaucoup, très touchée!!!



Pauline 21/03/2011 18:13


J'adore! J'ai envoyé ce billets à toutes mes copines mamans!


labelette 21/03/2011 18:18



oooooh merci Pauline!!!



Mathilde 17/03/2011 14:08



Moi je m'en fous j'ai une voisine elle me les garde quand je veux et en plus elle en redemande... That's the bon plan (je vous la présente ?) !



labelette 17/03/2011 15:12



Inutile de me la présenter, je la connais, elle me dit de te dire qu'elle en redemande car tu ne daignes jamais lui descendre tes enfants. Elle pense que tu la considères comme une mère
indigne. 



Victoria Newman 15/03/2011 21:21



M.... J'aurais dû lire cet article avant de faire un bébé avec JT !!



Frederiqueac 15/03/2011 15:37



Ahhhh, ça fait peur !!!!


Frédérique (child free ;-))



labelette 15/03/2011 15:50



Mais non, il y a aussi plein d'avantages. Par exemple, quand on prend un café avec une copine, on ne trouve plus cela banal, mais extraordinaire. Quoi? Vous n'êtes pas convaincue?



Lau 15/03/2011 09:35


C est tellement vrai ! Mais pourquoi on en fait un deuxieme .....


labelette 15/03/2011 14:36



De toute façon, quand il y en a déjà un, c'est trop tard, on a déjà basculé...



Les amis de la Belette 14/03/2011 22:59



Magnifique. Tu regretteras ce temps gnan gnan quand ta fille te fera des misères pour sortir sur une mob' sans casque avec le ténébreux du quartier. Ayant 2 filles, je me prépare une double
ration de ténébreux...



Poulette 14/03/2011 21:04



Trés vrai, trés drôle!!


Pauline de la garderie...



À propos

Avec des lunettes multi-filtres, pour nous offrir un peu d'air frais.