Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 Jun

Plaisir en solde

Publié par labelette  - Catégories :  #Tu marketeras ton prochain

Vous le savez, aujourd'hui un événement a lieu. 

Des hordes de gens se bousculent, se tapent et s'engueulent actuellement dans les rayons du Printemps, de Mango et du Bata de Vélizy 2. 

Les SOLDES continuent toujours à produire leur petit effet de dinguitude, malgré d'incessantes "promos", "jours en or" et autres "3 J" qui sévissent tout au long de l'année. Malgré aussi les nombreux sites de ventes privées (qui ne sont plus si privées, mais bon), les vraies ventes privées auxquelles ont droit les copines ultra-shoppeuses qui prennent (pour la plupart) bien soin de garder leurs bons plans pour elles et les ventes presse qui voient affluer quelques privilégiées (si, j'en connais, pas toutes des partageuses non plus).

Cette attaque frénétique des portants, j'en mesure les enjeux, mais je n'y participe pas.

Parce que dès qu'il y a plus de trois vêtements quelque part, j'ai mal à la tête. Je rentre et ressors immédiatement, ce qui ne manque jamais d'étonner (très agréablement) mon marido. 

Parce que trop de choix tue le choix.

Parce que cela mobilise trop d'énergie. Je me pose des questions en rafale : c'est beau ou c'est moche? Je peux sortir avec dans la rue ou je le laisserai à tout jamais en suspension dans mon armoire? Avec quoi je vais le mettre? C'est cher ou pas? J'en ai besoin ou pas? (NDLR : question qui prouve que je suis complètement pas une fashionista), j'hésite (c'est un peu serré en haut, et large en bas, mais c'est exactement la couleur que je cherche, en même temps c'est hyper cher, oui mais c'est de la super qualité, quoiqu'on s'en fout de la qualité quand c'est pour un soir, mais non c'est con je pourrais le remettre, oui, mais JE SAIS PAS SI J'AIME). Généralement, je finis pas ne rien prendre, et fais partie des 1% de nanas qui peuvent passer une journée dans les boutiques en ne ramenant RIEN (si, Petit Ours brun ne veut pas dormir, petit cadeau désintéressé). 

Pourtant, l'idée de payer moins cher me séduit moi aussi. J'ai parfois des considérations mercantiles qui m'éloignent très provisoirement de mon habituelle spiritualité. 

Mais je n'éprouve aucune satisfaction à suer dans les allées et à rager parce que la nana devant moi a pris le dernier 36 (je ne vous permets pas de douter que c'est ma taille, et pas ma pointure).

Certes, à l'image de mes amies très simples, je pourrais faire mes emplettes chez Lanvin ou Gucci en dehors de la période de soldes. C'est rapide, efficace et pas fatigant. Mais je suis encore plus simple qu'elles.

Voici mon souhait pour les prochains soldes (on dit "un solde", même si au fil des ans la féminisation de l'événement a contaminé le genre du mot) : 

- que quelqu'un vienne déposer CHEZ MOI, juste après mon petit-déjeuner vers 11H30, une SELECTION SPECIALE LA BELETTE, constituée de vêtements tous particulièrement seyants sur quelqu'un de mon type (vous ne mesurez pas la difficulté de la mission), tous particulièrement bien coupés, dans des matières de top qualité, d'accessoires parfaits et de chaussures qui font pas grave mal à chaque fois qu'on les met. Bien évidemment, ce "vestiaire revisité" serait suffisamment conséquent pour remplacer l'intégralité de l'actuel que je me traîne et qui montre un tantinet que les magasins ne sont pas mes amis. 

Il va de soi que cette nouvelle garde robe serait accompagnée de croquis de Karl Lagerfeld m'indiquant précisément avec quoi je dois mettre quoi. Il s'agirait pas de foutre la merde en associant un jean flare Miu Miu et un top colorblock oversized Dior.

Il va aussi de soi que je n'aurais pas à essayer quoi que ce soit. Cela me rappellerait trop ma mère m'offrant un haut pas forcément à mon goût et me disant "Mais ESSAIE-LE au moins!!!!!!!!!!" (c'est dur de trouver quelque chose qui te va, alors tu le mets, tu fais pas ta fine bouche). On part du principe que TOUT M'IRAIT.

Côté prix, ce serait beaucoup plus intéressant que des soldes presse (nananère). Ce serait disons en fonction de mes moyens du moment (parce que faut garder l'illusion qu'on mérite ce qu'on a, sinon on est un imposteur). Disons, 10 % du prix. 

Certains vont répliquer que c'est nul cette conception des soldes, et du shopping en général. 

Cela ne me gêne pas. Faites-vous plaisir, je dois pour ma part déballer les paquets qui m'attendent à l'entrée. 

Bonne journée!

Commenter cet article

Lau 24/06/2011 11:40


Et les sages du blog peuvent venir ????


labelette 24/06/2011 11:45



seulement s'ils n'ont pas accès par ailleurs aux vêtements d'une célèbre marque de fringues en ventes presse...



A. 22/06/2011 19:37



Moi aussi je te fais une selection avec plaisir!!!!!!!! dans tes prix, dans tes goûts (pas ceux du marido qui n'aime que les talon de 18..)



labelette 22/06/2011 19:39



Un personal shopper, youpi!!!!!!!!!!!! Je dis oui!!!!!!!



Les Amis de la Belette 22/06/2011 14:37



Commentaires de blog en soldes également : je n'ai jamais fait shopping en première langue ni pris l'option soldes au Bac. Mais ton concept est attractif. On devrait également inventer les
fringues qui s'essayent sur toi toutes seules et qui te vont du premier coup, au lieu de se mettre 20 minutes dans une cabine d'essayage où traînent les cheveux, les vieux mouchoirs jetables et
les justificatifs de carte bancaire du visiteur précédent.



labelette 22/06/2011 14:41



T'as raison, les cabines d'essayage, j'ai même pas osé en parler tellement JE HAIS.



Karl Lagerfeld 22/06/2011 14:02



C'est avec un immense plaisir que je vous ferai parvenir l'ensemble des pièces de mes dernières collections, accompagné de croquis et conseils, afin de faire de vous la belette la plus élagante
du monde.



labelette 22/06/2011 14:04



Merci Karl, je vous envoie mon adresse personnelle et vous nommerai Sage du blog par la suite. 



À propos

Avec des lunettes multi-filtres, pour nous offrir un peu d'air frais.