Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 Jul

Problèmes amicaux

Publié par labelette  - Catégories :  #L'angoisse du jour

Parfois, malgré toute l'affection qu'on porte à une personne, malgré les multiples souvenirs qu'on a en commun, malgré tout le positif qu'on pense d'elle, cette personne, malgré tout, NOUS EXASPERE A UN POINT...

L'objectif n'est pas ici de dire que moi, je n'exaspère jamais personne. 

On s'en fout.

J'ai rejoint, l'autre jour, une personne-je dis pas qui pour partager un moment-je dis pas lequel.

La Personne (appelons-la ainsi) était de fort mauvaise humeur, ce à quoi, ma foi, je n'étais pour rien (je n'ai pas d'influence sur tout non plus)(ce n'est pas de la fausse modestie).
J'ai vu tout de suite à son petit air que putain j'aurais mieux fait d'aller tester des tartes aux fraises (ou des cookies) (ou des flans?). 

Je crois que même un cheesecake bondé de cannelle aurait été plus supportable que ce moment. 

Je crois que même UN MAUVAIS CHEESECAKE BONDE DE CANNELLE aurait été plus digeste.

Bref, j'arrive, et au lieu d'être au bord de l'extase de me voir (alors que putain j'aurais pu être ailleurs), elle se comporte comme si 1) j'étais une personne lambda 2) j'étais un réceptacle sans fond à aigreurs cumulées 3) elle était seule avec elle-même et pouvait donc tout se permettre (non, tout cela n'est pas contradictoire). En d'autres termes, c'est comme si j'étais venue éponger ses rages diverses et que du coup je m'étais retrouvée chargée de sa pesanteur émotionnelle actuelle.

En soi, cela ne m'aurait pas gênée, si le contrat avait été clair (et que je l'avais signé).

Tu vas pas bien? Ok, je viens, je vais essayer d'éponger tout ça, t'inquiète.  

Mais là, ce fut beaucoup plus... tacite. 

Ses aigreurs se sont déversées sur moi en loucedé. 

Genre on parle de tout et de rien et hop au passage je te mets mon aigreur dans la gueule en critiquant ton propre mode de vie/ dramatisant tes propres choix/jugeant avec une bienveillance contestable chacune de tes affirmations. 

Et moi, petit être fragile et délicat, Belette évoluant loin de sa forêt, j'ai reçu tout cela avec la distance qui me caractérise (un savant mélange de culpabilité + angoisse + j'ai 5 ans).

Il faut savoir que même en dehors ce moment, cette personne SAIT TOUT SUR TOUT. 

Quel que soit le sujet, elle passe au-dessus de vous avec ses certitudes toujours corroborées par ses sources, toujours plus éminentes que les vôtres (parfois, je fais ma finaude en citant comme source moi-même et mon propre vécu, ce qui en bouche un coin à ses théories). 

Elle est tellement sûre d'elle que vous en venez à douter de vos connaissances sur propres enfants.

- Un enfant, à 3 ans, qui vient d'avoir un petit frère ou une petite soeur, est forcément jaloux. C'est comme ça, c'est un passage obligé, sinon c'est qu'il y a un problème. 

- Ah euh ok (merde ma fille n'est pas jalouse) (merde il y a un problème super grave). Mais Chouquette n'a pas l'air jalouse.

- Si si, c'est sûr qu'elle l'est. T'as pas dû faire gaffe.

- Ah d'accord. 

En politique, elle détient l'AVIS. 

Dans des domaines qui lui sont totalement étrangers, elle vous soutient des choses (Bali, c'est comme ci) (Ben nan moi j'ai pas trouvé) (tout le monde le dit, surtout SOURCE SUPERIEURE qui y a vécu 5 ans) (ah bon d'accord alors, j'ai pas du tout vu ce que j'ai vu). 

Concernant les enfants, tous ses amis font comme ci, donc c'est comme ci qu'il faut faire (et moi, je fais comme ça) (elle n'a pas d'enfant).

Bref, tout cela serait resté gérable si mes diversions (et si on parlait de toi) avaient été productives.

Chacune de mes questions reçoit une réponse qui me fait regretter d'avoir posé la question (réponse froide/dédaigneuse/montrant les signes d'une évidence pour souligner ma médiocrité intellectuelle). 

Je ne sais pas comment elle va le prendre si je lui demande ci (euh, ça va? ) ou ça (et t'as pas trop de boulot?) (ben si, c'est con ma question, c'est pas comme si elle foutait jamais rien, j'aurais dû le savoir).
Du coup, je me réfugie dans

ELLE EST FRAICHE MA SALADE
PAS MAL, LA SALADE, CA FAIT DU BIEN
HUMM, ELLE EST VRAIMENT BONNE
ET TOI, CA VA C EST BON? (même là, j'ai droit à un regard outré, parce que c'est meilleur ailleurs)

Bref, un moment extrêmement tendu alors que tout était réuni pour que ce soit sympa (cadre, compagnie merveilleuse en particulier moi, serveurs enjoués). 

Je crois que la prochaine fois, j'annulerai le repas pendant le repas. 

Le courage aurait exigé de moi que je lui clouas le bec. 

Genre mais si ça va pas, la solution la plus simple serait de le dire merde.

Mais ce jour-là, comme tous les autres, de courage la Belette fut dépourvue.

Dans sa tanière elle rentra. 

Et rien. 

Ah si, un billet. 

 

 

 

 

 

Commenter cet article

Hémi 04/08/2012 10:50


Bonjour la Belette, je découvre ton blog (je peux te tutoyer ? il paraît que c'est la politesse qui veut ça sur le net ...) et je me régale. La Personne se prive de bons moments en ne venant pas
te lire.

labelette 21/08/2012 17:20



Hémi, désolée pour ma réponse tardive, j'étais en vacances. Merci beaucoup pour ce petit mot, et bienvenue par ici!



Alphonsine 26/07/2012 17:13


L'as-tu déjà rayée de ta liste d'amis ?


Ce n'est pas si facile de dire merde de but en blanc... il vaut mieux espacer les rencontres, que dis-je, ne plus en proposer, ni en accepter... 

labelette 31/07/2012 00:04



Disons qu'elle était dans un (très) mauvais jour...



moustache 26/07/2012 05:16


Est-ce que Pilar réclamerait des droits d'auteur si on réutilisait son excellente image du capitaine Kirk et du trou noir ?

labelette 26/07/2012 16:53



Pilar est un être si altruiste que je suis sûre que non. 



moustache 26/07/2012 05:13


(ça n'a rien à voir avec ton billet, alors j'ouvre une parenthèse : chère Belette, toi qui me connaît bien, dirais-tu queje suis atteint de mythomanie ?)

labelette 31/07/2012 00:08



Je dirais... Pas particulièrement. 


 



Gustave 25/07/2012 23:44


Très bon, par contre un article réussi ne commence jamais par Parfois. Garanti.

labelette 26/07/2012 17:09



Zut, alors j'en ai raté plein!



Stiop 25/07/2012 18:03


Les copains sont là dans les bons et les mauvais moments ; alors considère avec enthousiasme qu'il ne te reste dorénavant que des bons moments !

labelette 25/07/2012 20:52



C'est une façon de voir!



Madame ZAP 25/07/2012 17:11


Je crois que nous sommes nombreuses à avoir une amie de ce type dans notre carnet d'adresse (euh... en tout cas, j'en ai une aussi, mais je m'applique à la sortir le moins possible du carnet
d'adresse). Au passage, j'ai adoré le coup de la jalousie obligatoire. Vive la psycho de comptoir! 


Soyez rassurée toutefois, votre attitude n'est pas liée à un manque de courage, seulement à un excès d'espoir...

labelette 25/07/2012 20:51



Merci, vous me rassurez là (même si le manque de courage c'est tout moi).


Quant à la jalousie obligatoire, c'est un exemple parmi 1 million..!



Ginger 25/07/2012 16:22


Ca c'est un coup à sortir du restau hyper énervée et à s'en prendre à la 1ère personne qu'on croise alors que pourtant, elle, elle ne nous a rien fait... 


 

labelette 25/07/2012 20:49



Figure-toi que ça m'a fait l'effet inverse, j'étais hyper sympa avec tout le monde en sortant (parce que moi, je ne projette pas mes aigreurs!)



Pilar 25/07/2012 15:10


Très chère Belette,


N'aie aucun regret : même le capitaine Kirk s'est égaré dans quelques trous noirs.Mais à la fin, c'est lui qui GAGNE.


Sinon, la prochaine fois, tu peux t'inspirer de M. SPOCK et lui dire : If I were human, I believe my response would be: 'go to hell'. If I were human. --Spock in 'The
Final Frontier'


Rrmmiaoww, Spock !

labelette 25/07/2012 20:48



j'adore cette référence, elle me parle!



Stelda 25/07/2012 14:34


Même un flanc trop crémeux aurait été plus appréciable. J'espère que La Personne lit le blog et qu'elle va avaler un pot de miel pour digérer ses aigreurs.

labelette 25/07/2012 20:47



Non elle ne le lit pas, j'aurais pas pris un tel risque!



Moustache 25/07/2012 13:45

il est très bien ton mode de vie

labelette 25/07/2012 20:47



Le tien aussi, Moustache. 



Colinette 25/07/2012 13:08


C'est La personne qui aurait mieux fait d'annuler. On voit les gens pour être en bonne compagnie. Après la mauvaise humeur, c'est contagieux !

labelette 25/07/2012 20:46



C'est clair qu'elle aurait mieux fait d'annuler!



À propos

Avec des lunettes multi-filtres, pour nous offrir un peu d'air frais.