Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
05 Mar

Question aux lecteurs, luttons ensemble contre la fièvre

Publié par labelette  - Catégories :  #Mère indigne

Bon, une fois n'est pas coutume, j'ai une question à vous poser, parce que la réponse me sera utile à moi personnellement et pas pour l'une de mes recherches au CNRS (un dernier petit mot à ce sujet pour Pup qui regrettait aujourd'hui de ne pas avoir eu le temps d'indiquer qu'elle lisait aux toilettes les notices des médicaments) (voilà, comme ça, j'aurai été exhaustive, comme d'hab). 

Bref. 

La nuit dernière, alors que je me levais pour la 71è fois pour vérifier l'état de Crumpette (j'ai une grande faculté à me lever à cause des pleurs mais aussi entre les pleurs, au cas où quelque chose se passe et qu'elle ne s'en rende pas compte) (temps cumulé de sommeil : 8 minutes), j'ai réalisé un truc :

- elle avait de la fièvre, pas une tonne, mais la fièvre a ceci de sympa qu'elle peut augmenter, et augmenter et augmenter et  QUOI MADAME VOUS AVEZ ATTENDU TOUT CE TEMPS AVANT DE VENIR AUX URGENCES?

Une fièvre due, je le supposais, à une poussée dentaire (confirmée ensuite).

Lorsque je suis arrivée (j'étais chez Pup, voir Top Chef), Crumpette dormait en body (non, pas parce que mon marido a vu qu'elle avait de la fièvre, mais parce qu'elle a vomi, et qu'il ne savait pas quoi lui mettre). 

Je me suis demandé s'il était opportun de la rhabiller/ mettre une couverture, sachant que 

* ma kiné (que je ne reprendrai jamais parce qu'elle n'a servi qu'à me raconter sa vie) m'a bien expliqué qu'en cas de fièvre, c'était une idée reçue qu'il fallait se découvrir. On a chaud, on transpire un coup et c'est plié 

* s'il se met à cailler, ou si la fièvre baisse, elle peut se mettre à avoir super froid, et donc être encore plus malade

Tout plaidait en faveur du rhabillage, sauf si la fière augmentait, et que c'était hyper super grave qu'elle soit super couverte en plus. 

Bon, finalement, j'ai donné un Doliprane, attendu que la fièvre baisse, mis un pyjama genre mi-saison (ni chaud ni froid, je me mouille pas, quoi) puis vérifié qu'elle dormait bien (oui, ça allait, il était 5h, et j'allais pouvoir me réveiller bientôt).

Tout ça pour une question :

on fait quoi finalement pour être genre serein quand un bébé s'endort fiévreux? (sans avoir à attendre 50 ans)


Commenter cet article

Stéphane qui connaît Jeanne 06/03/2013 20:38


La fièvre des petits ne te laisse jamais dormir sereinement, soit parce que tu t'inquiètes, soit parce que l'enfant est dans un sale état et gémit en silence, ou pas en silence. Après,
le Doli, c'est vrai, rien que de l'administrer, c'est rassurant. Bonne nuit !

monesille 03/02/2014 10:50

commentaire fort, fort tardif (la maladie a du bon ) ; si ça peux te rassurer (ou t'inquiéter cocher la bonne case) même après 50 ans...

labelette 11/03/2013 23:59



La fièvre qui baisse avec le DOli, c'est la meilleure, incontestablement.



Jimidi 06/03/2013 17:33


Alors ça ! Je ne pensais pas possible de n'avoir RIEN à dire sur un billet de Belette et voilà. Je m'associe cependant pleinement aux voeux de bon rétablissement adressés à Crumpette.

Fabignou 06/03/2013 16:37


Je comprends ton souci, mon fils a eu 39,7 il n'y a pas longtemps, c'était flippant ! On a opté pour le combo Doliprane / bain tiède, et le pyjama de mi-saison avec un plaid à la place de la
couette pour qu'il dorme bien (sachant qu'il n'est pas frileux). Check en milieu de nuit et re-Doliprane le cas échéant.


J'espère que la Crumpette va mieux (et tout le monde au lit à 20h ce soir !) ;-)

sterenn 06/03/2013 14:00


elle est trop forte,Pilar!


et Crumpette,ça va mieux?

Jeanne qui connaît Stéphane 06/03/2013 13:07


Que dire après un commentaire si juste? tout pareil que les autres. Surtout no stress devant le troll (par contre Monsieur a droit à sa dose de "tu crois que c'est grave?", "tu crois que je dois
la/le garder demain?", "t'es sûr?"...). 

Pilar 06/03/2013 11:33


La température seule n'est pas un bon critère. Il faut combiner température ET état général de l'enfant.


39°5 avec une fille qui rigole : tu files un dolitruc par le bout qui te plaît et tu rigoles avec elle (attention à pas choper ses microbes quand même).

37°5 avec un état apathique : tu flippes et tu files aux urgences (ou tu appelles SOS médecin si tu ne flippes qu'à moitié).

Tant qu'elle n'a pas plus de 40°C (auquel cas elle risque de se frire le cerveau, tu la mets dans un bain à 38°C illico - pas un bain froid, hein !, un bain à température de la Crumpette -
2°C !),

En cas de fièvre, inutile de paniquer si la Crumpette a plus de 4 mois (en dessous de cet âge, avoir de la fièvre justifie de filer aux urgences sans se poser d'autre question).

facteur aggravant mais pas grave : crier et réveiller tout le monde, c'est du sport. Il y a peut-être 1°C de fièvre qui est juste de la surchauffe "hurlementale". C'est bien connu, un bébé
qui pleure, ça chauffe tout le monde.




Avoir froid c'est désagréable, mais ça ne fait pas fait tomber malade. On a un truc pour gérer ça, ça s'appelle le gras. Mais peut-être a-t-elle un body à strass qu'elle aimerait enfiler, car on
est jamais trop classe quand on vomit....


"La médecine consiste à distraire le malade pendant que la nature le guérit" (de mon cop's Voltaire). Quand un bébé s'endort, même avec de la fièvre, c'est juste hyper bon signe que la nature est
à l'oeuvre... Laisse faire et fais confiance à ta fille.

Le seul truc à faire, c'est d'assurer une présence qui ne panique pas auprès de ta fille. Etre présente -et calme !- , c'est la seule chose à faire quand on ne peut rien faire d'autre.

PS : Le seul truc qui calmait mes enfants lors de crises dentaires : doliprane qui sort du frigo en sirop appliqué directement sur la gencive + une brosse à dent à mordiller.

Bon voilà, je suis mûre pour ouvrir un blog de "new moms". Putain, jetez-moi du haut d'une falaise... Je vais prendre le conseil de Ginger à la lettre.

Alphonsine 06/03/2013 11:10


Je suis certaine que tu attendais avec impatience mon avis de mère de famille dite nombreuse. Au coucher, je donnais du doliprane (ou de l'aspirine en alternance, parce qu'à l'époque ce n'était
pas encore nocif pour les bébés), puis je me couchais, et comme j'avais (et que j'ai toujours) un sommeil de plomb, je me réveillais fraiche et dispose le matin pour me souvenir qu'un de mes
enfants était malade.


Au besoin je prévenais mon mari qui a un sommeil super-super léger (nous sommes faits pour nous entendre) et qui de plus est anesthésiste (les enfants ont toujours bien dormi par peur de l'action
possible de leur père) et réanimateur (ce qui aurait permis de rattraper les erreurs potentielles de la nuit).


Forts de ces parents hors norme, nos enfants ont survécu à leur enfance !

Ginger 06/03/2013 10:14


Je pense qu'un petit coktail anxiolytiques / somnifères s'impose !

chocoladdict 06/03/2013 08:24


à mon époque  (enfin quand j'étais gamine moi) il y avait la technique du bain pour faire descendre la fièvre mais ça n'a plus l'air d'actualité


mes enfants n'ont jamais mal réagi à la fièvre (pas de convulsion ou terreur du genre) donc ça ne m'angoisse pas plus que ça....en général j'attends que le doliprane commence à faire effet (bien
20 à 30 min) pour remettre ma fille dans son lit

B.... 06/03/2013 08:18


Ptit Hibou ayant expérimenté toutes sortes de fièvres dans de multiple situations, mon expérience en la matière s'allonge un peu plus chaque mois !


Pour ptit Hibou body et gigoteuse et pour les autres pyj leger et sous la couette.


 En cas de grosse fievre j'alterne Dolip/Advil toutes les 3h ( valider avant que le ptit malade a bien eu la varicelle) et hop au lit !


J espere que la nuit a ete plutot bonne, car il n y a pas pire torture que le manque le sommeil !

Vanette 06/03/2013 08:16


Je lui file un suppo Perdolan adapté à son poids (équivalent de vos Doliprane) (y'a la même chose en sirop, mais je trouve les suppo plus efficaces) (je suis une mère de l'ancienne école, le
grand à 17 ans) (le dernier a 6 mois), je l'habille pas trop chaud-pas trop léger, j'envoie mon Bad Boy sur le canapé du salon, et je prends le gnome à côté de moi, non sans avoir protégé mes
draps (et je le mets dans son nid d'ange, pas sous ma couette) (ma couette, c'est sacré, on gerbe pas dessus). Si la fièvre atteind 39,6°, je panique, sinon, j'attends de voir. Voilà.

Albane 06/03/2013 08:05


Pareil, doliprane, pyjama pas trop chaud pas trop froid, pour mon premier j'appellais SOS médecins dès 39,5, maintenant je me rendors et j'attends le lendemain pour voir... (avec un ou deux
réveils la nuit éventuellement pour voir comment ça va). J'espère que ce matin ça va mieux pour Crumpette et que la nuit prochaine sera meilleure pour toi aussi !

Pupu 06/03/2013 00:59


Bien que je lise les posologies des médicaments aux toilettes (et que je mate Top Chef, je suis une grande intellectuelle), désolée, je ne sais pas que te conseiller pour un bébé qui s'endort
fiévreux (l'aspirine étant proscrite pour les enfants de moins de 15 kg...).

À propos

Avec des lunettes multi-filtres, pour nous offrir un peu d'air frais.