Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
03 Jun

Soirée des Merveilleux Dégusteurs, session 1

Publié par labelette  - Catégories :  #MANGER - MANGER - MANGER

DSC09475.JPG

Après ma semaine sur le snobisme, puis sur les journées de merde (thème non choisi), j'achève aujourd'hui celle sur les dîners qui sortent de l'ordinaire. 

Vous devez savoir que l'idée des semaines thématiques n'est pas de moi mais du destin. Je décide d'un billet le lundi, et hop, il se trouve que tout s'enchaîne dans le même ordre d'idée. J'aborderai demain le sujet des super cadeaux offerts par mes amis. 

Avant d'oublier, juste un petit mot à l'attention de Pilar qui s'est étonnée de mon dernier article  Dîner sous les étoiles : "C'est quoi cet article même pas 2d degré ?! Hyper romantico-sérieux et qui donne faim ? Bitchy Belette, sors de ce post, par pitié et reviens redonner du lustre à ma médiocité." Pilar, c'était du 16è degré, parce qu'en réalité, le côté super resto-service au top-cadre magnifique-cadeaux pile-poil (ça, c'est le pire), je trouve ça franchement surfait, et crois-moi j'aurais largement préféré rester à la maison discuter avec ma nounou qui vient de nous planter et son fils qui vient de (tenter de) nous voler nos ordinateurs portables...

Bon, sinon, samedi soir, j'ai organisé, avec l'aide de ma compatriote de brunch Pup, la première session des Dîners des Merveilleux Dégusteurs (oui oui dégusteurs, j'allais quand même pas mettre dégustateurs).

J'ai un peu la flemme de résumer, donc je vous invite à lire le compte-rendu très fidèle de Ginger (t'as oublié le plasma dans l'entrée).

En gros, étaient conviées des personnes ne se connaissant pas pour la plupart (mais ayant toutes quelque chose de belette) (aimant toutes grave bouffer). Ces personnes avaient pour mission d'amener deux versions d'un même truc sucré (bio/pas bio, maison/surgelé, industriel/pâtisserie, bas de gamme/haut de gamme...). 

DSC09471.JPGPup et son panier.

En premier lieu, un buffet salé a été proposé, plutôt frugal (en particulier les fromages de ma fromagerie qui tue) pour que tout le monde n'arrive pas en rampant à la partie sucrée. 

Le Gnou a amené force sushis (j'ai tourné deux fois la tête et il n'y en avait plus que deux) (je tourne beaucoup la tête). 

DSC09473.JPG Force sushis. 

Comme tout le monde avait un côté belette, tout le monde était excessivement sympa, donc la soirée s'est excessivement bien passée.

Ex de discussion spirituelle et impertinente (le côté belette, toujours) :

Moi au gnou - Alors, comment va Fernando? 

Le gnou - Bah, écoute, pas trop mal. 

Moi (hurlant façon poissonnière en fin de marché) à tous - Fernando c'est le copain du gnou qui a gagné au loto. Le gnou a un copain qui a gagné AU LOTO.

Tous - Combien? 

Le gnou - 15 millions. 

Tous (déçus) - ah, ok. 

Le gnou - Nan mais ya 10 ans, ça faisait vachement. 

Tout le monde y va de son petit "Moi, ça me suffirait", et puis, le gnou indique que statistiquement, ayant un ami qui a gagné au loto, il lui reste moins de chances de gagner (on ne peut pas être deux meilleurs amis à cocher tous les bons numéros).

Et comme le gnou ne supporte pas l'idée d'être le seul à ne jamais pouvoir gagner au loto de toute sa vie, il nous contamine et hurle à son tour qu'il a un ami qui a gagné, pour que toute la pièce soit désormais statistiquement dans l'impossibilité de pouvoir faire refaire un jour le toit de sa maison. 

"Si je connais quelqu'un qui connaît quelqu'un qui a gagné au loto, je ne peux gagner" : vous avez saisi jusqu'où on peut aller intellectuellement juste parce qu'on vient de manger des sushis à l'omelette?

Alors que tous les participants étaient occupés à se trouver des points communs (Toi aussi t'as vécu 5 ans en Chine? Non? Euh, t'habites à Vincennes, alors? Non plus? Euh, t'as déjà utilisé une gomme pour effacer un truc?), Pup a indiqué qu'il était temps de gagner la Salle de dégustation imaginée, conçue et mise en scène par Pup elle-même (je mets en gras parce qu'elle a été très sympa de se sacrifier pour tout préparer pendant que je passais mon temps à dire des conneries dans le salon). 

Pup a dégainé une grille permettant à chacun de consigner les réponses au test consistant à retrouver l'origine de chaque produit. 

DSC09490.JPG

Cadrés, aiguillés et pilotés par Pup qui a décidément un grand talent pour dissimuler, escamoter, berner (il fallait voir comment elle avait coupé le flan pour qu'il soit impossible d'en détecter visuellement la provenance), les dégusteurs ont consciencieusement tout goûté, scruté, commenté : un brunch était en jeu. 

DSC09480.JPGPup la dépeceuse. 

DSC09476.JPGMaison ou surgelé?

DSC09478-copie-1.JPGIndustriel ou pâtisserie?

DSC09481.JPGChocolat haut de gamme ou bas de gamme?

Et puis, chacun a rendu sa copie, après avoir testé ses connaissances sur 15 produits (déclinés en deux versions)(plus une salade de fraises amenée par quelqu'un qui n'avait pas compris le concept)(mais c'était bon). 

La palme de la difficulté fut remportée par les muffins bio/non bio et la mousse au chocolat Nestlé/Bonnat (très haut de gamme) (moi j'ai reconnu le haut de gamme) (mais c'est parce que c'est moi qui avait fait les mousses) (j'ai reconnu le récipient).

Les écueils : flan de chez Kayser plus mauvais que celui de chez Picard, l'eau bio versus l'eau du robinet (avec une question : euh c'est quoi de l'eau bio? ), tarte aux pommes Carrefour bien meilleure que celle de la pâtisserie (mais pas une bonne pâtisserie, exprès), tarte aux framboises d'une pâtisserie qui utilise des fruits surgelés (alors ça devient difficile à distinguer de Picard...), etc.

Les points faciles : éclair au chocolat surgelé versus éclair classé dans les 5 premiers de Paris par le Figaroscope. Cake au citron d'une pâtisserie à s'évanouir versus cake secos surgelé. 

La question gastro : champagne excellent versus champagne excellentissime (blanc de blancs). 

Avec l'aide du hasard et de la providence (réponses au pif + 2 heures assise à côté de Pup pendant la préparation, soi-disant pour lui tenir compagnie), la grande gagnante de la soirée fut la renarde. 

Cependant, pour les raisons évoquées ci-dessus, des clameurs se sont élevées, provoquant un rebondissement inattendu. 

La Renarde, personne n'est dupe, t'as passé toute la soirée à mater les découpages de la dépeceuse. 

OK. Test à l'aveugle sur mes deux erreurs. Si je gagne, vous fermez vos grands orifices buccaux. 

DSC09491 2Le courage de la renarde. 

La renarde a accepté de remettre en jeu son titre pour démontrer sa probité. 

Et la renarde qui disait pas plus tard que 30 mn avant le début de la soirée "Je peux pas venir, je suis trop faible et je ne peux plus avaler de sucré", a remporté devant une assemblée médusée (dégoûtée) (un brunch avec Pup et la Belette, le rêve d'une vie) le titre de Dégusteuse Ultime. 

La soirée s'est achevée avec la perspective d'un nouveau round à la rentrée. 

Un grand merci à tous les participants qui a défaut d'être ultimes, ont fait grave monter la mayonnaise. 

 

Commenter cet article

Pupu 12/06/2012 01:29


Alors tout d'abord merci beaucoup pour ces compliments, la belette, je suis très touchée et ravie que tu aies apprécié mes talents de créatrice de salle de dégustation. J'ai passé une soirée
géniale et c'était très rigolo de tout découper en petits bouts inreconnaissables.


Sinon, je suis d'accord avec la renarde, les vernis Kiko sont très chouettes mais pas aussi bien que les OPI, faut pas déconner quand même...

labelette 14/06/2012 10:35



Elle préfère Kiko à OPI. Vous réglerez ça au brunch. 



Ginger 06/06/2012 00:27


Et en plus d'organiser des soirées trop géniales, tu prends des photos trop la classe (surtout la dernière en fait)... Décidément, trop de talents réunis dans une seule personne ! 

labelette 06/06/2012 10:42



Moi aussi je me dis que c'est trop. 



Albane 04/06/2012 15:06


Elles me font bien envie ces mousses au chocolat.

labelette 04/06/2012 16:45



Tu veux que je t'en fasse une et que je te la poste? 



Mikl 04/06/2012 14:56


Alors...euh... on peut avoir l'adresse du cake au citron?... Et aussi celle du copain au Gnou? (des fois qu'il faille financer le cake au citron).

labelette 04/06/2012 16:46



Sadaharu Aoki pour le cake au citron (prix très loin de Picard en effet). 



Alphonsine 04/06/2012 13:28


Alors là, je tire mon chapeau. Bravo pour cette idée si génialissime. Ai-je le droit de prendre l'idée ? J'ai bien compris le concept, et je me souviendrai du truc qui consiste à reconnaître le
saladier. J'ai bien ri !


A Gnou : ne t'inquiète pas, je ne me sens pas frustrée, je ne joue jamais au loto, ce qui permet à mes amis de jouer avec plus de chances. J'espère qu'ils penseront à moi le jour où ils gagneront
grâce à moi !


 

labelette 04/06/2012 16:48



Tu peux prendre l'idée, à condition de bien préciser d'où elle vient (d'un génie). 



anonymous gnou 04/06/2012 12:29


Je signale à tous ceux qui liront ce message que statistiquement il vous est à present impossible de gagner au loto.


 

labelette 04/06/2012 16:49



T'as intérêt à réparer ça avec beaucoup de sushis. 



Les Amis de la Belette 04/06/2012 11:25


Cette mise en scène et cette brillante idée globale ne relève pas de l'Imposture. Impossible de faire une soirée des faux merveillleux dégusteurs.

labelette 04/06/2012 16:50



L'imposture était plutôt dans les flans immondes d'une grande pâtisserie ou encore dans l'industriel meilleur que l'artisanal...



la cancoillotte c'est moins bon en été 04/06/2012 10:15

Et dire que j'ai loupé le dîner à na pas louper... (les flans de Kayser sont dégueulasses, en effet)

labelette 04/06/2012 16:50



On est bien d'accord (sur les deux points). 



Stelda 04/06/2012 08:55


Fallait y penser! Je suis bluffée par votre inventivité ; et mes compliments à la Renarde, pour son courage et son instinct incroyable (et son beau vernis rouge).

labelette 04/06/2012 16:52



La renarde tient à te faire savoir que son vernis vient de chez Kiko, qu'il ne coûte rien, et qu'elle ne veut plus entendre parler des Chanel, OPI et autres inutilités. 



Schtroumpf G. au G. 04/06/2012 06:37


Mais qu'est-ce que c'est que cette torture ??? 

labelette 04/06/2012 16:52



T'aurais bien aimé, j'en suis sûre. C'est ton truc la torture. 



À propos

Avec des lunettes multi-filtres, pour nous offrir un peu d'air frais.