Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
04 May

C'est qui ton prof?

Publié par labelette  - Catégories :  #Arrête ton baratin

Hier soir, une amie prof est venue à la maison pour que je l'aide à taper un commentaire composé.

Nous tâchions jadis de trouver nous-mêmes des I, II et III pour répondre à ce genre d'exercice, nous écoutions péniblement les conseils du prof de français... et voilà qu'aujourd'hui cette amie rédige un commentaire type (avec l'absolu du I, du II et du III) pour que ses élèves obtiennent une note décente au bac français.

Alors que je ne me souviens même plus comment écrire "Je suit cel qui écris se blog", cette amie transmet son savoir pluridisciplinaire chaque jour de sa vie (scolaire, elle n'envoie pas de textos en latin "Hic restaurantus quid veni cum amicos, degueulassus").

C'est quelqu'un d'extraordinaire, car non contente d'être seulement professeur de français, elle cumule des compétences en latin et en grec. J'ose à peine lui parler, j'ai en effet vite fait de commettre l'irréparable en disant "au jour d'aujourd'hui" ou "je voudrais pallier à mes lacunes", ou en ne semblant pas choquée lorsque quelqu'un pense que telle église date de la Renaissance (bah quoi?). Bon, j'exagère, elle est très indulgente avec moi, elle sait que je n'ai pas un mauvais fond (si, ya un rapport). 

Elle est un professeur rêvé, car elle alterne pendant ses cours les séquences sur "l'ironie hyperbolique à travers l'anaphore" et les "alors, vous avez voté pour qui dans Nouvelle Star hier?" (inutile de vous dire quelle séquence attire le plus l'intérêt des élèves).

Ses disciples ont de la chance, elle leur fait regarder des films, les emmène à Naples (où ils ne font pas que dormir et suivre les visites), au théâtre, au musée... Je profite d'ailleurs allègrement de cette AMIE POLYCULTURELLE puisqu'elle assiste à de compliquées conférences au Louvre qu'elle me délivre ensuite dans une version vulgarisée lors de visites guidées (elle me guide, pas l'inverse, dites-moi qu'un instant vous avez cru l'inverse).

Quand je pense que la personne avec laquelle j'ai le plus triché dans ma vie est devenue prof, je me dis toutefois que ses élèves n'ont pas tant de chance que ça. Elle voit tout, devine tout, on ne triche pas avec feue une tricheuse émérite. Bouffon, aboule ton anti-sèche, toi la pétasse qui s'la pète, tu vas moins te la raconter quand je vais convoquer tes parents pour leur dire que t'es virée, faux-cul, t'as quand même pas cru que j'allais pas griller ton faux brouillon?

J'ai moi aussi vécu il y a quelques années l'expérience de la personne qui enseigne des choses aux autres. J'ai remplacé pendant une semaine une prof de CP (ne vous demandez pas comment j'ai atterri là, j'y ai été, c'est tout). 

Plusieurs constats :

- une maîtresse a des chouchous (au bout de 10 mn, yen avait déjà que je ne pouvais pas m'encaisser, je ne leur laissais rien passer, et d'autres que j'ai grave kiffés et que je trouvais tout le temps géniaux) 

- une maîtresse vit un enfer (maîtresse, je peux aller aux toilettes/j'ai mal à la tête/je comprends pas ce qui faut faire/Manon elle arrête pas de prendre ma gomme/j'ai perdu mon cahier ouuuuuiiiiiinnnnnnnnnn ma mère venait de me l'acheter ouuuuuuiiiiiiinnn/j'ai encore mal à la tête/ c'est grave si j'ai fait un rond et pas un carré/ ouuiiiinnn mon cahier/ j'ai toujours mal à la tête maîtresse/ je peux aller me promener (non mais t'es ouf ou quoi?)/ mon cahier ooooooinnnn j'le trouve pas/ j'vais dire à ma mère que vous voulez pas que je soigne ma tête (putain mais vas-y à l'infirmerie)

- il est impossible de TRANSMETTRE UN SAVOIR QUE L'ON N'A PAS (j'ai essayé: on va faire une soustraction! Une quoi? Bah ok, euh, alors écrivez "sa" s+a, oui mais maîtresse pourquoi des fois on met s+a pour dire "sa" et des fois on met ç+a, bon, ok, faites ci comme ça, mais la maîtresse elle nous dit qu'il faut jamais faire comme ça, bon ok, Philémon lis la page 5 maîtresse ça veut dire quoi lancinant? bon ok, on va faire du théâtre, c'est quoi le théâtre, c'est comme le cinéma mais pas au cinéma, tiens Manon viens raconter une histoire les autres fermez vos gueules...

- il est très aisé de constater que l'autorité, on l'a, ou pas. N'étant pas une autoritaire née (quoique, mon marido pense le contraire...), j'ai dû user et abuser des plus viles procédés (autant de garants de ma nullité professorale) pour faire respecter un semblant d'ordre dans cette classe. Leur maîtresse titulaire étant pour sa part hyper sévère, j'ai juste tiré profit du climat tyrannique qu'elle avait installé. "Spilbuth, tu discutes, pas de problème, je ne dis rien, tu en parleras avec ta maîtresse"/ "Gonzague, continue ce que t'es en train de faire, j'appelle directement ta maîtresse en sortant"/ "Vous foutez la merde? Hihihi, on verra si ça fera rire votre maîtresse". Il faut toujours savoir TIRER PROFIT DES AUTRES, c'est une grande qualité.

En revanche, en matière d'imposture, mon savoir est immense et je pense être un TRES GRAND PROFESSEUR DE TOUT ET N'IMPORTE QUOI. 

Qu'en pensent mes disciples?

Commenter cet article

shoz 06/05/2011 13:08



j'ai retenu qu'il fallait tirer profit des autres ..


je vais donc de suite  mettre à profit cette enseignement en promettant de cafter toutes les bêtises de mes collègues à mon directeur..


 


et puis m'acheter un ensemble vichy.



labelette 06/05/2011 17:40



Non non non, il faut tirer profit es autres sans pour autant leur nuire, c'est très subtile, et si tu suis bien mes leçons, tu devrais devenir une experte!



Lau 06/05/2011 06:07



Moi, c'est à mon prof de théâtre à qui je souhaiterais faire honneur, celui qui m'aura permis de "jouer" à mon tour au prof quelques années plus tard pour enseigner à des étudiants en gestion les
PEE, PERCO, PEI....sans jamais savoir ce que cela signifie!



labelette 06/05/2011 10:21



Impressionnant!



Les amis de la Belette 04/05/2011 23:11



J'ai toujours songé qu'une des personnes les plus importantes de ma vie fut ma maîtresse de CP, Madame Morvan, à qui je rends hommage via ton blog. Grâce à elle, depuis cette année scolaire post
caniculaire 1976-1977, je sais lire (ton blog) et écrire (des commentaires dans ton blog), et donc aujourd'hui je suis Sage. La Belette, Madame Morvan : MERCI.



labelette 05/05/2011 16:27



Gloire soit rendue à Madame Morvan!!!



Prof 04/05/2011 20:20



Bonsoir chère Belette,


En tant que digne représentant de l'Education Nationale depuis bien des années, je me vois dans l'obligation de vous contredire : il est tout à fait possible, contrairement à ce que vous
affirmez, de transmettre un savoir que l'on n'a pas, c'est d'ailleurs ce que je fais la plupart du temps.



labelette 04/05/2011 22:08



Mais non mais non cela ne peut être vrai!



Pupu 04/05/2011 18:56



J'ignore qui est cette amie polyculturelle mais j'aimerais beaucoup la connaître...



labelette 04/05/2011 18:58



Elle est hyper sollicitée, vous pouvez l'imaginer, mais en tant qu'amies communes de la belette, on devrait pouvoir organiser un rendez-vous dans quelques mois. 



Sand 04/05/2011 15:04


Oh Oui professeur, vous excellez en cette matière !


labelette 04/05/2011 18:43



vous ne m'avez pas encore montré si vous aviez bien retenu mes leçons...



Schtroumpf 04/05/2011 14:00



Je fais souvent ce rêve étrange et pas super merveilleux d'un contrôle d'histoire-géo. Est-ce que ça passe quand on est prof de quoi que ce soit ? Par ailleurs, j'ai une voisine extrêmement
autoritaire, j'aimerais bien que la Belette mette le nez dans cette affaire.



labelette 04/05/2011 18:43



la belette ne se mêle jamais de rien, vous le savez bien. 



À propos

Avec des lunettes multi-filtres, pour nous offrir un peu d'air frais.