Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 Apr

Tu dors ou quoi?

Publié par labelette  - Catégories :  #L'angoisse du jour

Les amis, un brouillard s'est emparé de moi depuis quelques jours et empêche mon esprit vif et brillant de se manifester.

La faute à la fatigue. Elle me fait faire de ces trucs...

- la renarde m'a offert des chocolats (de sa boutique préférée, celle où la vendeuse est aussi improbable que son décor, mais où les chocolats sont d'un tel magnétisme que la renarde n'a jamais pu arriver chez elle sans avoir tout ingéré avant), eh bien figurez-vous que je les ai oubliés dans mon sac. Après quelques "Alors, les chocolats? ", "T'as goûté les chocolats?", "Putain mais tu vas les bouffer mes chocolats", j'ai fini par répondre à la renarde : "Désolée, je n'ai pas eu le temps de les manger, je le fais dès demain". Je n'arrive pas à croire que j'aie pu écrire pareille monstruosité. J'ai dit que je n'avais pas eu le temps de manger des chocolats! La renarde s'en est d'ailleurs émue "Attends, qu'est-ce que c'est que ce pipeau, depuis quand t'as pas le temps de manger des chocolats?". C'est du grand n'importe quoi c'est vrai, s'il y a bien une chose pour laquelle j'ai toujours le temps, c'est de manger. Je ne fais pas partie hélas de ces personnes qui sont tellement fatiguées qu'elles se couchent sans dîner, ou tellement overbookées qu'elles en oublient les repas (ça c'est de la démence pure, c'est tout ce que j'ai à dire). Même au sortir d'un évanouissement, réveillée par les pompiers, encore semi-consciente, j'ai trouvé il y a quelques années le moyen de dire "un pain au chocolat", quand j'entendais les pompiers parler de me donner un pain aux raisins...

- avant-hier, j'ai acheté une baguette à mourir en vue de la consommer avec un fromage de fou furieux acheté la veille dans une crèmerie de dingue (comment ça chuis un brin hystérique quand je parle de bouffe?). J'étais prête, j'ai ouvert le frigo, rien, putain mais il est où le cheese, (j'ai même pas pu "évoquer" le sujet avec mon marido, c'est un anti-cheese chronique). J'ai cherché partout affolée, je me suis demandé si je ne l'avais pas mangé à mon insu, et si je l'avais bien acheté la veille (je commence à présenter de sérieux signes de sénilité), RIEN. Alors, le coeur en berne, je me suis dirigée vers la "boîte à pain" pour y loger ma baguette. Et là, devinez, le cheese en personne me toisant du fond de la boîte, bien mou, bien pas consommable. Serait-ce moi qui aurais eu suffisamment peu de cerveau au point de mettre le fromage dans la boîte à pain? Oui, les amis. Une déficience mentale confirmée quelques instants plus tard par la présence de mes clés dans le frigo. 

- mardi soir, un ami m'a téléphoné à 18H45. "Je peux te faire une proposition indécente?", moi "Euh...", lui "Tu peux être dans 30 mn à Bastille?", moi "Euh...C'est-à-dire que... Pourquoi?", "Parce que j'ai deux places pour Roméo et Juliette à l'opéra et ma nana ne peut pas venir", moi " Désolée, Chouquette a une gastro, chuis bloquée à la maison". J'ai raccroché, puis j'ai vu sur internet que c'était Roméo et Juliette by Noureev, musique de Prokofiev, avec Agnès Letestu. Humm, bon, c'est qu'une gastro, et j'ai le temps d'aller à Bastille... Mon marido a débarqué par un hasard providentiel pile à ce moment-là, et suis partie... Bon, je dois reconnaître que j'ai pas mal piqué du nez sur le 1er acte (celui qui commençait à 19H30, même le vieillard à côté de moi a attendu le 3è acte pour ronfler). A l'entracte, quand on a appris qu'il ne restait pas un acte mais 2 et un autre entracte, j'ai dit " Ah bah je laisserai ma place à la renarde pour le 3è acte, comme elle voulait venir, haha". C'était confondant de maladresse, je l'ai vu tout de suite quand mon ami a rétorqué "Ah t'aimes pas? Je croyais que t'étais contente de venir...". Ah mais non mais pas du tout mais j'adore c'est trop super en plus Noureev en plus Letestu en plus Roméo et Juliette en plus des places en 1ère catégorie non mais tu rigoles chuis trop contente. Bon, après je vous rassure, comme je m'étais reposée pendant le 1er acte, j'étais en pleine forme pour la suite et j'ai pu apprécier chaque entrechat. Je me suis d'ailleurs dit que la vie serait beaucoup plus légère si on faisait des entrechats en lieu et place d'engueuler chaque personne avec laquelle on n'est pas d'accord.

- ce matin, Mathilde eu la gentillesse de me dire que j'avais laissé des fautes d'orthographe se promener dans mon billet d'hier. J'ai relu l'article. Je n'en avais pas écrit depuis plusieurs jours, et au final j'ai pondu un texte décousu, complètement raté et parsemé de fautes. Pouvez-vous svp faire comme si je ne l'avais pas commis, et lier cet incident de parcours avec l'information selon laquelle ma fille a une gastro? 

- Cela me fait d'ailleurs douter car autant là j'ai pu constater par moi-même l'étendue des dégâts causés par ma fatigue, autant tous les gens que j'ai croisés depuis quelques jours ont dû sérieusement se poser des questions sur ma viabilité intellectuelle. Parce que voyez-vous, quand je dors très peu, j'alterne blabla monocorde et informe avec alignement de poncifs histoire de ne pas m'épuiser à réfléchir et moments de surexcitation ambiance je me déchaîne pour tout et n'importe quoi (ça me tient réveillée), j'agresse quiconque m'agace un tantinet (ça me fatigue d'être diplomate) et je sors tout ce qui me passe par la tête sans tri préalable (ce que je m'efforce habituellement de faire, quoique vous puissiez en penser). Ah et aussi quand je suis naze, je remets à plus tard (je serai moins fatiguée) tout ce qui est susceptible de solliciter une quelconque énergie de ma part (bon, le médicament pour la gastro, tu veux pas le prendre, ok, on attend la nounou...), j'oublie tous les trucs importants (genre les 50 ans d'un proche que j'ai vu la veille ) et je suis plus inutile que jamais. 

Si mon blog vous fait penser que JE SUIS TOUT LE TEMPS FATIGUEE, vous ne devez pas beaucoup dormir vous non plus.

Commenter cet article

Jo Borrel 31/01/2012 03:48


Franchement j'ose à peine t'imaginer en instit . Pas à cause d'un manque de connaissances, hein ! Mais pour les
réunions avec les parents d'élèves. Peut-être pour cette raison que tu ne l'as été que quelques jours.


Je file, bisous.

labelette 31/01/2012 09:57



Pffffffff mais pas du tout, j'ai remplacé quelqu'un au pied levé une semaine, parce qu'elle était malade. J'ai rendu cet énorme service à la directrice de l'école (que je connais, voilà, tu sais
tout). Mais là où tu as raison, c'est qu'une semaine c'était bien un max...



Pupu 30/04/2011 17:49



Ah ça, un ballet, quand on est fatigué, ça ne pardonne pas...



labelette 30/04/2011 22:19



j'ai d'ailleurs eu une pensée pour toi (au réveil)!



shoz 28/04/2011 23:44



être fatiguée c'est comme la drogue ça ouvre l'esprit à de nouvelles perspectives comme de regarder un truc immobile et trouver ça hilarant ? non tu trouves pas que ça a quelque chose de
l'expérience hypersensorielle ?


enfin sinon les entrechats c'est bien aussi



labelette 29/04/2011 00:01



tout à fait d'accord sur le côté hypersensoriel de la fatigue (bien vu)



Les amis de la Belette 28/04/2011 22:42



Je te trouve très affûtée pour une fatiguée. Ta lucidité et ta sincérité n'en donnent que plus de style à tes écrits. Signé : Un anti cheese comme le marido.



labelette 29/04/2011 00:01



Tu es bien indulgent, merci!



À propos

Avec des lunettes multi-filtres, pour nous offrir un peu d'air frais.