Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
01 Mar

Un ennui royal

Publié par mesimpostures  - Catégories :  #Emotions culturelles

Depuis trois semaines, je n'entends parler que de ce film (bon, pas que...), et j'en étais sûre: j'allais l'adorer. D'après les différentes interviews, articles et présentations, le Discours d'un roi avait tous les ingrédients pour me plaire: un scénario facile à comprendre, des acteurs "exceptionnels" en bonne voie pour les Oscars, et plein de bons sentiments avec l'improbable triomphe d'un looser (ça, j'adore, je m'identifie, vous comprenez).

Hier je suis donc allée voir ledit film avec mon marido. Il faut aussi préciser que la veille les Oscars étaient passés par là, attribuant au roi et à son bégaiement les plus prestigieux trophées. Armée de toutes ces ondes positives (quoique, trop de positif...), j'allais donc assister gaiement à ce qui s'avéra le plus interminable des discours. 

Hyper classique tant dans la forme que dans le fond, le film joue les convenances et s'en satisfait très bien. Il aurait d'ailleurs eu tort de se priver d'une aussi belle histoire de bégaiement, d'amour, d'amitié et de monarchie... C'est si beau cet homme méprisé, à l'enfance triste et en proie à des difficultés d'élocution, devenir grâce à l'amour et à l'amitié celui qui ose enfin être lui-même. Sublime, non? On en pleurerait (sauf que là, non, pas une larme, rien, alors que je suis du genre à sangloter pile quand les réalisateurs l'ont décidé). Quelques pointes d'humour british, certes. Un sympatique Geoffrey Rush qui nous sauve un peu du marasme absolu. Pour le reste, passez votre chemin. Amateurs de grandiloquence, de scènes attendues et d'effets de style surappuyés, vous vous sentirez ici comme à la maison.

Le film récolte pourtant des louanges de toutes parts. "Un film qui redonne foi dans le cinéma" nous dit même le Figaroscope. Euh... Moi, je me suis royalement ennuyée. Et mon marido a conclu en disant qu'il avait "préféré Largo Winch 2". Enfin, il faut dire qu'il a passé tout le Discours d'un roi la bouche ouverte et les yeux fermés. Ce qui aura au moins eu le mérite de lui épargner le plus éprouvant de ce film: la musique d'Alexandre Desplat. 

Bref, si vous ne savez pas où dormir ce soir, courez voir notre ami Colin. Sinon, Black Swan vous montrera beaucoup mieux ce qu'est un discours royal. 

Bonne séance!

Commenter cet article

Maharani 25/03/2011 19:33



Moi j'ai adoré ce film, mais il faut dire que je suis fan de Colin Firth! L'histoire n'a rien d'exceptionnelle mais le jeu entre les personnages m'a beaucoup amusé. Et puis, il y avait Colin. **
Soupir**


Pour s'endormir, je recommande vivement Manger, Prier, Aimer. Thank goodness il y avait Javier Bardem! **Soupir**


 



labelette 25/03/2011 19:40



c'est la classe d'avoir quelqu'un qui signe Maharani: mon blog est lu dans le monde entier!!!!!!!!



Pupu 03/03/2011 23:58



Vraiment trop fort, ce blog !!



Pupu 03/03/2011 23:43



Je vais voir 127h dimanche, peux-tu le voir avant stp et me dire si ça vaut le coup ?



labelette 03/03/2011 23:55



oui, bien sûr, je peux aussi tester demain le resto où tu veux aller samedi et lire le bouquin que tu comptais t'acheter lundi.  



À propos

Avec des lunettes multi-filtres, pour nous offrir un peu d'air frais.