Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
01 Mar

Une étrange surdité nocturne

Publié par mesimpostures  - Catégories :  #Mère indigne

Ce qui est bien dans un couple, c’est qu’on ne cesse de redécouvrir l’autre. Et l’autre (le mien, d’autre) a dévoilé à la naissance de notre fille une nouvelle facette de son éblouissante personnalité.

Dès qu’il s’endort, ses oreilles se mettent en mode tri. Les sons intéressants. Et les autres. L’autre entend parfaitement ses douleurs dentaires, le réveil, ma copine qui m’envoie des sms tardifs… Mais curieusement son sommeil passe en mode archi profond dès que des pleurs de bébé retentissent.

Pourtant, chaque nuit (eh oui, chaque nuit…), je tente de le réveiller avec ma gentillesse nocturne. Coups de poing, morsures, étranglements, rien n’y fait. L’autre est victime de ce que ma mère appelle le « laisse-le dormir, il est très fatigué », ou de ce que je nommerais moi le syndrome du « mec-qui-se-fout-de-la-gueule-du-monde-de-minuit-à-8h ».

Certes, je peux comprendre qu’il ne perçoive pas chaque son sortant de la bouche de bb, comme l’hystero-angoissée que je suis, mais enfin des hurlements liés au manque de réactivité parentale ou à une double otite aigue (et purulente, ouais), est-ce REELLEMENT POSSIBLE DE NE PAS ENTENDRE ?

Perplexe devant un tel phénomène, j’ai soumis la question à des amis.

Et là, j’ai découvert que de débat, il n’y avait pas. Car pour tout le monde, c’est établi. Quand on sait que l’autre « gère », on se met inconsciemment en mode veille, et « réellement, il ne t’entend pas, et ce n’est PAS DE LA MAUVAISE VOLONTE ».

Oh, mais c’est qu’il est tout mignon avec son petit inconscient qui le laisse dormir ! Et l’autre qui gère (moi, vous l’aurez compris), elle aimerait bien aussi que l’autre ce soit pas toujours elle. J’ai pourtant bien essayé d'inverser les rôles, dans un temps très reculé (les premières nuits).

Chéri chéri d’amour, mon amour, est-ce que toi qui as pris 15 jours de congé paternel et qui n’as rien à foutre de la journée, tu pourrais juste très exceptionnellement « gérer » les pleurs de bébé cette nuit, parce que moi qui fais tout en permanence alors que j’ai eu une césarienne il y a quelques heures, j’aimerais pouvoir dormir plus de 10 mn d'affilée ?

Le chéri a répondu oui, mais son inconscient a ancré dans son disque dur l’idée que la nuit, on dort. Alors, j'avoue, j’ai parfois profité des dernières forces qui me restaient pour le réveiller. 

Et tant pis si le réveiller me réveille.  C’est juste pour montrer au disque dur que je ne suis pas dupe de sa duplicité. Tant pis si au final je suis toujours obligée de me lever aussi. Parce que l’autre, forcément, comme il n’a pas l’habitude, IL FAIT TOUT MAL. Enfin  tout pas comme je l’aurais fait moi. Donc très mal.

Je dois tout de même reconnaître qu’au final, mes sacrifices (vous imaginez bien qu’en bon imposteur, je clame partout que la nuit je préfère me lever discrètement pour qu’il puisse bien dormir le pauvre il est très fatigué), mes sacrifices disais-je ont payé. Chaque matin, quand sa surdité a cessé et que ça devient hyper sympa d’aller chercher le bébé dans son lit, l’autre se voit systématiquement accueilli par un « NON, PAS PAPA, PAS PAPA !!!!!!! MAMAN !!!!!!!!!! ».

La justice est de ce monde. 

Commenter cet article

Catherine et Laurent 05/07/2011 22:45



Catherine et Laurent sont heureux de t'annoncer que ton adhésion à notre communauté "Les chroniques de la meute" vient d'être validée.


Dès à présent, tu as la possibilité de publier des articles au sein de cette communauté.


Au plaisir de te lire, à bientôt.


Amitiés.



labelette 06/07/2011 00:08



Merci, j'en suis ravie!



Mathilde 17/03/2011 14:14



Bon, on peut au moins en conclure que tu n'es pas si INDIGNE que ça.



labelette 17/03/2011 15:13



Une mère digne souffre en silence et n'étale pas sa vie sur son blog. Tenez-vous le pour dit.



sand 08/03/2011 20:28



J'ai indiscutablement le même à la maison. Mais je dois quand même avouer qu'il y a un léger mieux, surtout pendant les vacances alors ne désepère pas ... 



Les amis de la Belette 03/03/2011 21:58



Comment ne pas avouer que tu as presque raison à 100 %. Les garçons ont une espèce de non-radar caractéristique pour les cris de bébés compris entre minuit et 7.00 (9.00 le week-end :
programmation différée). Les mamans sont des êtres formidables, la mienne et toutes les autres aussi !



À propos

Avec des lunettes multi-filtres, pour nous offrir un peu d'air frais.