Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 Apr

Une interview exclusive de la Belette

Publié par labelette  - Catégories :  #Arrête ton baratin

Alors, vous avez jusqu'à vendredi pour donner vos réponses au Questionnaire, faute de quoi ce ne sera plus la peine de dire à tout le monde que vous êtes un citoyen engagé pour la sauvegarde de la belette en milieu hostile. 

En attendant, j'ai l'honneur de vous présenter en avant-première une interview de la Belette qui paraîtra bientôt dans le Washington Post. 

Comme vous le savez, la Belette est très avare de parler d'elle. Voici donc un moment à savourer comme un bon concombre bio. 

La Belette glandant sur son canapé, une interview exclusive

Par quelqu'un qui était dans la même pièce et a tout entendu

La Belette, merci de nous faire l'honneur de glander face à nous sur votre canapé. Puis-je vous appeler votre Impériale Grandioseté?

Non, la Belette, ça suffira. J'aime la simplicité, et je suis unique, de toute façon. 

Merci beaucoup. Comment vous sentez-vous depuis que votre blog, pourtant lancé incognito, a atteint les 6 visiteurs mensuels? 

Les choses avancent d'elles-mêmes et connaissent le succès quoi que je fasse. Le blog ne déroge pas à la règle.

Parlez-nous un peu de ce blog. Diriez-vous qu'il est egocentré, impudique, narcissique et prétentieux? 

Oui, vous le résumez assez bien. Il est aussi puéril et vain. Ce sont des qualités qu'apprécient beaucoup mes lecteurs. 

Est-ce que ce blog représente quelque chose de particulier dans votre oeuvre?

Oui, incontestablement. Le reste de mon oeuvre est consacré à d'autres que moi, et c'est une imposture qui, à force, me fait douter de tout. Sauf de moi, bien sûr. Je peux également dire que le blog remplit parfaitement son rôle d'"espace de lâchage", même si, je suis obligée de le reconnaître, j'ai très envie de dire des trucs qu'un reste de civilité m'empêche de délivrer. C'est dommage, parce que je vous assure qu'il y a vraiment de la matière.

Merci, vous êtes aussi passionnante en vrai qu'en virtuel!!!

Quelle est votre question? 

Essayez-vous parfois de prendre du recul sur votre blog, son intérêt, sa vocation?

Oui, et c'est dans ces moments-là que j'ai envie d'arrêter. C'est aussi l'un des grands sujets de ma vie : dès que je prends du recul, j'arrête d'avancer. 

D'où puisez-vous votre motivation alors, cette persévérance qui vous fait habituellement défaut?

C'est quoi cette question débile? Bon, vous me faites pitié, alors je réponds. Je puise ma persévérance de mes lecteurs adorés : je sais que, lorsque j'ai ce con de Nicolas au téléphone (le mec de ma mutuelle) ou que je dois affronter Nadine la maîtresse de ma fille, des petits bouts de gens très très bien m'accompagnent. Je me sens alors toujours aussi con, mais moins seule. C'est déjà ça. 

Qu'est-ce qui vous touche le plus? 

La même chose que tout le monde, mais adapté à la Belette. C'est débile aussi, comme question. 

Est-ce que vous êtes fière des gens qui vous lisent? 

Très. Vous n'imaginez même pas. Ceux qui commentent sont des génies, des merveilles de culture, de sensibilité et de second degré, et ils me donnent envie de continuer juste pour lire leur prose. Ceux qui ne commentent pas mais reviennent régulièrement sont pour moi d'autant plus admirables et exceptionnels que des célibataires sans enfant se retrouvent avec des histoires de sorties scolaires et autres nounous, des non-Parisiens se farcissent mes brunches et autres parisianetés, et des intellos endurent mes séquences "Voici, Feux de l'amour et je glande donc je suis". Je me permets d'ailleurs d'ajouter que j'ai toujours trouvé saoulants les gens qui parlent de leurs mômes à longueur de temps et que c'est pourtant désormais ce que je fais sur mon blog, avec en plus d'interminables descriptions de rendez-vous chez le pédiatre ou encore de palpitantes réunions de parents d'élèves. Dans mes moments de recul, où je découvre des "blogs de maman, blogs culinaires, blogs littéraires, blogs créatifs, blogs de profondeurs diverses", je ne peux m'empêcher de m'interroger... 

Mais qu'est-ce que les gens foutent sur mon blog où il ne se passe rien putain? 

Et puis, je repense à la formule de Jeanne : "Je viens chez toi pour me purger".

Je crois que Jeanne a donné la clé.

Une polémique a récemment mobilisé vos lecteurs. Etes-vous un tyran? 

La polémique n'était pas sur ce sujet. Je suis indéniablement un tyran. La question était de savoir si je devais me la jouer gentille ou pas avec mes lecteurs pour obtenir des choses d'eux. Le débat est ouvert (jusqu'à vendredi, après c'est fini, c'est clair?). 

Est-ce que parfois ça vous saoule d'écrire des billets? 

Jamais. Pur plaisir. J'aurais bien aimé vous dire que je me force à écrire des conneries, mais non, tout me vient très naturellement. 

Un mot pour conclure en attendant une prochaine interview : vous êtes si riche et complexe !

Putain. C'est le mot qui résume toujours le mieux mes émotions, et la teneur de ma pensée. 

Ah, et aussi. Apparemment, vous êtes un certain nombre à "rattraper les billets non lus" lorsque vous êtes de passage sur le blog. Vous me donnez l'impression d'écrire des trucs haletants... C'est gentil, ça. 

Les gens sont gentils avec les tyrans, finalement. 

 

 

Commenter cet article

Mikl 20/04/2012 14:58


Wow! Rapide et véloce, la DB, je suis bluffée! Vous avez mis les doigts dans la prise ou bien.

labelette 20/04/2012 15:04



Ou bien. 



Mikl 20/04/2012 14:45


(Mais pourquoi je suis en gris foncé? C'est stigmatisant, à la fin!..)

Mikl 20/04/2012 14:40


"j'ai très envie de dire des trucs qu'un reste de civilité m'empêche de délivrer"  Ah!... Vous pourriez peut-être les délivrer sous un pseudo, histoire de pas vous griller ? Non, non, pas "
La Belette", la belette! Euh... ben, pour des raisons qu'il serait trop long de vous expliquer. Oui bon, ne vous vexez pas! On se vexe, nous, quand vous traînez des pieds pour commenter les
commentaires? Il m'arrive de vous entendre penser : " Oh! Putain! Et dire qu'il faut encore que je mette un petit mot pour chacun et pas n'importe quoi, elle, là, c'est typiquement le genre
intello ; doit être prof, c'te conne, ou chais pas quoi....merde...m'saoule! P'taaaaiiin!" 


Prof? Pas du tout. Dans la real life, je suis un jeune geek maigre, branché Krav Maga. Grave mega branché. Un QI de fenouil, mais moi, Ziva David, je te la scotche grave au plafond. De quoi on
parlait, déjà? Ah! oui, les civiltés. Ouai why not.

labelette 20/04/2012 14:51



Je réponds immédiatement, comme quoi, on peut lire du Mikl et répondre à son commentaire dans la foulée (même pas peur).


C'est pas bête, La Belette qui deviendrait la belette, je pourrai alors tout me permettre!


Je m'offusque et m'offense quand vous dites que je traîne des pieds pour répondre aux Gentils Commentateurs. J'y réponds avec plaisir (quand ce con d'Over-Blog garde en mémoire ce que je viens
d'écrire, ce qui ces derniers temps arrive une fois sur 5, et m'oblige à réécrire 3 fois la même réponse). 


Sinon, il faut reconnaître que votre immersion dans le cerveau de la Belette était assez réaliste. 


Sinon encore, LE QI de fenouil j'y crois pas, ou alors cru et nature. 


Sinon sinon, je me réjouis que vous ne me parliez pas cette fois de votre semaine "riante façon Corée du Nord", parce que je commençais sérieusement à m'inquiéter.


Sinon sinon, vous êtes prof, j'en suis sûre maintenant. 


Au moins agrégée, comme tous mes lecteurs. 


 



A. 19/04/2012 23:47


A quand la VIDEO EXCLUSIVE DE L4INTERVIEW de la bellette par je-suis-celui-qui-reste-dans-la-même-piece-que-la-bellette???


 


Et PUTAIN
meilleur mot au monde 

labelette 20/04/2012 13:12



C'est une idée, mais maintenant que la Belette s'est un peu dévoilée, la Belette va se taire pour au moins 3 jours. 



Alphonsine 19/04/2012 13:11


Impossible de commenter, ta phrase me trotte dans la tête : "Dès que je prends du recul, j'arrête d'avancer". 


C'est tellement profond que je ne peux m'empêcher de la traiter comme un sujet de philo. J'ai déjà l'intro et le plan...


Accessoirement, félicitations pour cette interview qui va te donner une renommée internationale. A quand la traduction de tes articles en anglais, espagnol, allemand, russe...

labelette 20/04/2012 13:06



J'ai déjà reçu des demandes d'interviews d'Ukraine et de Moldavie. Les Coréens s'en tapent de mon blog. 


J'aime quand on traite mes phrases comme des sujets de philo. 


 



Ginger 18/04/2012 23:22


Ca fait quoi de se faire interviewer comme ça en live et d'être ensuite lue par des millions de personnes ? Est-ce qu'on a plus le sentiment d'avancer ou de reculer ou d'avance à reculon
ensuite ? 


(je me renseigne pour le jour où ça m'arrivera à moi aussi)

labelette 20/04/2012 12:48



Sur le moment, on a l'impression d'avancer, mais dans les faits, on recule. Cela dit, pour toi ça ne devrait pas faire ça, je suis assez atypique. 



Jeanne qui connaît Stéphane 18/04/2012 23:00


Suis très flattée, comme tous tes lecteurs (quelle imposture!). Vais pouvoir me reconvertir dans la serrurerie, cool. 

labelette 20/04/2012 12:31



J'ai mis 48h à comprendre, il a fallu que je relise le billet...



Les Amis de la Belette 18/04/2012 22:29


Ça fait du bien d'écrire : ça permet de savoir ce que l'on pense.

labelette 18/04/2012 22:31



Et aussi de réaliser qu'on ne pense pas plus que ça. 



Schtroumph G. 18/04/2012 21:05


La Belette existe, la Belette l'a rencontrée (le type de Cupcake & Macarons aussi, mais alors, vite fait).

labelette 18/04/2012 22:33



La Belette a rencontré la Belette et n'est pas près de s'en remettre. 


Comment tu sais pour le mec de Cupcakes & Macarons? Quand je pense que si t'étais restée à Paris, on aurait pu racheter sa boutique et faire fortune avec ton gâteau au chocolat (j'ai tout
mangé, il était inouï).



Pupuquitteparisdans quelquesheures 18/04/2012 19:58


Mais qui est cet excellent journaliste ??? Il doit impérativement assurer le débat de l'entre-deux tours !!!

labelette 18/04/2012 22:35



Je peux le lui suggérer. Sinon, appelez mon assistante, elle vous donnera ses coordonnées. Il s'appelle Je-suis-toujours-dans-la-meme-piece-que-la-belette (ouais c'est moche comme prénom
composé).


 



Avner 18/04/2012 17:09


De cette interview historique qui rejoindra les annales aux cotés des interviews de Nostradamus, chouchou le Hibou et Jesus (apres resurection, c'est plus drole), je retiens deux choses.


1 On peut reellement ressentir une certaine forme de sublime en degustant un concombre bio (est ce que cette verité empirique s'etant à tous les cucurbitacés bio?)


2 De toutes nos exegeses personnelles et de toutes les questions existencielles que nous nous sommes posés toi et moi, nous en arrivons finalement à la conclusion commune "Putain".
Crois bien que je trouve ca tres rassurant dans la mesure ou j'ai vraiment l'impression parfois d'avoir une case en moins.


Avner dit Le Gnou 

labelette 20/04/2012 12:25



Je crois que tous ceux qui en arrivent à la même conclusion, ce magistral putain, méritent d'être connus. 



Marie Mail Tout 18/04/2012 16:47


Rhooo j'ai senti comme une petite dédicace sur les sorties scolaires ... Limite, je suis le sujet d'un billet ! Quel honneur ! J'en suis toute chamboulée !


Et pis toutes ces gentillesses sur le génie de tes lecteurs ! Toi, tu sais parler aux fans !

labelette 20/04/2012 12:24



Là, j'ai deux options : soit je confesse que tu n'es pas la seule lectrice non pourvue d'enfant, soit je confirme que le billet t'était dédié. 


Alors, c'est un mélange des deux. 


Et pour le génie, oui, je maintiens. 



TruUffe 18/04/2012 14:03


bah moi je viens parce-que 


1/ des fois je ris pour de vrai


2/ ça fait du bien de lire des trucs vains, ça me fait plaisir, ça me file la pèche


3/ devant tant de grandeur on ne peut que repasser ici

labelette 18/04/2012 22:48



C'est vrai que ma grandeur peut être une motivation pour revenir ici. 


1) On rit en Finlande? Tu me ramènes quoi comme trucs bons de là-bas quand tu reviens ?



À propos

Avec des lunettes multi-filtres, pour nous offrir un peu d'air frais.