Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
03 Jun

Une virée au paradis

Publié par labelette  - Catégories :  #Emotions culturelles

Au programme mercredi soir, "resto-ciné", soit l'occasion de passer une excellente soirée, avec du bon manger et du bon movie.

Double ratos. 

La perspective d'un bon resto s'est transformée en "mais ya quoi collé au ciné où on peut bouffer en 40 mn?" (étions très en retard...). 

Je propose le libanais Noura, mon marido nous oriente fortement vers le Paradis du fruit. 

Nous arrivons donc dans ce petit resto cosy, intime et convivial.

Je rectifie, nous déboulons dans ce réfectoire supra-bruyant empli d'une foule survoltée. 

Le Paradis a encore revisité son concept, sa déco, sa carte et ses prix. L'idée étant de nous prendre de plus en plus pour des cons. Le challenge est vraiment réussi : comment faire manger des trucs pas bons en un minimum de temps pour un maximum de fric?

J'ai commandé un ptit  jus "fraise-ananas, sans sucre", mon mari a pris un maousse "pêche". 

Après avoir goûté mon cocktail acide-amer-sans goût, j'ai compris pourquoi ils proposaient par défaut des jus blindés de sucre (c'est pour donner l'illusion qu'ils utilisent des fruits gorgés de soleil et pas des fruits surgelés pas mûrs). 

Mon marido était tout content avec son grand jus bon, et moi j'ai laminé mon estomac avec mon ptit jus dégueu. 

Côté "repas", ben, euh, c'est du snacking de petite volée, ambiance industrielle (à 2000 assiettes de l'heure, ils vont pas s'emmerder à laver de la laitue). Voici les sauces proposées avec la salade de mon marido (je vous rassure, il a pris la salade pour les brochettes et m'a laissé le feuillage) : tsatziki, américaine et tomates concassées. Quelqu'un pourrait leur expliquer la notion de sauce? Enfin, de mon côté j'ai eu droit à "une salade folle" qui s'est traduite par 3 vagues verdures amalgamées avec une sauce fort épaisse, j'avais aussi 2 mini sandwiches (j'avais pas compris dans le descriptif ce qui était dans la salade et dans le sandwich, tout était dans le sandwich), et des frites pas franchement maison. 

C'est très énervant, car le concept d'origine était top, dans l'idée, et original. Un parti pris de fraîcheur, de fruits, de légèreté qui s'est abîmé dans une tornade d'entubage au fil des ans. Mais voilà, quand on a "envie de frais" il n'y pas des masses d'alternatives dans la capitale, alors il arrive qu'on retente quand même (on sait jamais, peut-être qu'un bobo bio a racheté l'affaire entre temps?), et on regrette, mais on peut toujours se rattraper avec le super film qui suit.

Séance de 22h, la Conquête. 

J'avais opté pour le Woody Allen, mais bon...

22h c'était pas une très bonne idée quand on n'a pas dormi la veille (un marido qui a des quintes de toux, ça ne l'empêche pas de dormir, moi si).

22h pour ce film, c'était encore moins une bonne idée.

Un documentaire des coulisses de la campagne de Sarko aurait pu être digne d'une séance tardive. Une géniale fiction vaguement inspirée du sujet également.

Mais ce truc, ces personnages grimés en Chirac, Sarko ou Cécilia, ces faux dialogues mêlés à des discours qu'on a tous entendus, ce mimétisme caricatural (les acteurs nous ont fait tout un topo dans la presse comme quoi ils incarnaient les personnages et n'essayaient pas de les imiter, euh... c'est très "Paradis du fruit" comme concept, non?), ce truc disais-je était aussi haletant que la traversée de ma rue pour aller à la pharmacie d'en face. 

J'ai jamais dormi pendant un film en me sentant aussi peu coupable. J'ouvrais ponctuellement les yeux, pour découvrir ce flot ininterrompu de blabla (en plus on connaît déjà toute l'histoire), je disais à mon marido "c'est chiant, non?", ce à quoi il répondait "non, ça passe". 

Les hommes politiques sont tous ridicules (en vrai aussi parfois, mais là tout de même ils font grave décérébrés et sans charisme).

Allez, j'ai peut-être raté les meilleurs moments et mal choisi mon plat au Paradis du fruit. Il ne faut pas juger à la hâte, n'est-ce pas?

 

 

Commenter cet article

Pupu 08/06/2011 10:31



Ahh la fameuse soirée resto raté / ciné raté (et sa non moins célèbre variante resto raté / théâtre raté)... Je l'ai vécue récemment au MK2 Bibliothèque, en allant voir "La Défense Lincoln"
(assez bonne critique, avec un Matthew Mc Machin méconnaissable ; en fait c'est une surdaube). Tout à fait d'accord avec toi concernant le Paradis du Fruit : on voudrait y croire et à chauqe
fois on est déçu...



labelette 08/06/2011 11:35



Merci d'être allée voir la défense Lincoln, tu m'épargnes une autre soirée ratée!



ceci 06/06/2011 09:55



Je suis completement d'accord avec avec toi pour paradis du fruit, et ayant séjourner 4 ans ds ce quartier, j'ai eu souvent le mme choix que toi .. alors j'adore le libanais, mais à chque fois,
je me suis demandée pourquoi c'était si mal organisé (obligée de faire 2 queues??!!)(en bas, pr le service rapide °_^)et surtout pourquoi ça fait 10 ans kils sont super désagréables ces serveurs
!!( c'est leur métier d'etre gentil , nan ?)heureusement que leur chawarma sont super bons...et en ce qui concerne le woody Allen, j'ai pas aimé non plus, les stéréotypes (fait exprès, soit) des
américains sur paris... berk...
si ça peut te "rassurer" ... :s y a des soirées comme ça...;)



labelette 06/06/2011 10:22



bon, alors pas de regret, l'option libanais-woody n'était pas meileure que la mienne!



Schtroumph G. au G. 03/06/2011 18:59



Mouais... On est aussi bien à LBV, quoi - où TOUT LE MONDE fait de la politique d'une façon ou d'une autre, apparemment, et où les mangues/avocat/banane déchirent tout, jure !



labelette 03/06/2011 19:17



J'arrive!



Les Amis de la Belette 03/06/2011 14:43



Tu es sauvée, ce soir, il y a du foot à la télé !  Tu te fais livrer des sushis ou une pizza et ce ne sera pas pire que ta soirée au Paradis car la performance de l'Équipe de France est
à peu près aussi prévisible que l'élection de Sarkozy en 2007, voire en 2012. Je fais du sport ce soir, je vais rater le match, ohhhhh ! Il faudra que tu me donnes le score...



labelette 03/06/2011 14:48



Suis souvent dans les mauvais plans, mais là, il faudra que tu te procures le score autrement!



À propos

Avec des lunettes multi-filtres, pour nous offrir un peu d'air frais.